Puy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne des entités géographiques. Pour les sociétés littéraires pieuses du Moyen Âge, voir Puy (société).
PUY est également le code AITA de l'aéroport de Pula.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Puits.
Puy de Sancy.
Puy de Vichatel.
Puy de la Vache.

Le terme puy (prononcé [pɥi]) est notamment un appellatif toponymique qui désigne, dans le sud de la France principalement, un lieu élevé, un sommet montagneux, et par extension un village perché.

Étymologie et termes parents[modifier | modifier le code]

Il s'agit en général de la forme francisée des mots franco-provençaux ou nord-occitan (vivaro-alpin), correspondants des mots occitans pue[ch], pech, puch « lieu élevé, hauteur au sommet plus ou moins arrondi »[1]. L'ancien français avait en effet puy, pui « colline, hauteur », mot conservé et en partie remotivé par la popularité des massifs montagneux du massif central[2]. Ils remontent tous au gallo-roman PODIU (bas latin podium) « petite éminence », issu lui-même du latin classique podium « mur très épais formant autour de l'arène de l'amphithéâtre une plate-forme dotée de sièges ».

Le latin classique podium a été réemprunté à l'époque moderne par le français avec une acception plus proche de son sens originel en architecture (XVIe siècle) et dans la mode, le sport et le spectacle (XXe siècle).

Toponymes et oronymes[modifier | modifier le code]

Dans le Massif central, les puys sont des sommets d'origine volcanique, parfois réduits à des cheminées ou necks. Puys célèbres :

Autres sommets non volcaniques :

Villes ou villages dont le nom est formé à partir de puy :

et avec la variante orthographique pui- :

Podium a aussi donné différents toponymes occitans : poët (Le Poët, Le Poët-Laval, Le Poët-Sigillat…), puèi, puech, puèg, pioch ou puòg (Collet du Puèi, Le Puech, Pech-Montat, Puech de Montgrand, Pueg Gerjant), pié (Piégut, Piégut-Pluviers). En catalan, il a donné puig (Puigpedrós ou Puig de Campcardós, Puigmal, Puigcerdà, El Puig). Dans les Pyrénées, les descendants du latin podium présentent d'innombrables variantes toponymiques, comme Poey, Trespouey, Pouech et Trespouech[3].

La forme occitane pech pourrait cependant dériver du *pic-/*pec- prélatin et non de podium[4].

Patronymes[modifier | modifier le code]

Les patronymes occitans Delpech, Delpuech, Dupé, Dupuits, gascon Dupouy, etc. signifient tous « du puy » et correspondent à Dumont dans la langue d'oïl. Les formes sans article Puech, Puig, Pouey, Pouet, Pey, Poy sont moins fréquentes. Parmi les diminutifs et dérivés figurent Puget, Pujol, Poujade. Dupuy représente le plus souvent la francisation de ces patronymes occitans, mais Dupuis (variante Dupuit, Dupuits) signifie généralement « du puits »[5].

Quelques noms de villages composés de Puy- et d'un nom d'homme ont pu devenir noms de familles : Puybaraud, Puylaurent[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieu en France, Paris, Librairie Guénégaud, (ISBN 2-85023-076-6), p. 521b sous Pech.
  2. Site du CNRTL : étymologie de « puy 2 ».
  3. Robert Aymard, Les Pyrénées au miroir de leur toponymie, R. Aymard, , p. 41.
  4. G. R. Wipf, Noms de lieux des pays franco-provençaux,  éd. des imprimeries réunies de Chambéry, , p. 76.
  5. a et b Jacques Cellard, Trésors des noms de familles, Belin, , p. 230.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :