Satoru Sayama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Satoru Sayama
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Données générales
Nom(s) de ring
Tiger Mask
Nationalité
Naissance
Taille
5 8 (1,73 m)[1]
Poids
216 lb (98 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Carrière pro.
1976 - aujourd'hui

Satoru Sayama (佐山聡, Sayama Satoru?) est un catcheur (lutteur professionnel) et promoteur d'arts martiaux mixtes et de catch japonais, plus connu sous le nom de Tiger Mask ou First Tiger Mask.

Il est d'abord catcheur à la New Japan Pro Wrestling sous son véritable nom avant de lutter sous un masque sous le nom de Tiger Mask. Ce gimmick s'inspire du héros d'un manga japonais éponyme d'Ikki Kajiwara.

C'est sous ce nom qu'il devient populaire et remporte le championnat des poids lourd-légers de la World Wrestling Federation[a] à trois reprises en plus d'être champion du monde des poids lourd-légers (en) de la National Wrestling Alliance à deux reprises.

Il arrête sa carrière en 1985 et créé ensuite le Shooto, sa fédération d'arts martiaux mixtes. Il continue de faire des apparitions sporadiques comme catcheurs dans les années 1990 et 2000.

En 2005, il lance sa propre fédération de catch qu'il nomme Real Japan Pro Wrestling.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Sayama est un fan de catch et notamment de Mil Máscaras, un catcheur mexician qui vient régulièrement au Japon[2]. Il fait de la lutte et du judo au lycée[3].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Débuts sous son propre nom (1976-1980)[modifier | modifier le code]

Sayama s'entraine au dojo de la New Japan Pro Wrestling et commence sa carrière en 1976[4]. Antonio Inoki, le promoteur de la New Japan, le trouve trop frêle (Sayama pèse alors 160 lb (73 kg)) et l'envoie en Grande-Bretagne puis au Mexique[4].

C'est au Mexique et plus précisément à l'Empresa Mexicana de la Lucha Libre qu'il commence à faire parler. Il force Alfonso Dantés à se faire couper les cheveux après l'avoir vaincu dans un Hair vs. Hair match le 15 juin 1979[5]. Il remporte le 9 septembre le championnat du monde des poids moyens de la National Wrestling Alliance après sa victoire face à Ringo Mendoza[6]. Il fait équipe avec Mendoza le 30 novembre durant le tournoi Torneo Relampago de Parejas qu'ils gagnent en éliminant Sangre Chicana et Tony Salazar puis Alfonso Dantes et El Satanico en finale[7]. Son règne de champion du monde des poids moyens prend fin le 28 mars 1980 après sa défaite face à El Satanico[5].

Tiger Mask à la New Japan Pro Wrestling (1981-1983)[modifier | modifier le code]

De retour au Japon, on lui demande de lutter sous le masque de Tiger Mask, un gimmick issu du manga éponyme d'Ikki Kajiwara[8]. Il impressionne le public pour son premier combat sous ce nouveau nom de ring le 23 avril 1981 face à Dynamite Kid[9]. Il démasque Masked Hurricane après sa victoire dans un Mask vs. Mask match le 8 octobre[10]. En fin d'année, le magazine Tokyo Sports lui décerne le prix du catcheur le plus populaire[11].

En décembre 1981, Tatsumi Fujinami rend son titre de champion des poids lourd-légers de la World Wrestling Federation (WWF)[a] pour passer dans la catégorie des poids lourd[12]. La New Japan Pro Wrestling qui utilise ce titre décide de faire de Tiger Mask le nouveau champion après sa victoire face à Dynamite Kid le 1er janvier 1982[9]. Il défend son titre avec succès face à Dynamite Kid le 28 janvier puis face à Bret Hart le 5 février[9],[13].En avril, il se blesse et doit rendre son titre ; Black Tiger (en) lui succède le 6 mai[12].

De retour de blessure, il devient champion du monde des poids lourd-légers (en) de la National Wrestling Alliance (NWA)[b] après sa victoire face à Les Thornton (en)[14]. Dés le lendemain, il met fin au règne de Black Tiger[15]. Il se retrouve à nouveau face à Dynamite Kid le 5 août et conserve son titre de champion de la WWF[9]. En fin d'année, le Wrestling Observer Newsletter désigne ce match comme étant le meilleur de l'année[16]. Il part ensuite aux États-Unis à la World Wrestling Federation à l'automne et y affronte le 25 novembre Eddie Gilbert (en) dans un match de championnat dont Tiger Mask sort vainqueur[17]. En fin d'année, Tiger Mask reçoit de nombreuses récompenses : Pro Wrestling Illustrated le désigne comme étant le 2e rookie de l'année, Tokyo Sports lui décerne le prix du Most Valuable Player (meilleur catcheur) de l'année et du catcheur technique de l'année tandis que le Wrestling Observer Newsletter lui décerne les prix de catcheur technique et catcheur aérien de l'année[18],[11].

Le 3 avril 1983, Tiger Mask se blesse au cours d'un match par équipe et doit rendre ses ceintures de champion des poids lourd-légers de la WWF et de champion du monde des poids lourd-légers de la NWA (en)[19],[20]. Il affronte une dernière fois Dynamite Kid le 21 avril et ce combat se conclue sur un double décompte à l'extérieur[9]. Ce match est d'excellente qualité et Dave Meltzer qui est journaliste et fondateur du Wrestling Observer Newsletter donne à ce match la note maximale de cinq étoiles ce qui est une première[8].

Style de catch[modifier | modifier le code]

Sayama a un style aérien assez technique[3]. Il s'inspire notamment de Mil Máscaras et invente des prises comme le Tiger feint kick[2]. Ses matchs face à Dynamite Kid sont des classiques pour les fans de catch[21],[22]. Lui et Dynamite Kid innovent pour l'époque en se projetant mutuellement en dehors du ring alors que ces prises de risques[c] sont interdites dans d'autres fédération[22].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres et distinctions[modifier | modifier le code]

Résultats des matchs à enjeu (Luchas de apuestas)[modifier | modifier le code]

Résultats des matchs à enjeu (Luchas de apuestas) de Satoru Sayama[23],[10].
# Vainqueur (enjeu) Perdant (enjeu) Date Lieu Notes
1 Satoru Sayama (cheveux) Alfonso Dantés (cheveux) 15 juin 1979 Mexico Dans un match au meilleur des trois tombés.
2 Tiger Mask (masque) Masked Hurricane (masque) 8 octobre 1981 Tokyo

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Matchs cinq étoiles de Satoru Sayama[26].
# Résultat Adversaire Évènement Date Durée Lieu Notes
1 Double décompte à l'extérieur Dynamite Kid NJPW Big Fight Series 2 - Day 19 22:10 Ryōgoku Kokugikan, Tokyo Dans un match sans enjeu. Il s'agit du premier match cinq étoiles du Wrestling Observer Newsletter.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c La New Japan Pro Wrestling et la World Wrestling Federation sont à l'époque partenaires et utilisent ce titre conjointement.
  2. En plus d'avoir un partenariat avec la World Wrestling Federation, la New Japan Pro Wrestling est aussi membre de la National Wrestling Alliance.
  3. Au début des années 1980, il n'ya pas beaucoup de matériel de protection dans les fédérations de catch. Dans le cas de la New Japan Pro Wrestling, il n'y a que des tapis de gymnastique au sol.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) « First Tiger Mask », sur Cagematch (consulté le 22 août 2017)
  2. a et b (en) « Interview: Mil Mascaras and Satoru Sayama », sur Puroresu Dojo (consulté le 22 août 2017)
  3. a et b (en) « Satoru Sayama », sur puroresucentral.com (consulté le 24 août 2017)
  4. a et b (en) KJ Gould, « Karl Gotch Week: Satoru Sayama, Shooto And The Style Of Japanese Catch Wrestling », sur Bloody Elbow, (consulté le 22 août 2017)
  5. a et b (en) « Wrestlingdata.com - The World's Largest Wrestling Database », sur wrestlingdata.com (consulté le 22 août 2017)
  6. a et b (en) « NWA World Middleweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 22 août 2017)
  7. a et b (en) « Torneo Relampago de Parejas « Tournaments Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 22 août 2017)
  8. a et b (en) Ryan Dilbert, « Tiger Mask I: A Tribute to Masked Wrestlers Part 2 », Bleacher Report, (consulté le 23 août 2017)
  9. a, b, c, d et e (en) TJ Hawke, « Examining The Dynamite Kid vs. Tiger Mask Series of Matches », sur 411mania.com, (consulté le 23 août 2017)
  10. a et b (en) « NJPW », sur www.cagematch.net (consulté le 23 août 2017)
  11. a, b, c, d, e et f (ja) « 1980年プロレス大賞 », sur Tokyo Sports (consulté le 22 août 2017)
  12. a et b (en) Kyle Schadler, « Abandoned: The History of the WWF Junior Heavyweight Championship », Bleacher Report, (consulté le 22 août 2017)
  13. (en) Mike Campbell, « Puroresu Love: Tiger Mask – 1st Dimension », sur 411mania, (consulté le 25 août 2017)
  14. (en) « On this day in pro wrestling history (May 25): Rockers last match in AWA, Tiger Mask wins NWA Jr. Heavyweight gold, Russian amateur wrestler beats Vader », sur Figure Four / Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 25 août 2017)
  15. (en) « On this day in pro wrestling history (May 26): Dick The Bruiser & Crusher beat Larry Hennig & Harley Race in nine fall death match, Tiger Mask wins WWF jr. heavyweight gold », sur Figure Four / Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 25 août 2017)
  16. a et b (en) « Match Of The Year « Awards Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 22 août 2017)
  17. (en) Greg Dufour, « Mr.Dufour’s Wayback Machine: Nov.25th, 1982 Philly Spectrum », sur 411mania, (consulté le 28 août 2017)
  18. a, b, c, d, e, f et g « Awards « First Tiger Mask « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 22 août 2017)
  19. a et b (en) « WWF Junior Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 23 août 2017)
  20. a et b (en) « NWA World Junior Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 23 août 2017)
  21. (en) Dave Dymond, « The Skeptic Tank 12.17.02: A Blast From The Past », sur 411mania, (consulté le 28 août 2017)
  22. a et b (en) Jesse Collings, « Views From The Turnbuckle: The Match That Changed Wrestling », sur Wrestling Inc., (consulté le 28 août 2017)
  23. a, b, c, d, e et f (en) « Tiger Mask », sur wrestlingdata.com (consulté le 22 août 2017)
  24. (en) « RJPW Legend Championship « Titles Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 23 août 2017)
  25. (en) « TWA World Tag Team Championship « Titles Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 23 août 2017)
  26. « Tiger Mask I: Wrestling Observer Newsletter Star Ratings », sur Internet Wrestling Database (consulté le 22 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]