Classe Alaska

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Alaska
Image illustrative de l'article Classe Alaska
Caractéristiques techniques
Type Croiseur de bataille
Longueur 246,4 mètres hors tout
Maître-bau 27,8 m
Tirant d'eau 9,75 m
Déplacement 29 779 tonnes vide
34 253 tonnes en pleine charge
Propulsion 8 chaudières à mazout et 4 turbines à vapeur General Electric, 4 hélices
Puissance 150 000 ch (112 MW)
Vitesse 31,4 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage Ceinture : entre 127 et 229 mm
  • Traverses :
  • Pont :
  • Passerelle :
  • Toit : entre 97 et 102 mm
  • Barbette : entre 279 et 330 mm
Armement 1943 : 9 canons de calibre 305 mm (3x3 tourelles), 12 canons de 127 mm (6x2 tourelles), 56 de 40 mm, 34 de 20 mm
Aéronefs 4 OS2U Kingfisher ou SC Seahawk
Rayon d’action 12 000 nautiques à 15 nœuds,
Autres caractéristiques
Équipage Entre 1 571 et 1 799 hommes
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Période de
construction
1943
Précédent Classe Lexington

Les croiseurs de bataille de la classe Alaska (officiellement classés comme large cruisers ou grands croiseurs) sont une classe de six croiseurs de bataille rapides commandés avant la Seconde Guerre mondiale par l'US Navy. À la différence de la pratique normale pour la désignation des cuirassés et des croiseurs, ils furent nommés d'après des noms de territoires et de zones insulaires des États-Unis. La classe fut une surprise pour beaucoup, les États-Unis n'avait jamais terminé la construction d'un croiseur de bataille dans son histoire.

Conception[modifier | modifier le code]

Des six originellement prévus, seuls trois furent mis en cale et seuls deux furent complétés. La construction du troisième, USS Hawaï, fut suspendue alors qu'il était complété à 84 %. Les deux navires terminés, l'USS Alaska et l'USS Guam, servirent dans l'US Navy durant les deux dernières années de la seconde Guerre Mondiale au bombardement côtier et à l'escorte des porte-avions rapides. Les deux furent tous les deux retirés du service en 1947.

L'idée de construire des croiseurs de bataille date de la fin des années 1930. Le but recherché par l'US Navy était de répondre au lancement des cuirassés rapides allemands de la classe Scharnhorst ainsi qu'à la construction supposée d'une classe de croiseurs de bataille par le Japon.

Navires de la classe[modifier | modifier le code]

USS Guam en mer en 1944
  • USS Alaska (CB-1) fut mis en service le 17 juin 1944. Il servit dans le Pacifique. Il effectua des missions de protection des porte-avions, de bombardement côtier ainsi que des raids en mer de Chine orientale. Il fut retiré du service le 17 février 1947 après moins de trois ans de service et il fut ferraillé en 1961.
  • USS Guam (CB-2) fut mis en service le 17 septembre 1944. Il participa à la campagne du Pacifique à côté de l'USS Alaska. Il fut aussi retiré le 17 février 1947 et ferraillé en 1961.
  • USS Hawaii (CB-3) ne fut jamais terminé. De nombreux projets de transformation en croiseur lance-missiles ou en navire de commandement furent envisagés, mais aucun ne se réalisa et il fut finalement ferraillé.
  • La construction des trois derniers navires USS Philippines (CB-4), USS Puerto Rico (CB-5) et USS Samoa (CB-6) furent annulés avec la pose de la quille. Ils auraient dû être construits aux chantiers navals de Camden (New Jersey).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Robert Gardiner et Roger Chesneau, Conway's All the World's Fighting Ships (1922-1946),‎ 1980 [détail de l’édition]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]