Bataille de Cape Gloucester

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Cape Gloucester
Soldats américains débarquant à Cape Gloucester, 26 décembre 1943.
Soldats américains débarquant à Cape Gloucester, 26 décembre 1943.
Informations générales
Date 26 décembre 1943 - 22 avril 1944
Lieu Cape Gloucester, Nouvelle-Bretagne, Territoire de Nouvelle-Guinée
Issue Victoire des Alliés
Belligérants
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau : Japon Empire du Japon
Commandants
Drapeau des États-Unis William H. Rupertus Drapeau du Japon Iwao Matsuda
Pertes
310 tués
1 083 blessés
1 000 tués
Seconde Guerre mondiale,
Guerre du Pacifique,
Campagne de Nouvelle-Guinée
Batailles
Campagne de Nouvelle-Bretagne

Arawe · Cape Gloucester · Talasea · Gasmata · Jacquinot Bay · Wide Bay · Open Bay

La bataille de Cape Gloucester est livrée entre décembre 1943 et avril 1944 lors de la campagne de Nouvelle-Bretagne sur le théâtre du Pacifique de la Seconde Guerre mondiale. Elle faisait partie de l'opération Cartwheel, principale stratégie des Alliés dans le Pacifique Sud au cours de 1943 à 1944. Il s'agit par ailleurs du deuxième débarquement de la 1re division des Marines après celui de Guadalcanal[1].

Objectifs[modifier | modifier le code]

L'objectif principal des Alliés est la capture de l'aérodrome militaire japonais de Cape Gloucester[2], dans le but d'isoler les forces japonaises de Rabaul. Un objectif secondaire est d'assurer le libre-passage de la mer par les Alliés des détroits séparant la Nouvelle-Bretagne de la Nouvelle-Guinée.

Les opérations de soutien débutent le 15 décembre, lorsque le 112e régiment de cavalerie de l'armée américaine débarque à Arawe en menant une attaque de diversion et bloque la route de renforts et d'approvisionnements japonais à l'est à l'ouest, ceci afin de dissuader les Japonais d'un débarquement imminent à Cape Gloucester.

L'opération principale commence le 26 décembre avec un tir de barrage naval sur les positions japonaises sur Cape Gloucester par les navires de guerre de l'US Navy et de la Royal Australian Navy, suivi par des attaques aériennes par avions des l'USAAF et de la Royal Australian Air Force. Ces attaques et l'écran de fumée aérienne sont suivis par le débarquement de la 1re division des Marines, à Yellow Beach 1 & 2 et Green Beach, sous le commandement du major-général William H. Rupertus. Les Marines font face à un terrain marécageux et à une jungle épaisse.

La 17e division japonaise, commandée par le major général Iwao Matsuda et renforcée par la « force Matsuda » (65e brigade d'infanterie et des éléments de la 51e division japonaise), tentent de s'opposer aux Marines. Le quartier-général de la force Matsuda est situé à Kalingi, le long du sentier côtier au nord-ouest du mont Talawe, à 8 kilomètres de l'aérodrome de Cape Gloucester.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 1st Tank Battalion History » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2010-03-28
  2. « Capture of the Cape Gloucester Airfields », National Park Service – Marines in World War II (consulté le 2010-03-28)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :