Gouvernement des îles Ryūkyū

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le gouvernement des îles Ryūkyū (琉球政府, Ryūkyū Seifu?) est l'autonomie gouvernementale des habitants de l'île japonaise d'Okinawa durant l'occupation américaine[1]. Il est créé par proclamation de l'administration civile américaine des îles Ryūkyū (USCAR) le 1er avril 1952 et est aboli le 14 mai 1972 lorsqu'Okinawa est rétrocédé au Japon. Le gouvernement est composé d'un pouvoir exécutif, législatif, et judiciaire. Les membres du législatif étaient élus. La législature faisait ses propres lois, et était souvent en conflit avec l'USCAR, qui pouvait s'opposer à ses décisions.

Le gouvernement était dirigé par un chef-exécutif (行政主席, Gyōsei Shuseki?). De 1952 à 1960, le chef-exécutif est nommé par l'USCAR. Ce poste est par la suite assigné au chef du parti dominant de la législature (1960–66), élu par la législature (1966–68), puis élu par les citoyens (1968–72).

Membres du gouvernement[modifier | modifier le code]

Liste des chef-exécutifs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]