Pierre Tornade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tornade (homonymie) et Tournadre.
Pierre Tornade
Description de l'image defaut.svg.
Nom de naissance Pierre Tournadre
Naissance
Bort-les-Orgues, Corrèze, France
Nationalité Drapeau de France Français
Décès (à 82 ans)
Rambouillet, Yvelines, France
Profession Acteur
Films notables La Septième Compagnie (saga)
Dupont Lajoie
Arrête ton char... bidasse !

Pierre Tornade, né Pierre Tournadre le [1] à Bort-les-Orgues (Corrèze) et mort le à Rambouillet (Yvelines), est un acteur français, par ailleurs grande figure du monde du doublage.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Pierre Tornade apparaît pour la première fois sur scène en 1955 au théâtre du Palais-Royal dans Elle est folle, Carole de Jean de Létraz[2].

En 1956, il joue dans la comédie musicale d'Alexandre Breffort et Marguerite Monnot Irma la douce au théâtre Gramont et fait ses débuts au cinéma dans Les Truands de Carlo Rim, où il adopte son nom de scène, Tornade[3]. L'année suivante, il joue au théâtre dans Péricles, prince de Tyr de Shakespeare avant d'intégrer au début des années 1960 la troupe des Branquignols de Robert Dhéry.

Très demandé à partir des années 1960, il apparaît à la télévision dans de nombreux feuilletons tels que Thierry la Fronde (1963), Le Chevalier d'Harmental (1966), Les Sept de l'escalier quinze B (1967) ou encore Les Dossiers de l'agence O (1968). De par sa stature imposante, il se voit fréquemment confier des rôles de militaire ou de policier.

Du fait de cette stature, sa voix, une certaine allure, il joue pratiquement tout le temps des rôles de personnages « des classes moyennes », très rarement des notables ou des gens des classes populaires ; militaire : il porte le grade de sergent à capitaine, jamais en dessous et qu'une fois officier supérieur et une fois général ; employé de restaurant : il est maître d'hôtel, n'est jamais serveur ni directeur, pourra être le patron d'un petit établissement ; policier : il pourra être gardien de la paix à commissaire, jamais divisionnaire...[réf. souhaitée]

Ses rôles les plus marquants sont le père de la victime dans Dupont Lajoie, le capitaine Dumont dans la série de films La 7e compagnie et le commissaire Florimond Faroux dans la série télévisée Nestor Burma.

Grande figure du monde du doublage, il a prêté notamment sa voix aux personnages d'Averell Dalton (1971-1991) et d'Obélix (1985-2005) dans plusieurs dessins animés adaptés des bandes dessinées Lucky Luke et Astérix. Il est aussi le créateur de nombreuses voix dans le Muppet Show (le capitaine Jean Bondyork, Statler, etc.).

Mort[modifier | modifier le code]

Pierre Tornade meurt le au centre hospitalier de Rambouillet des suites d'une chute accidentelle, après plusieurs jours de coma, comme le fait savoir la fille de l'acteur, Emmanuelle[4],[5],[3],[6],[7].

Il est inhumé le au Mesnil-Saint-Denis (Yvelines) après ses obsèques en l'église de la commune[8].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Animation[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Séries animées[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Théâtre filmé.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]