Wikipédia:Sondage/Premier ou Première ministre pour une femme ?

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le vote est clos depuis le
à 23:59 (CET)

Le vote est terminé.
(voir Clôture du vote)

Ouverture et déroulement du sondage

Le sondage commence le et il est ouvert à tout utilisateur possédant un compte. Vous pouvez modifier votre choix à tout moment, jusqu'à la clôture du sondage, qui interviendra le à 07 h 59.

Un vote a eu lieu sur la PDD de Theresa May à propos de l'utilisation de Premier ministre ou Première ministre pour cette politicienne. Il parait utile que la communauté se prononce sur cette question de façon générale. Merci d'argumenter brièvement, et de poster vos arguments et vos sources en page de discussion.

Clôture du vote

Décompte

(Interprétation contestée.)

81 personnes se sont exprimées sur ce sondage.

  • Pour Premier ministre: 15 avis soit 19%
  • Pour Première ministre: 39 avis soit 48 %
  • Ni pour l'une ni pour l'autre 26 avis soit 32%
  • Autre ou abolition du statut: 1 avis soit 1%
NB une section intitulée « Ce sondage est dépourvu de légitimité : il faut argumenter et débattre au cas par cas et selon les sources » a été déplacée par erreur, puis supprimée et intégrée dans les commentaires de la section « Ni pour l'une ni pour l'autre ». Deux contributeurs avaient donné un avis dans cette section.

Dans tous les cas, le sondage montre que la communauté intègre bien l'usage de « Première ministre » (48%) et que l'usage exclusif de « Premier ministre » est appuyé par une minorité (15%). quel que soit leur vote par ailleurs, un pourcentage conséquent (30%) souligne la nécessaire référence aux sources et moins d'une dizaine personnes au 1er contributeur, position donc minoritaire.

Dans la section « ni pour l'une ni pour l'autre » qui remporte l'adhésion de 32% des votant·e·s, la référence aux sources est souvent mise en avant.

Pour Premier ministre

Merci de documenter vos avis sur la PDD quand ils sont exhaustifs!

  1. Pour Premier ministre dans les cas où le contexte historique pour un individu particulier a consacré cet usage, sans application uniforme et systématique. En fait, c'est ce que disent aussi certains qui ont ici voté « Pour Première ministre », « Pour ni l'un(e), ni l'autre... » ou « Ce sondage est dépourvu de légitimité ». Place Clichy 17 novembre 2016 à 16:30 (CET)
  2. Personnellement Pour, parce qu'il vaut mieux user d'un français correct. Mais l'on doit absolument laisser le choix au créateur de l'article ; l'important est que la cohérence soit de mise tout au long de celui-ci. NAH, le 20 novembre 2016 à 17:01 (CET).
  3. Pour, en raison des sources déjà citées dans Discussion:Theresa May#Pour « Premier ministre » et reprises ci-dessous (Académie française) ou ci-après — III. Féminisation de la langue : « Première » ministre — et, personnellement, parce que la sonorité ne me convient pas (et qu'elle me fait invariablement sourire), comme pour écrivaine, doctoresse, etc. (il y a aussi mais dans une moindre mesure « la maire de Paris » qui me rappelle le bon choix du libellé du site internet merdesable.fr (cf. les motos de Chirac)) ; en outre, pas indispensable de céder à cette mode chronique, qui me semble ne pas servir à grand-chose, sauf à desservir les femmes comme le dit Lacroux (cf. ci-avant) : en effet, quand j'entends que « Mme Thatcher a été le Premier ministre du Royaume-Uni », je ne la trouve en rien dévalorisée, au contraire ; elle a occupé le poste et probablement de bonne façon, sans aucun doute mieux que beaucoup d’hommes (ceci sans avis politique, car on en trouve sans peine des « clairvoyants », comme Chamberlain), point-barre. --Gkml (discuter) 23 novembre 2016 à 12:16 (CET)
    Bien d'accord avec vous, à ceci près que 1° je ne me prononce pas sur Mme Thatcher, et 2° « écrivaine » ne me paraît pas excessivement déplaisant (dommage néanmoins que le mot rime avec « vaine »... mais c'est le même hic avec son pendant masculin/usuel). NAH, le 26 novembre 2016 à 17:32 (CET).
    Oui, mais cela se voit moins, comme pour le « vin » ou « bovin » ou « Cervin », etc. Questions d’habitude ? Ou plutôt parce qu'il y a peu de mots en « vaine » ? --Gkml (discuter) 27 novembre 2016 à 08:52 (CET)
  4. Pour Par habitude et par euphonie. --Éric Messel (Déposer un message) 26 novembre 2016 à 16:47 (CET)
  5. Pour Car il s'agit de la langue française. Aymeric [discussion] 26 novembre 2016 à 17:49 (CET)
  6. Pour Ce n'est pas à Wikipédia de créer un usage - -- Lomita (discuter) 26 novembre 2016 à 18:51 (CET)
  7. Pour L'avis de l'Académie française cité plus bas est clair. Respectons les règles de l'Académie. - Maître So - ('°-°') (discuter) 26 novembre 2016 à 18:59 (CET)
  8. Pour Principe de moindre surprise et règles du français. Pierre73 (discuter) 26 novembre 2016 à 20:01 (CET)
  9. Pour L'académie française étant la référence pour le français et certainement pas les féministes. Skiff (discuter) 26 novembre 2016 à 20:08 (CET)
    Des féministes, Skiff ; j'en connais moi-même beaucoup d'autres qui sont parfaitement raisonnables quant aux questions de langue — et ne s'emmêlent pas les pinceaux entre genre grammatical et sexe... et trouvent au contraire que l'emploi d'un générique permet de « désexualiser » la fonction, ce qui est AMHA très bien vu. NAH, le 27 novembre 2016 à 09:20 (CET).
  10. Pour Règle de l'Académie Française--Hesan (discuter) 26 novembre 2016 à 20:16 (CET)
  11. Pour Par attachement à la belle langue, et par répulsion pour les avatars post-modernes de la Lingua Tertii Imperii... Janseniste - Scriptura 26 novembre 2016 à 22:10 (CET)
    Émoticône. NAH, le 27 novembre 2016 à 09:11 (CET).
  12. Pour C'est une règle de l'Académie Française. -- Chartrek (discuter) 27 novembre 2016 à 10:52 (CET)
    Hesan et Chartrek : « Académie française », si je puis me permettre. NAH, le 27 novembre 2016 à 13:46 (CET).
    En passant : combien y a-t-il d’académiciennes au sein de l’AF ? Alphabeta (discuter) 27 novembre 2016 à 14:32 (CET)
    Actuellement ? Cinq, si je ne m'abuse (Dominique Bona, Hélène Carrère d'Encausse, Florence Delay, Danièle Sallenave, Simone Veil). NAH, le 27 novembre 2016 à 21:48 (CET).
    NAH C'est justement en raison des fautes que nous faisons (même si elles sont entrées dans les mœurs) que nous avons besoin d'une référence. Et pour le français, il s'agit de l'Académie.--Hesan (discuter) 28 novembre 2016 à 07:21 (CET)
    Oui. NAH, le 30 novembre 2016 à 06:32 (CET).
  13. Pour Parce que c'est la règle de la langue française établie par l'Académie française. Que l'usage de l'autre proposition ne m'a pas convaincu par sa notoriété dans les media. Que la sonorité de l'autre appellation proposée est déplaisante. Parce qu'à vouloir tout féminiser de force, on ne sert ni la langue ni le féminisme ni la liberté de chacun de créer en fonction de ses objectifs propres.--Bertold Brecht >dissoudre le peuple< 27 novembre 2016 à 16:13 (CET)
  14. Pour - Ce sondage n'a aucun sens... Les Wikipédiens n'ont aucune légitimité pour décider de ce genre de chose... Il y a des règles, on les applique... Vanoot59 (discuter) 29 novembre 2016 à 00:35 (CET)
  15. Pour Je vote puisque c'est la règle de l'Académie française, ce n'est pas à wikipédia de décider comment le français doit s'écrire. -- Fantafluflu (d) le 30 novembre 2016 à 08:50 (CET)

Pour Première ministre

Merci de documenter vos avis sur la PDD quand ils sont exhaustifs

  1. Plutôt pour. Les deux dénominations constituent deux usages qui coexistent, aussi respectables l'un que l'autre. J'ai une préférence pour celui-ci. Puisqu'il faut des sources : c'est l'usage apparemment privilégié par le grand quotidien politique français [1]. --Benoît Prieur (discuter) 17 novembre 2016 à 09:48 (CET) [ c'est juste mon avis sur le sujet. Il vaut ce qu'il vaut. Je ne prendrai probablement pas le temps de répondre aux éventuels commentaires. Mes excuses par avance ]
  2. Pour selon les arguments développés ci-dessous par le Bon Usage --Nattes à chat (discuter) 17 novembre 2016 à 12:25 (CET)
  3. Pour personnellement pour. Mais je souscris aux propos de Melancholia ci-bas : un sondage sur ce type de sujet n'a pas de valeur, on ne vote pas pour des modifications éditoriales, on cherche un consensus. Celette (discuter) 17 novembre 2016 à 12:44 (CET)
  4. Pour --Nouill 17 novembre 2016 à 15:34 (CET)
  5. Contre l'application uniforme et automatique de Première ministre, Pour au cas par cas lorsque le contexte historique pour un individu particulier a consacré cet usage. Place Clichy 17 novembre 2016 à 16:30 (CET)
    Je pense en effet que cet usage ne devrait évidemment s'appliquer qu'aux personnes de sexe féminin qui ont occupé un poste de premier ministre (ou traduit comme tel en français). Émoticône sourire--Guy Delsaut (discuter) 30 novembre 2016 à 15:53 (CET)
  6. Pour Quels que soient ses gouts, il est vain d’aller contre la tendance actuelle qui est à la féminisation. Personnellement, ça me plairait qu’Élisabeth II soit appelée roi d’Angleterre, du Canada, etc., pour éviter de lier le sexe à la fonction, mais le français a choisi reine depuis longtemps sans demander mon avis. — On peut noter que les noms de titre/fonction/métier qui sont traditionnellement uniquement au masculin correspondent habituellement aux titres/fonctions/métiers qui étaient traditionnellement réservés aux hommes : p.ex. on trouve normal roi/reine, berger/bergère mais plus inhabituel pompier/pompière, premier ministre/première ministre. On observe depuis quelques décennies un mouvement vers l’égalité des sexes dans les mœurs ; on observe maintenant que ce mouvement se prolonge dans la langue (en utilisant un mécanisme traditionnel, cf. berger/bergère), avec retard à cause des forces d’inertie. —C.P. 17 novembre 2016 à 16:50 (CET)
  7. Pour Première ministre. Déjà favorable à priori, ce petit ngram me conforte dans mon choix (même si ce ngram n'est pas un argument absolu). Tous les métiers deviennent accessibles aux femmes et se féminisent... c'est tant mieux ! Évidemment, les citations conservent leurs formes originales.[Edit] On pourrait très bien écrire docteuse ou doctrice pour doctoresse (« docteur » au féminin)... ça semble « horrible » sur le coup, mais c'est simplement une histoire d'habitude, comme pour le navigateur. N.B. : L'Académie fr., même avec une femme ou deux, reste une institution machiste. --Warp3 (discuter) 17 novembre 2016 à 23:55 (CET)
    au sujet de "horrible sur le coup" http://www.fairlanguage.org/medias propose des études académiques sur le sujet— Le message qui précède, non signé, a été déposé par Nattes à chat (discuter), le 28 novembre 2016 à 09:17 (HNE).
    Dans le « horrible », il y a aussi une bonne part de résistance au changement, même quand il est visiblement et immédiatement bénéfique (du conservatisme, quoi). Cdlt, --Warp3 (discuter) 28 novembre 2016 à 16:28 (CET)
  8. Pour lorsqu'il s'agit d'une femme qui assume cette fonction--2+4 (discuter) 18 novembre 2016 à 10:17 (CET)
    Ben oui ça c'est un peu sous-entendu --Le fourbe et cruel Raminagrobis Miauler 30 novembre 2016 à 14:48 (CET)
  9. Pour L'accord est tout ce qu'il y a de plus logique, je ne comprends pas pourquoi on se pose la question pour ce titre et pas pour d'autres. --EB (discuter) 18 novembre 2016 à 12:09 (CET)
    Parce que si l'on se posait la même question pour d'autres titres on risquerait de dire madame la maire à la place de madame le maire!— Le message qui précède, non signé, a été déposé par 77.193.103.100 (discuter), le 27 novembre 2016 à 13:55 (HNE).
    C'est interdit de dire « madame la maire » (même si elle n'est pas mère) ? Étonnant. --Warp3 (discuter) 28 novembre 2016 à 16:33 (CET)
  10. Pour Ça me pique les yeux et les oreilles mais c'est logique. ▸Fugitron‘‘!’’, le 18 novembre 2016 à 20:36 (CET)
  11. Pour Si l'on considère que le Premier ministre est le premier des ministres, alors il peut très bien s'agir de la première des ministres, tout comme l'ainée est la première d'une fratrie. La fonction de "premier des ministres" peut donc tout à fait être accordée, à mon avis. Epok__ (Insultes, éloges, simples discussions : ), le 21 novembre 2016 à 12:32 (CET)
  12. Pour Première ministre parce que l'expression vient naturellement, et qu'on dit couramment la ministre. En revanche je suis contre les mots féminisés "de force" dans un but militant comme cheffe, auteure, etc .... Laissons faire l'usage petit à petit.--Lily (discuter) 23 novembre 2016 à 15:30 (CET)
    « On dit » : vous peut-être, moi non. NAH, le 26 novembre 2016 à 17:33 (CET).
    @ NAH : t'es peut être aussi favorable à l'expression « Madame le Ministre », du coup ? --Warp3 (discuter) 26 novembre 2016 à 19:47 (CET)
    Oui, « Madame le ministre » avec une min. à « ministre ». NAH, le 26 novembre 2016 à 21:52 (CET).
  13. Pour on a les sources qui le disent, et c'est de toute logique. Tyseria, (discuter) z'êtes sur ?, 26 novembre 2016 à 17:18 (CET)
  14. Pour l'accord me semble logique — Jo [] 26 novembre 2016 à 18:17 (CET)
  15. Pour bien entendu, ça me semble logique de féminiser les noms de fonction, franchement, quand je lis premier ministre pour une femme, ça fait mal aux yeux. On a largement assez de sources qui vont dans le sens de la féminisation. Si la "féminisation" des noms de professions/fonctions est relativement récente (je parle en dizaines d'années, hein), c'est tout simplement à cause de l'histoire. Ces fonctions n'étaient tout simplement pas accessibles aux femmes dans la quasi-totalité des pays. Donc oui la féminisation sans conditions. --Tractopelle-jaune (discuter) 26 novembre 2016 à 18:34 (CET)
  16. Pour En usage au Canada depuis au moins Kim Campbell (1993). - Simon Villeneuve 26 novembre 2016 à 19:08 (CET)
    Mais en 1991, en France, on disait premier ministre pour Edith Créson!— Le message qui précède, non signé, a été déposé par 77.193.103.100 (discuter), le 27 novembre 2016 à 13:48 (HNE).
    Mes sympathies. - Simon Villeneuve 28 novembre 2016 à 15:13 (CET)
  17. Pour C'est un usage machiste qui n'a que trop duré, je suis tout à fait d'accord avec Cépeybspf Meuble Moucheture d hermine.svg (discuter) 26 novembre 2016 à 20:39 (CET)
  18. Pour Pour plusieurs raisons : 1) parce que c'est de plus en plus en usage 2) parce qu'il n'y a pas de raison logique de garder aux noms de métiers et de fonction le neutre ou le masculin 3) parce qu'il y a un risque, en gardant les formes masculines et neutres, d'influencer les jeunes citoyennes, et qu'elles intègrent inconsciemment le fait que ce sont des métiers qu'elles ne pourront pas envisager (or, on a besoin de toutes les compétences) 4) parce qu'il sera de plus en difficile de dire "le" premier ministre en parlant d'une femme, et donc qu'il sera plus euphonique d'accorder "premier" avec "la". Je suis également d'accord sur le fait que ce sondage est complètement légitime, et qu'il peut servir à établir un consensus éclairé entre les rédacteurs rédactrices.--Dil (discuter) 26 novembre 2016 à 21:59 (CET)
  19. Pour Me semble logique, et tout à fait d'accord avec les arguments de Dilwenor. Mule hollandaise (discuter) 26 novembre 2016 à 23:59 (CET)
  20. Pour. Ça me semble normal et logique de dire « première ministre » (ainsi que de « féminiser » tous les autres noms de titre/fonction/métier/etc. Idem 1 et 4 Dil. – Rozmador [M'écrire] 27 novembre 2016 à 00:21 (CET)
  21. Pour En usage [2] --Fralambert (discuter) 27 novembre 2016 à 01:44 (CET)
  22. Pour : j'ai longtemps été contre parce que trop moderne, trop nouveau, mais levons aujourd'hui l'ambiguïté sur ce qui est neutre ou bien féminisable, et féminisons toutes les fonctions, tous les métiers, et toutes les professions de celles qui les exercent ... --Sergio1006 (discussion) 27 novembre 2016 à 02:13 (CET)
  23. Plutôt pour. Le vin est tiré, il faut le boire. En effet l’usage penche très fortement vers la féminisation générale des noms de métiers et de fonctions (malgré l’Académie française). Que WP adopte donc la règle simple d’écrire partout « madame la Première ministre » (au lieu et place de « madame la Premier ministre » ou « madame le Premier ministre »), les humoristes pouvant parler de « madame la Prima ministra » sur le modèle de prima donna. Alphabeta (discuter) 27 novembre 2016 à 14:28 (CET)
  24. Pour L'usage est là, les sources sont là. Et il est possible, même, que l’Académie française s'en aperçoive bientôt. --HenriDavel (discuter) 27 novembre 2016 à 17:23 (CET)
  25. Pour : la féminisation des noms de fonctions et des appellations professionnelles accompagne l'évolution de la place des femmes dans la société, c'est une évidence. L'exemple de la « chancelière allemande  » est bien l'illustration que l'usage suit cette évolution, en dépit des résistances énoncées à partir de raisonnements linguistiques et historiques pas toujours sincères. On peut ajouter que « Première ministre » correspond au choix fait par l'Office québécois de la langue française. En France, la dénomination première ministre est d'ailleurs officielle depuis 1999 (cf. source donnée en PdD). — Lspiste ~palabrer 28 novembre 2016 à 15:21 (CET)
  26. Pour Pour la féminisation des titres, qui est passé dans l'usage au Québec. Lorsque les femmes politiques elles-mêmes utilisent le titre de « Première ministre », je trouve totalement surréaliste de leur refuser sur Wikipédia le titre qu'elles utilisent au quotidien. BeatrixBelibaste coin causerie 28 novembre 2016 à 17:21 (CET)
  27. Pour Les titres sont féminisés au Québec, en Suisse et en Belgique (je n'ai rien trouvé pour le reste de la francophonie). Et en France, les directives gouvernementales suggèrent aussi une féminisation des fonctions et noms de métiers. En fait, seule l'Académie française s'y oppose, et quand on sait que sa vision de la langue française a 200 ans, je propose qu'on ne l'écoute pas trop. --Lyokoï (discuter) 29 novembre 2016 à 11:49 (CET)
  28. Pour pouvoir discuter avec la reine (et non le roi) du Royaume-Uni, la première ministre doit être nommée au féminin. Les propositions énumérés ci-dessus me conviennent parfaitement. Sondage intéressant à l'heure des élections françaises, où François Fillon érige cette chère première ministre Margaret Hilda née Roberts baronne Tatcher en modèle de gouvernement. --— Plaqueminier _@ii 29 novembre 2016 à 14:28 (CET)
  29. Pour Vu les sources, l'usage semble s'être imposé.XIII,東京から [何だよ] 29 novembre 2016 à 15:33 (CET)
  30. Pour Mike Coppolano (discuter) 30 novembre 2016 à 09:12 (CET)
  31. Pour Léna (discuter) 30 novembre 2016 à 11:08 (CET)
  32. Pour, c'est ce qui est d'usage en Belgique par exemple pour une vice-première ministre : [3].--Huguespotter (discuter) 30 novembre 2016 à 11:18 (CET)
  33. Pour l’usage s’est imposé. Hors de France, ce terme ne semble pas faire débat et la France n’est pas la francophonie. Pamputt 30 novembre 2016 à 13:58 (CET)
  34. Plutôt pour du moins dans les parties rédigées. Peut être garder premier ministre dans les infobox et les catégories si c'est plus pratique pour les recherches. --Le fourbe et cruel Raminagrobis Miauler 30 novembre 2016 à 14:30 (CET)
  35. Pour Quelques journaux français comme Le Point écrivent "La Premier ministre", ce qui est incohérent et contraire aux règles de la grammaire française, mais "La Première ministre" tend à s'imposer ailleurs, y compris dans la presse régionale, a priori moins sensible aux cabales intellectuelles : Ouest-France, La République des Pyrénées, La Voix du Nord, etc. Du moment que l'usage s'accorde avec l'équité et le bon sens, on peut laisser l'Académie faire joujou dans son coin. --Verkhana (discuter) 30 novembre 2016 à 14:59 (CET)
  36. Pour. Après tout, pourquoi certaines fonctions auraient droit à un accord au féminin quand d'autres se le verraient refuser par des ultra-orthodoxes de la sacro-sainte et immuable langue française ? Je soutiens donc la féminisation de toute profession ! --Tommy-Boy (discuter) 30 novembre 2016 à 15:38 (CET)
  37. Pour l'égalité homme-femme. Pas de raison qu'une femme porte un titre masculin. Sinon, il faudra indiquer que Patricia Kaas est chanteur, Cécile de France est acteur, Laurence Buccolini est présentateur ou animateur, Denis Fabre a été "speaker" et Michèle Obama est "first Gentleman". --Guy Delsaut (discuter) 30 novembre 2016 à 15:45 (CET)
  38. PourCe qui montre qu'une langue vit c'est qu'elle sait évoluer. Les règles peuvent montrer un usage de "Premier" obligatoire et d'autres règles que celui de "Première" est acceptable. L'évolution d'une langue veut surtout qu'elle ne reste pas ancrée dans des archaïsmes et qu'elle sache décrire le présent et le futur. Or dans l'avenir ce sera une réalité de plus en plus fréquente. Cessons de rester ancrés dans un monde passé où seul l' "Homme" pouvait tenir de telles fonctions, ou bien accordons nous pour revenir au "f" en lieu et place du "s" et encore bien d'autres tournures aux relents moyenâgeux. Alors.. un pas vers l'avenir et POUR totalement. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Suzy1919 (discuter), le 30 novembre 2016 à 14:47 (HNE).
  39. Pour Arpyia (discuter) 1 décembre 2016 à 08:05 (CET)

Pour ni l'un(e), ni l'autre ou Pour les deux

Merci de documenter vos avis sur la PDD quand ils sont exhaustifs

  1. Pour Il faut argumenter et débattre au cas par cas et selon les sources (Cf. Wikipédia:Discuter au lieu de voter). D'autant qu'une solution globale et unique pour tous les articles n'aurait aucun sens étant donné la pluralité des cas. Quelle que soit l'issue de ce « sondage », imposer d'autorité une formulation unique à tous les articles concernés n'est pas optimal : Pour Édith Cresson, il semble très aventureux d'user de « Première ministre » : on aura l'air malin à imposer sans discernement aucun la forme « Première ministre », alors que son décret officiel de nomination la mentionne textuellement comme « Premier ministre ». Je ne crois pas qu'il y ait vraiment débat non plus pour Margaret Thatcher : je n'ai pas connaissance d'une source bibliographie sérieuse (biographie, par exemple) qui la mentionnerait comme « Première ministre ». Si l'on regarde du côté de nos « collègues » les deux autres encyclopédies francophones de référence en ligne, on a « Margaret Thatcher devient la première femme Premier ministre » pour le Larousse ([4]) et « Margaret Thatcher est restée onze ans et demi Premier ministre, un record de longévité dans le Royaume-Uni du XXe siècle » pour l'Universalis ([5]). Pour Theresa May, on a une situation plus nuancée, avec une partie des sources médiatiques qui utilisent « Première ministre », bien qu'elles ne soient pas majoritaires. Au contraire, il est probable que lorsque la France - ou un autre pays - aura à nouveau une femme nommée à cette fonction, les sources utiliseront plus volontiers « Première ministre », et il sera alors naturel pour les simples rapporteurs de sources que nous sommes d'user de cette formulation. De la même manière, si l'ensemble des sources utilisent « Première ministre », il serait absurde de se forcer à écrire « Premier ministre » au nom des résultats d'un sondage qui n'a pas à décider de cela. Melancholia (discuter) 17 novembre 2016 à 11:53 (CET) (Mon précédent avis sur cette page de sondage ayant été sucré par Nattes à chat (d · c · b) (!), je le remets dans cette sous-section puisqu'il s'agit de la même philosophie générale, même si le titre est différent de celui que j'avais initialement choisi). Melancholia (discuter) 27 novembre 2016 à 09:54 (CET) )
    Notification Melancholia : Si on se base sur le décret officiel de nomination d'Édith Cresson, pour son titre, il faut se baser sur son acte de naissance pour l'orthographe de son prénom. Il y a de fortes chances, vu l'époque, que son prénom ne porte pas d'accent. D'ailleurs, si on fait un relevé des sources, comme certains le suggèrent aussi pour savoir si on féminise ou pas son titre, on relèvera probablement beaucoup d'Edith sans accent. Comme on a décidé d'accentuer les majuscules (ce que beaucoup de sources, encore à l'heure actuelle ne font pas), il faut décider de la féminisation ou non des fonctions (et toutes, pas un coup oui, un coup non). On est davantage dans la convention d'écriture que dans l'information, ici. --Guy Delsaut (discuter) 30 novembre 2016 à 21:28 (CET)
  2. Pour laisser le choix au premier rédacteur puisque de toute façon, les sources, les avis et opinions sont partagés et irréconciliables. Donc inutile de se prendre la tête à ce propos -- Titou (d) 17 novembre 2016 à 14:26 (CET)
  3. Pour On laisse le choix au premier et principal rédacteur. Et on peut placer une note indiquant les deux formes pour que le débat ne rejaillisse pas perpétuellement. Cedalyon (discuter) 17 novembre 2016 à 15:32 (CET)
  4. Pour conserver l'usage des sources (en français, puisque c'est la langue dans laquelle on se pose la question). SammyDay (discuter) 17 novembre 2016 à 20:03 (CET)
  5. Pour Ce n'est pas à Wikipédia d'imposer telle ou telle expression et ce n'est pas acceptable d'utiliser Wikipédia à des fins militantes. Quelle expression utilisent en majorité les médias francophones pour désigner Theresa May ? C'est la seule question qu'il y a à se poser.-- Guil2027 (discuter) 17 novembre 2016 à 22:55 (CET)
  6. Pour Rien à ajouter. Restons-en aux usages consacrés. Il serait par ailleurs intéressant de voir ce que l'on écrivait sur Margaret Thatcher, sachant qu'elle est restée en place pendant 11 ans à une époque pas si lointaine. Jean-Jacques Georges (Sonnez avant d'entrer) 18 novembre 2016 à 10:25 (CET)
  7. Pour l'application de l'un ou l'autre, sans interdiction ni obligation, au cas par cas lorsque le contexte historique pour un individu particulier a consacré cet usage. En cas de doute, primauté doit revenir aux choix du créateur ou rédacteur principal de l'article. Place Clichy 18 novembre 2016 à 16:34 (CET)
  8. Selon les sources/usages. --AlpYnement vôtre, B-noa (d) 18 novembre 2016 à 19:16 (CET)
  9.  Neutre fort à un moment il faut arrêter de légiférer sur n'importe quoi ; "procureure" me paraît horrible mais "première ministre" me va très bien ; dans l'idéal, je dirais que les noms de fonction devraient être neutres mais en français il n'y a que deux genres, allez savoir pourquoi. Michel421 (d) 18 novembre 2016 à 19:28 (CET)
  10. Pour Au cas par cas, en fonction des sources. Parler de Cresson ou de Thatcher comme « Première ministre » serait ridicule et anachronique. Heddryin 💭 19 novembre 2016 à 10:18 (CET)
    C'est un choix étrange de se plier au langage de l'époque, suivant cette logique il faut écrire "Roi de France" pour les derniers rois (Louis XV et XVI) mais Roy pour les précédents. --Le fourbe et cruel Raminagrobis Miauler 30 novembre 2016 à 15:00 (CET)
  11. Au cas par cas, en fonction du choix du créateur de l'article. NAH, le 20 novembre 2016 à 17:53 (CET).
  12. Pour : au cas par cas en fonction des sources. La tendance de fond qui vise à promouvoir les formes féminisées me semble assez légitime, mais Wikipédia a vocation à rendre compte de l'état de l'art sur tous les sujets, et ne doit en aucun cas prendre parti ou interpréter les tendances du jour pour anticiper d'éventuelles évolutions des usages. Les sources anciennes privilégient très largement le masculin comme forme neutre, les sources plus récentes emploient plus volontiers le féminin. De sorte qu'une femme premier ministre il y a un demi-siècle et que l'Occident ignore totalement, comme Sirimavo Bandaranaike, sera plus souvent qualifiée de « première ministre » qu'une femme premier ministre plus récente mais abondamment documentée au XXe siècle, comme Indira Gandhi, Golda Meir ou Benazir Bhutto. S'agissant de Theresa May, les sources francophones semblent tout de même pencher vers « premier ministre », de sorte que l'article doit logiquement la qualifier ainsi, quelle que soit la sensibilité féministe du rédacteur. Bonne soirée, — Bob Saint Clar (discuter) 20 novembre 2016 à 23:55 (CET)
  13. Pour les sources sont souveraines (et ce n’est pas au contributeur de faire des préférences), surtout dans un tel cas où la personne est en fait Prime Minister (qui est invariable selon le genre) et que Premier/premier/Première/première Ministre/ministre n'est qu'une traduction (au passage, du point de vue typographique, je note que la capitale initiale de « Ministre » semble avoir finalement totalement disparu et que celle de l’ordinal disparaît doucement aussi). Cdlt, Vigneron * discut. 22 novembre 2016 à 09:19 (CET)
  14. Pour cf arguments de Melancholia plus bas. --t (discuter) 22 novembre 2016 à 18:59 (CET)
  15. Pour selon les sources, puisqu'apparemment l'usage évolue et hésite. — Oliv☮ Éppen hozzám? 26 novembre 2016 à 07:39 (CET)
  16. Idem, en fonction des sources Barada-nikto (discuter) 26 novembre 2016 à 17:06 (CET)
  17. Voir au cas par cas, selon les sources concernant le sujet de l’article. Il serait ridicule de faire des généralisation, ce qui compte, c’est l’usage pour chaque cas et de manière individuelle. — Metamorforme42 (discuter) 26 novembre 2016 à 17:33 (CET)
  18. Pour, le choix du premier rédacteur et les sources devraient primer : si aucune source n'utilise première ministre pour une personne en particulier, on ne va pas l'inventer ; par contre, dans le cas où les sources sont partagées, le choix du premier rédacteur me semble être la meilleure solution. --Lotus 50 (discuter) 26 novembre 2016 à 18:47 (CET)
  19. Je partage totalement l'avis de Melancholia, encore un sondage inutile, sur WP on discute, on ne vote pas.
    La solution pour Édith Cresson et Margaret Thatcher est évidente c'est « Premier ministre » et pour Theresa May c'est déjà moins évident, comme nous tous, les sources (il n'y a que cela qui compte et pas un sondage) sont partagées.
    Cordialement --- Alaspada (discuter) 26 novembre 2016 à 19:02 (CET) Ce sondage inutile est un vrai b***, discussion trois fois déplacée, il faut arrêter à un moment ou un autre
  20. En fonction des sources, et ceci pour toutes les fonctions d'ailleurs. -- Fanchb29 (discuter) 26 novembre 2016 à 21:35 (CET)
  21. Comme pour l'orthographe de 1990, choix du premier rédacteur de l'article. --Jean-Christophe BENOIST (discuter) 27 novembre 2016 à 00:22 (CET)
    Merci de cet avis de bon sens, Jean-Christophe BENOIST Émoticône sourire ; je le partage volontiers. C'est bien, AMHA, la meilleure manière d'éviter des guerres picrocholines que certains risquent bien — certainement de bonne foi — de faire advenir. NAH, le 27 novembre 2016 à 09:13 (CET).
    Cette façon de faire contrevient à la nécessité de suivre une règle uniforme au sein d’un même ouvrage : une encyclopédie en ligne ou sur papier constitue une ouvrage unique… Alphabeta (discuter) 27 novembre 2016 à 14:36 (CET)
    Cela marche très bien pour Aide:Marronniers#Orthographe. Ce marronnier ne fleurit plus depuis très longtemps, et personne n'est choqué ni de l'extérieur ni de l'intérieur. A moins que tu ne veuilles l'arroser et essayer d'avoir une décision pour toute l'encyclopédie ? Bon courage ! --Jean-Christophe BENOIST (discuter) 27 novembre 2016 à 15:36 (CET)
    Ai fil des lustres j’ai largement cessé de « croire » aux « wiki-débats » en tout genre. Ma participation à ce « wiki-sondage » reste une exception. Tout est souvent décidé « en haut lieu » et c’est sans doute mieux à certains points de vue. Alphabeta (discuter) 27 novembre 2016 à 15:54 (CET)
    C'est où le "haut lieu" ? Je ne connais pas, au bout de 12 ans de Wikipédia. Vraiment. --Jean-Christophe BENOIST (discuter) 27 novembre 2016 à 19:15 (CET)
    À quand un mind the pre/post-1990 orthography ?
    Même si je ne le partage pas, je peux comprendre le PoV voulant laisser au cas par cas en fonction des sources. Cependant, l'idée de traiter cela selon la préférence du premier auteur, un peu comme il se fait pour les cas de la réforme orthographique de 1990 ou l'apostrophe droite/courbe, me semble une erreur. En effet, cette « zone grise » fait en sorte que nous avons déjà du PoV-pushing qui est fait dans ces situations. Si nous arrivons à relativement bien gérer celui-ci, je crois que c'est parce qu'il touche des questions beaucoup moins sensibles que ne l'est la question du traitement du/des genre-s.
    Je crois qu'il faut donc laisser de côté ce parallèle fait avec les questions de l'orthographe réformée ou la typo droite/courbée. - Simon Villeneuve 28 novembre 2016 à 15:40 (CET)
    Pas d'accord, c'est à mon sens la meilleure solution pour éviter les « guerres d'édition futiles ». NAH, le 30 novembre 2016 à 06:25 (CET).
    Utiliser le qualificatif « futile » dans cette situation montre que vous ne saisissez pas (ou négligez volontairement) la sensibilité de ce sujet. - Simon Villeneuve 30 novembre 2016 à 15:43 (CET)
  22. Pour Au cas par cas, en fonction des sources. --Guise (discuter) 28 novembre 2016 à 15:14 (CET)
    Mais enfin WP a fait le contraire (application d’une règle générale sans tenir compte des sources, en général moins soignées que WP) pour les partis politiques entre autres : e. g. « le Parti communiste français »… Alphabeta (discuter) 28 novembre 2016 à 20:18 (CET)
  23. +1 Melancholia --Pic-Sou 30 novembre 2016 à 09:25 (CET)
  24. Pour les deux : la féminisation des métiers/fonctions est une bonne chose. Qu'on laisse la liberté de choix au premier rédacteur et qu'on n'en fasse pas une polémique inutile. =>bonjour ! Waving.png Sg7438 dring, dring, c'est ici ! 30 novembre 2016 à 12:36 (CET)
  25. Pour Faire selon les sources. --NRated (discuter) 30 novembre 2016 à 14:43 (CET)
  26. Comme Melancholia, avec une certaine tendance à féminiser les titres si l'usage existe, même non majoritaire. Pauline Marois fut première ministre du Québec du 19 septembre 2012 au 23 avril 2014 [6]. Kim Campbell a été première ministre du Canada en 1993 [7]. - Boréal (:-D) 30 novembre 2016 à 20:24 (CET)

Abolition du statut

  1. AnarchySymbolInk2.png Pour L'abominable Kumkum 🂮 30 novembre 2016 à 01:22 (CET)
    Kumkum : dans tous les pays ou seulement au Royaume-Uni Émoticône sourire ? NAH, le 30 novembre 2016 à 06:27 (CET).
    Voui ! Nous sommes tous des humaines Humains, épicétou ! --Warp3 (discuter) 30 novembre 2016 à 17:03 (CET)
    des êtres humaines Humains vivants!, épicétou

Commentaires sur le décompte

Je n'aurais pas utilisé le terme « marginal », personnellement, pour qualifier l'avis d'« une dizaine de personnes ». NAH, le 20 décembre 2016 à 13:47 (CET).
Ok, changé pour "minoritaire". Yann (discuter) 20 décembre 2016 à 16:52 (CET)
Merci. NAH, le 22 décembre 2016 à 16:46 (CET).