Scopophilie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lady-Godinas-Route-Gillray.jpeg

La scopophilie, scoptophilie ou pulsion scopique, est définie par Sigmund Freud comme le plaisir de posséder l'autre par le regard[1]. Il s'agit d'une pulsion sexuelle indépendante des zones érogènes où l'individu s'empare de l'autre comme objet de plaisir qu'il soumet à son regard contrôlant.

Selon l'analyse psychanalytique de Laura Mulvey, il existe deux sources principales de plaisir visuel au cinéma : la scopophilie et le narcissisme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le «male gaze», bad fiction », sur Libération.fr, (consulté le 21 septembre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]