Classe New Orleans (1931)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Classe New Orleans.
New Orleans
Image illustrative de l'article Classe New Orleans (1931)
Caractéristiques techniques
Type Croiseur lourd
Longueur 179,27 m
Maître-bau 18,82 m
Tirant d'eau 6,93 m
Déplacement 10 136 tonnes
Port en lourd 12 463 tonnes
Propulsion 4 turbines à vapeur
8 chaudières
Puissance 107 000 ch
Vitesse 32,5 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture =38-127 mm
pont = 51-76 mm
tourelle = 766-150 mm
barbette = 38 mm
kiosque = 203 mm
Armement 3 × 3 canons de 203 mm
8 canons de 127 mm
8 mitrailleuses Browning M2 de 12.7 mm
24 Bofors 40 mm (en 1942)
28 canons automatiques Oerlikon de 20 mm (en 1942)
Aéronefs 4 hydravions, 2 catapultes
Rayon d’action 10 000 nautiques à 15 nœuds (1 200 à 1 800 tonnes de mazout)
Autres caractéristiques
Équipage 708
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commanditaire US Navy
Période de service 1932-1960
Navires construits 7
Navires prévus 7
Navires perdus 3
Navires désarmés 4
Navires préservés 0
Précédent Classe Portland USS Wichita Suivant

La classe New Orleans est une classe de sept croiseurs lourds de l’United States Navy dans les années 1930. Elle est la dernière construite sous les directives fixées par le Traité de Washington de 1922, limitant le déplacement à un maximum de 10 000 tonnes et un calibre maximum de 200 mm pour les batteries principales d'artillerie.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

C'est une amélioration de la classe Northampton qui fut un banc d'essai pour de nouvelles innovations dans la conception des futurs croiseurs en trois plans différents :

Deux autres unités, encore plus différentes, USS Portland (CA-33) et USS Indianapolis (CA-35) constituèrent la classe Portland.

Modernisation[modifier | modifier le code]

Immédiatement après la bataille de Guadalcanal en 1942, les navires rescapés subirent une révision. Ils furent allégés pour pouvoir recevoir de nouveaux systèmes électriques et radars, ainsi qu'un renforcement de leur armement antiaérien.

Navires[modifier | modifier le code]

Numéro Nom Chantier naval Lancement Mise en service Fin de service
CA-32 New Orleans New York Navy Yard à Brooklyn 12 avril 1933 15 février 1934 détruit le 1er mars 1959
CA-34 Astoria Puget Sound Naval Shipyard Bremerton 16 décembre 1933 28 avril 1934 coulé le 9 août 1942
CA-36 Minneapolis Philadelphia Naval Shipyard à Philadelphie 6 septembre 1933 19 mai 1934 détruit le 14 août 1959
CA-37 Tuscaloosa New York Shipbuilding à New York 10 avril 1930 mars 1931 détruit le 25 juin 1959
CA-38 San Francisco Mare Island Naval Shipyard à Vallejo 9 mars 1933 10 février 1934 détruit le 9 septembre 1959
CA-39 Quincy Bethlehem Steel à Quincy 19 juin 1935 9 juin 1936 coulé le 9 août 1942
CA-44 Vincennes Bethlehem Steel à Quincy 21 mai 1936 24 février 1937 coulé le 9 août 1942

Service[modifier | modifier le code]

Cette classe a servi durant la Seconde Guerre mondiale. Les Astoria, Quincy et Vincennes ont été perdus dans la guerre, le tout dans la bataille de l'île de Savo en 1942. Les quatre survivants ont été déclassés, peu après la fin de la guerre, et abandonnés en 1959-1961.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :