Classe Tacoma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Tacoma.
Classe Tacoma
Image illustrative de l'article Classe Tacoma
L'USS Grand Forks (PF-11), l'une des frégates de classe Tacoma.
Caractéristiques techniques
Type frégate
Longueur 92,63m
Maître-bau 11,43 m
Tirant d'eau 4,17m
Déplacement 1284 t
Vitesse 20kts
Histoire
Constructeurs Drapeau des États-Unis États-Unis
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Pavillon de la force maritime d'auto-défense Force maritime d'autodéfense japonaise
Pavillon de la marine argentine Marine argentine
Naval Ensign of the Soviet Union.svg Marine soviétique
Naval Ensign of Belgium.svg Composante Maritime
Pavillon de la marine colombienne Marine colombienne
Marine cubaine
Marine dominicaine
Marine équatorienne
Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Marine de la République de Corée
Pavillon de la marine mexicaine Marine mexicaine
Naval Jack of the Netherlands.svg Koninklijke Marine
Naval Jack of Peru.svg Marine péruvienne
Marine royale thaïlandaise
Période de
construction
19431945
Période de service 19432000
Navires construits 96
Navires prévus 100
Navires annulés 4
Navires en activité 0
Navires perdus 2
Navires préservés 3

La classe Tacoma est une classe de frégates de patrouille d'origine américaine construit durant la Seconde Guerre mondiale.

Elle tient son nom du premier navire de cette classe : l'USS Tacoma (PF-3) (en), mis en service en 1943, lui-même tenant son nom de la ville américaine de Tacoma dans l'état de Washington.

Conception[modifier | modifier le code]

Contrairement à la plupart des navires militaires, cette classe de navires a été construite sous des spécifications commerciales mais non militaires. La qualité en est plus faible mais la construction est plus rapide. De multiples chantiers navals américains, et pas seulement des chantiers militaires, ont contribué à la réalisation de 96 unités.

Service[modifier | modifier le code]

Beaucoup de ces navires ont été utilisé pour la lutte anti-sous-marine, et quelques unes ont servi dans l'United States Coast Guard (Garde côtière américaine).
21 navires ont été transféré à la Royal Navy en vertu de la Lend-Lease (loi prêt-bail).
28 navires ont été envoyé à la Marine soviétique pour préparer une invasion de l'Empire du Japon en 1945, une à était endommagé et les 27 autres rendus en 1949.

Après la guerre, beaucoup de ces navires ont été transféré aux forces navales de différents pays comme le Japon (18 unités), Mexique, le Pérou, la Corée du Sud (5), France (4 dont La Place (F713) coulé en 1950 par une mine et Le Verrier (F716) désarmé en 1958), Grèce, Cuba, la Colombie et Taïwan, qui a servi en moyenne jusqu'aux années 1970 et 1980.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :