Otto Wanz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wanz (homonymie).
Otto Wanz
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Données générales
Nom de naissance
Otto Wanz
Nom(s) de ring
Bulldog Otto
Grand Lapin
Nationalité(s)
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
Graz, Styrie
Taille
6 2 (1,88 m)[2]
Poids
385 lb (175 kg)[2]
Catcheur mort
Fédération(s)
Carrière pro.
1968 - 1990

Otto Wanz (né le à Graz (Styrie) et mort le dans la même ville) est un catcheur (lutteur professionnel) et promoteur de catch autrichien.

Il a remporté à plusieurs reprises le championnat d'Autriche de boxe avant de devenir catcheur[3]. Au cours de sa carrière de catcheur il a remporté le championnat du monde poids-lourds de American Wrestling Association et est le co-fondateur de la Catch Wrestling Association, une fédération autrichienne où il a détenu à quatre reprises le championnat du monde poids-lourds.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Otto Wanz fait un apprentissage en mécanique avant d'abandonner pour faire de la boxe amateur[4]. Comme boxeur, il essaie de se qualifier pour les Jeux olympiques d'été de 1960 sans succès[5].

Carrière de catcheur et promoteur[modifier | modifier le code]

En 1969, un spectacle de catch a lieu à Graz et l'organisateur rencontre Wanz qui accepte d'affronter Ali Baba[4]. Il devient un catcheur populaire dans son pays et remporte un tournoi en 1972[6]. Il créé sa propre fédération de catch, la Catch Wrestling Association (CWA) un an plus tard[7]. Il y est le premier champion du monde poids lourd de la CWA après sa victoire face au sud-africain Jan Wilkens au cours d'un spectacle à Le Cap le 2 août 1973[8],[9].

En 1982, il se fait connaitre en Grande Bretagne où il établit le record du monde d'annuaires déchirés avec 25 en 30 secondes[5]. Ce record le rend populaire et il apparait dans des fêtes où il déchire des annuaires[5]. Il part aux États-Unis où il lutte à l'American Wrestling Association (AWA)[8]. Il y remporte le championnat du monde poids lourd de l'AWA après sa victoire face à Nick Bockwinkel le 29 août[10].

Retraite[modifier | modifier le code]

Mort[modifier | modifier le code]

Wanz meurt le à Graz des suites d'une courte mais sérieuse maladie d'après ses proches[11].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Catch Wrestling Association (CWA)
    • 4 fois champion du monde poids-lourds de la CWA[13]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Profil d'Otto Wanz », sur Wrestling Data (consulté le 17 septembre 2014).
  2. a et b (en) « Profil d'Otto Wanz », sur Cagematch (consulté le 17 septembre 2014).
  3. (en) « Profil d'Otto Wanz », sur Online World of Wrestling (consulté le 17 septembre 2014).
  4. a et b (de) « Catch-Ikone "Big Otto" Wanz feiert seinen 70er », sur krone.at (consulté le 22 août 2017)
  5. a, b et c (de) STANDARD Verlagsgesellschaft m.b.H., « Der Koloss, den das Buch zum Ruhm führte », derStandard.at, (consulté le 23 août 2017)
  6. (en) Abbey Arthur, « Otto Wanz, Former AWA Champion & Promoter, Passes Away At 74 », sur Top Rope Press, (consulté le 16 septembre 2017)
  7. (de) « Otto Wanz - die Catch-Legende starb mit 74 Jahren : Die steirische Catch-Legende Otto Wanz ist Donnerstag früh im Alter von 74 Jahren nach kurzer, schwerer Krankheit gestorben. », sur Salzbourg Nachrichten, (consulté le 15 septembre 2017)
  8. a et b (en) « Former AWA World champion Otto Wanz dies », sur Slam! Wrestling, (consulté le 15 septembre 2017)
  9. (en) « CWA », sur www.cagematch.net (consulté le 16 septembre 2017)
  10. (en) Eddie Mac, « This Day in Wrestling History (August 29) », sur Cageside Seats, (consulté le 15 septembre 2017)
  11. (de) « Catch-Legende Otto Wanz gestorben », sur Der Standard, (consulté le 15 septembre 2017)
  12. (en) « AWA World Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 18 septembre 2017)
  13. (en) « CWA World Heavyweight Title (Austria / Germany) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 18 septembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]