Comme un cheveu sur la soupe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Comme un cheveu sur la soupe
Réalisation Maurice Regamey
Scénario Jean Redon
Yvan Audouard
Maurice Regamey
d'après un roman de
Jules Verne
Acteurs principaux
Sociétés de production Champs-Élysées Production
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 79 minutes
Sortie 1957

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Comme un cheveu sur la soupe est un film français réalisé par Maurice Regamey en 1957.

Résumé[modifier | modifier le code]

Pierre Cousin, compositeur incompris, qui de surcroît se voit rejeté par son ex-fiancée Wanda, veut mourir. Cinq fois, usant de moyens différents, il tente de se suicider ; en vain. Il a alors l'idée de s'adresser à des tueurs professionnels, qui, contre argent, vont le supprimer. Mais entre-temps, il sauve de la noyade Caroline et reprend goût à la vie, d'autant que son action lui vaut une flatteuse publicité: sa musique est enfin reconnue, et Caroline en devient la chanteuse interprète. C'est alors que se profile l'ombre des malfrats, soucieux d'honorer leur contrat. Il faudra une bagarre pour clarifier la situation, sous les rythmes entrainants du groupe de jazz du batteur Moustache, à "La Belle Vie" où Pierre Cousin et Caroline Clément donnaient leur premier spectacle.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le film fut tourné à partir du 26 décembre 1956 aux studios Franstudio de Saint-Maurice car la location est moins chère pendant les fêtes de fin d'année. Il est vrai que le budget du réalisateur est limité[1].

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Premier film dans lequel Louis de Funès tient le rôle principal. C'est également l'un des seuls où on le voit jouer du piano, instrument qu'il maitrise parfaitement depuis l'âge de 5 ans. Il fut également pianiste de bar avant sa carrière d'acteur.
  • Premier rôle pour l'actrice Noëlle Adam, danseuse à l'origine et découverte au cabaret La Nouvelle Ève[1].
  • Pour sa première semaine en salle, le film attira plus de spectateurs que Sissi impératrice, sorti la semaine précédente, mais le succès s'estompa très vite[1].

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix record du monde de rire 1957

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Bertrand Dicale. Louis de Funès de A à Z. Paris, Tana Éditions, 2012. (ISBN 978-2-84567-785-2). p. 73-76.

Liens externes[modifier | modifier le code]