Jean-Louis Richard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Richard et Jean-Louis Richard (homonymie).
Jean-Louis Richard
Description de l'image defaut.svg.
Nom de naissance Jean-Marius Richard
Naissance
Paris 17e
Nationalité Drapeau de France Français
Décès (à 85 ans)
Paris 13e
Profession Acteur
Réalisateur
Scénariste
Films notables Mata Hari, agent H 21

Jean-Louis Richard est un acteur, réalisateur et scénariste français, né le à Paris où il est mort le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

De son vrai nom Jean-Marius Richard, il est élève au Conservatoire d'art dramatique de Paris avant de débuter comme comédien dans la troupe de Louis Jouvet.

Très lié à la Nouvelle Vague, il apparaît au cinéma dans À bout de souffle (1960) de Jean-Luc Godard, Jules et Jim (1962) et La Peau douce (1964) de François Truffaut. Il devient également l'un des coscénaristes attitrés de ce dernier, participant à l'écriture de Fahrenheit 451 (1966), La mariée était en noir (1968) et La Nuit américaine (1973)[2].

Qualifié par son ami et collègue Philippe Le Guay de scénariste « destructeur », pour sa capacité à « traquer les faiblesses d'écriture », il signe en 1974 le scénario du célèbre film érotique Emmanuelle, réalisé par Just Jaeckin d'après le roman éponyme d'Emmanuelle Arsan[3]. En 1995, il écrit avec Philippe Le Guay et Brigitte Roüan le scénario de L'Année Juliette[2]. Atteint de la maladie d'Alzheimer, il se retire du monde du spectacle au début des années 2000.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a été le premier époux de Jeanne Moreau (de 1949 à 1951), avec laquelle il a eu un fils, Jérôme[4]. La relation compliquée du couple a inspiré au compositeur Serge Rezvani la chanson Le Tourbillon de la vie, que François Truffaut a ensuite incluse dans son film Jules et Jim (1962).

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Louis Richard sur Les Gens du cinéma
  2. a et b Thomas Sotinel, « Le scénariste, comédien et metteur en scène Jean-Louis Richard est mort », Le Monde, (consulté le 31 mai 2017)
  3. Marc Godin, « Jean-Louis Richard : « Sur Emmanuelle, j’ai tout fait » »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur bakchich.info,
  4. « Ma mère, ce sex-symbol : Jeanne Moreau », sur gala.fr,

Liens externes[modifier | modifier le code]