Puyrolland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Puyrolland
Puyrolland
L'église Saint-Pierre
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Saint-Jean-d'Angély
Canton Saint-Jean-d'Angély
Intercommunalité Communauté de communes des Vals de Saintonge
Maire
Mandat
Thierry Giraud
2014-2020
Code postal 17380
Code commune 17294
Démographie
Population
municipale
198 hab. (2016 en augmentation de 3,66 % par rapport à 2011)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 02′ 24″ nord, 0° 37′ 41″ ouest
Altitude Min. 2 m
Max. 55 m
Superficie 12,98 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Puyrolland

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Puyrolland

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Puyrolland

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Puyrolland

Puyrolland est une commune du sud-ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine).

Géographie[modifier | modifier le code]

Cette petite commune rurale appartient au canton de Saint-Jean-d'Angély.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Puyrolland[1]
Chervettes Breuil-la-Réorte Bernay-Saint-Martin
Saint-Laurent-de-la-Barrière Puyrolland[1] Courant
Annezay Saint-Loup Nachamps

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par trois cours d'eau, la Trézence, le Bay et le Renolet.

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

La Mairie de Puyrolland (dans le lieu-dit Tournay).

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1980 1983 Arlette Moquay SE  
1983 1995 Jean Delbecque SE  
1995 En cours Thierry Giraud DVG[2] Salarié agricole
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2016, la commune comptait 198 habitants[Note 1], en augmentation de 3,66 % par rapport à 2011 (Charente-Maritime : +2,64 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
510503498543517564592585583
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
563596586586569603510460465
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
471475515474444419383360339
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
307245246198209193206191198
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Pierre[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Église Saint-Pierre de Puyrolland.
  • Édifiée sur une éminence dénommée Terrier de Puyrolland, cette petite église, partiellement ruinée par un incendie, date des XIIe, XVe et XVIIe siècles.

Fontaine-Lavoir[modifier | modifier le code]

  • Le lavoir situé au lieu-dit le Treuil-Mureau, qui date de 1874 et 1876, est l'œuvre de l'architecte Bonnet. On doit sa réalisation à l'entrepreneur Dardant.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :