Puigmal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Puigmal
Vue depuis Guils Fontanera
Vue depuis Guils Fontanera
Géographie
Altitude 2 910 m[1],[2],[3]
Massif Massif du Puigmal (Pyrénées)
Coordonnées 42° 23′ 00″ nord, 2° 07′ 01″ est[1],[2],[3]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de l'Espagne Espagne
Région
Communauté autonome
Occitanie
Catalogne
Département
Province
Pyrénées-Orientales
Gérone
Géolocalisation sur la carte : Catalogne
(Voir situation sur carte : Catalogne)
Puigmal
Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales
(Voir situation sur carte : Pyrénées-Orientales)
Puigmal
Géolocalisation sur la carte : Pyrénées
(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Puigmal

Le Puigmal (prononcé Poutchmal) ou Puigmal d'Err est un sommet des Pyrénées culminant à 2 910 m. Il est situé à la frontière franco-espagnole, sur la commune d'Err dans les Pyrénées-Orientales, et celle de Queralbs dans la province de Gérone.

Il est le deuxième sommet des Pyrénées-Orientales après le pic Carlit, et le point culminant du massif du Puigmal.

Il donne son nom à la station de ski Err-Puigmal, située sur la commune d'Err. La station possède par ailleurs la plus haute altitude des stations des Pyrénées françaises (à la Tossa del Pas dels Lladres à 2 662 m d'altitude). Néanmoins, avec une dette de cinq millions d'euros, le syndicat gestionnaire de la station a été dissous par le préfet, provoquant ainsi la fermeture de ladite station[4].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les groupes -uix- et -uig- issus du catalan se prononcent comme « outch »[5].

Le mot « Puigmal » est constitué du mot catalan Puig signifiant « sommet » (terme issu du latin podium qui a également donné l'ancien français puy et l'occitan puech)[6]. La seconde partie du mot provient peut-être d'une racine prélatine *mal signifiant également « montagne » ou « tas de pierre »[7], mais plus probablement de mala « mal, mauvais »[réf. nécessaire]. L'accent tonique portant sur le premier a, le second a s'est amuï. Mal est encore usité dans les Pyrénées au sens de « mauvais », on le retrouve également sur d'autres lieux (pacages, sources, sommets, pentes, etc.)[8],[9], d'où le sens global de « mauvais sommet », en référence à la nature du sol constitué de schistes gréseux du Cambrien, peu propices au pacage[10].

Géographie[modifier | modifier le code]

Sommet du Puigmal

Topographie[modifier | modifier le code]

Géologie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Voies d'accès[modifier | modifier le code]

En randonnée, c'est un sommet ouvert à tous. Moyennement intéressant du point de vue de la marche et de l'environnement (il s'agit de suivre une longue crête désertique et parsemée d'éboulis), ce parcours offre tout de même de beaux points de vue sur la vallée de Saillagouse et sur la vallée de Nuria. Attention tout de même aux orages en été. Ils peuvent même survenir en début d'après-midi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Carte IGN classique » sur Géoportail.
  2. a et b Puigmal sur l'ICGC.
  3. a et b Puigmal sur l'IGN espagnol.
  4. (ca) Tancament definitiu de l'estació de Puigmal Vilaweb, 11 octobre 2013.
  5. Pierre Fouché, Traité de prononciation française, .
  6. Basseda 1990, p. 87-88
  7. Basseda 1990, p. 85
  8. Marcellin Bérot, La vie des hommes de la montagne dans les Pyrénées racontée par la toponymie, Centre régional des lettres de Midi-Pyrénées, Milan, parc national des Pyrénées, 1998 (ISBN 2841137368)
  9. Alphonse Meillon, Étienne de Larminat, Massif du Vignemale, notice et carte au 20 000e, 1929 ; réédité par Monhelios (ISBN 9782914709972)
  10. Robert Aymard (membre de la Société française onomastique), Toponymes pyrénéens, Lacour, 2009 (ISBN 9782750424305), page 328

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lluís Basseda, Toponymie historique de Catalunya Nord, t. 1, Prades, Revista Terra Nostra, , 796 p.
  • Benoît Bock, « Le Puigmal d'Err et ses endémiques », Bulletin de la Société botanique du Centre-Ouest, t. 32,‎ (lire en ligne)
  • Bernard Laumonier et Albert Autran, « Un chevauchement hercynien majeur dans les Pyrénées orientales: le chevauchement du Puigmal », Comptes Rendus de l'Académie des Sciences-Series IIA-Earth and Planetary Science, vol. 332, no 9,‎ , p. 585-594

Liens externes[modifier | modifier le code]