The Standard Edition of the Complete Psychological Works of Sigmund Freud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Standard Edition)
Aller à : navigation, rechercher
Titre de vol. XIX.

The Standard Edition des œuvres de Freud liées à la psychanalyse est la traduction de l'allemand en anglais sous la direction éditoriale de James Strachey, en collaboration avec Anna Freud et avec l'assistance d'Alix Strachey, son épouse, et d'Alan Tyson.

Édition de référence[modifier | modifier le code]

L'édition des œuvres complètes de Freud par Strachey devient l'édition anglophone de référence. Son appareil critique est notamment repris dans les autres traductions des œuvres complètes de Freud, y compris en grande partie dans l'édition française aux Presses universitaires de France des Œuvres complètes de Freud / Psychanalyse (OCF.P), ces nouvelles traductions se référant par contre aux textes en langue originale des Gesammelte Werke de l'édition allemande[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La Standard Edition comprend 24 volumes publiés entre 1943 et 1974. Elle est l'œuvre de James Strachey (1887-1967) assistée de son épouse Alix Strachey (1892-1973), avec la collaboration d'Anna Freud qui la supervisa et le concours d'Alan Tyson (1956–1974). Le vingt-quatrième volume parut en 1974 sous la responsabilité d'Angela Richards, collaboratrice de James Strachey[2].
L'idée d'une Standard Edition des œuvres de Freud en anglais revient à Ernest Jones, dans les années 1920. Celui-ci nourrissait l'arrière-pensée de « créer une équipe de traducteurs » avec le dessein de retirer la direction du projet à Abraham A. Brill. Freud avait cédé les droits de traduction en anglais de ses œuvres à son neveu Edward Bernays et à Abraham A. Brill, en Amérique. Strachey fut empêché durant des décennies d'organiser une traduction systématique de l'œuvre de Freud en anglais en raison de ce problème des droits de traduction en anglais. Selon Riccardo Steiner, le projet de Jones était de « créer un Freud scientifique anglais acceptable par l'establishment scientifique et psychiatrique » [3].

Une édition anglophone[modifier | modifier le code]

Pour Riccardo Steiner, qui conclut ainsi son article: « Que les autres traductions et éditions se soient référées à la Standard Edition, plutôt qu'aux textes originaux allemands, est peut-être l'un des résultats les plus étonnants » de l'entreprise de Strachey[3].
Le « processus irréversible d'anglophonicisation de la doctrine freudienne », d'après Élisabeth Roudinesco et Michel Plon, ne serait pas dû seulement à Strachey: le nazisme aurait été bien davantage « responsable de la migration vers la Grande-Bretagne et les États-Unis de la totalité des psychanalystes de langue allemande »[4].
L'édition anglaise déterminera également en France le projet « d'une traduction des œuvres complètes de Freud semblable à celle réalisée par J. Strachey pour le monde anglo-américain » qui n'ira pas sans problèmes au départ entre éditeurs, traducteurs et psychanalystes français: l'édition des Œuvres complètes de Freud / Psychanalyse (OCF.P) commencera de voir le jour en France « un siècle après la rencontre historique de la Salpêtrière »[5], la mise en place de la « structure de pilotage » ayant été mise en place aux P.U.F. dans les années 1980 autour d’André Bourguignon, Jean Laplanche et Pierre Cotet [6].

Éditions[modifier | modifier le code]

Article connexe : Bibliographie de Sigmund Freud.
  • The Standard Edition of the Complete Psychological Works of Sigmund Freud. Translated from the German under the General Editorship of James Strachey. In collaboration with Anna Freud. Assisted by Alix Strachey and Alan Tyson, 24 volumes, Vintage, 1999. (ISBN 978-0-09-929622-5 et 0-09-929622-5).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Riccardo Steiner, « Standard Edition of the Complete Psychological Works of Sigmund Freud », p. 1634-1636, in Alain de Mijolla (dir.), 2. M/Z., Paris, Calmann-Lévy, 2002, (ISBN 2-7021-2530-1) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir par exemple « Note de l'éditeur » dans OCF.P IV, L'interprétation du rêve, Paris, PUF/Quadrige, 2010, p. 4
  2. Riccardo Steiner, dans Dictionnaire international de la psychanalyse (Dir. Alain de Mijolla), entrée « Standard Edition of the Complete Psychological Works of Sigmund Freud », Paris, Hachette Littératures, 2005, p. 1718-1719.
  3. a et b R. Steiner, dans Dictionnaire international de la psychanalyse (Dir. A. de Mijolla), entrée « Standard Edition of the Complete Psychological Works of Sigmund Freud ».
  4. É. Roudinesco et M. Plon, Dictionnaire de la psychanalyse, entrée: « Strachey James (1887-1967) », Le Livre de Poche / La Pochothèque, 2011, p. 1500-1501
  5. Cf. Élisabeth Roudinesco, Histoire de la psychanalyse en France. 2 1925-1985, Paris, Fayard, 1994, p. 303.
  6. Site des P.U.F. consulté le 26.04.2017: [1]