Vidocq (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vidocq
Titre original Vidocq
Genre Série policière
Création Georges Neveux
Marcel Bluwal
Production Étienne Laroche
Acteurs principaux Bernard Noël
Musique Michel Colombier, chanson Serge Gainsbourg
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine Première chaîne de l'ORTF
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 13
Durée 25 minutes
Diff. originale

Vidocq est une série télévisée française en 13 épisodes de 25 minutes, en noir et blanc, créée par Georges Neveux (scénariste-dialoguiste) et Marcel Bluwal, réalisée par Marcel Bluwal et Claude Loursais et diffusée du 7 janvier au sur la première chaîne de l'ORTF.

Bluwal et Neveux réaliseront quatre ans plus tard une deuxième série intitulée Les Nouvelles Aventures de Vidocq avec Claude Brasseur dans le rôle-titre.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Inspirée des mémoires de Eugène-François Vidocq, cette série met en scène les aventures de cet ancien bagnard devenu policier au début du XIXe siècle.

Distribution[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. L'Éternel Évadé (ou Le Mort Vivant) (première diffusion : 7 janvier 1967): François Vidocq, l’éternel évadé, a été capturé et se trouve sur la route du bagne de Toulon. Mais il s’évade avec ses camarades, l’acrobate et Henri Desfossés. Quand l’alerte est donnée, Vidocq se cache chez une jeune veuve, mais elle le dénonce. Retrouvant l’acrobate mourant, celui-ci demande à Vidocq d’utiliser sa mort pour s’évader encore. Mais l’inspecteur Flambart est à ses trousses…
  2. La Bijouterie Jacquelin (ou L'Éternel Évadé) (première diffusion : 14 janvier 1967): De retour à Paris et fuyant la police, Vidocq se réfugie dans une bijouterie qui s’avère appartenir à Jacquelin, ancien camarade de Vidocq à l’armée. Jacquelin propose d’engager Vidocq comme commis et Vidocq accepte – après avoir fait la connaissance de Mademoiselle Annette, voisine de Jacquelin. Pendant qu’il joue le poète pour Annette et déjoue les tentatives de vol dans la bijouterie, la pègre parisienne commence à avoir des soupçons…
  3. Vidocq et les faux témoins (première diffusion : 21 janvier 1967): Vidocq cherche Herbaux et Grouard, les deux hommes qui jadis l’avaient fait condamner au bagne. Il raconte l’histoire à Annette : Soldat, il était amoureux d’une femme nommée Francine qui le trompait. Condamné à trois mois de prison pour avoir tabassé un de ses amants, Herbaux et Grouard lui empruntaient sa cellule pour quelques travaux d’écriture. Leur faux découvert, ils accusaient Vidocq, qui fut condamné. Mais Vidocq ignore et les relations de Grouard avec la police et la dernière condamnation de Herbaux…
  4. Vidocq à Bicêtre (première diffusion : 28 janvier 1967): Emprisonné à Bicêtre, Vidocq a retrouvé son camarade Henri Desfossés. Blessé à la jambe pour ne pas partir avec la chaîne, Vidocq révèle à Desfossés qu’il y a un tunnel creusé qui aboutit dans la Cour de la maison des fous. Mais non seulement les fous s’avèrent être plus dangereux que les gardiens, mais en plus le cocher engagé par Annette veut être payé immédiatement et Vidocq doit retourner en prison pour retrouver l’argent qu’on lui avait confisqué…
  5. Le Crime de la Mule Noire (première diffusion : 4 février 1967): Fuyant l’inspecteur Flambart, Vidocq se sépare d’Annette et de Desfossés et réussit à surprendre le policier. Mais au prochain village on avait demandé l’aide de la police parisienne et Vidocq, muni des papiers de Flambart, est entraîné dans une enquête criminelle : Le baron de Flocheron a été poignardé dans la nuit et on suspecte Justine, la servante, dont il était l’amant. Mais Vidocq trouve du louche immédiatement : le baron était déjà mort quand on l’a poignardé. Est-ce qu’il peut trouver le vrai coupable avant que le vrai inspecteur Flambart ne réussit à parler au maire ?
  6. L'Armée roulante (première diffusion : 11 février 1967): Vidocq a obtenu des papiers pour lui et Desfossés et avec Annette ils partent vers le nord rejoindre un théâtre itinérant. Arrêtés en route, ils n’apprennent que trop tard que les deux hommes dont ils ont empruntés les noms sont des déserteurs. C’est leur chance qu’on les livre à l’armée roulante, un groupe de malfrats qui prétendent être des militaires pour profiter des pillages. Mais Flambart est encore aux trousses de Vidocq et en plus, après la retraite de la vraie armée, l’armée roulante doit se battre pour la première fois…
  7. La Baraque aux 36 étoiles (première diffusion : 18 février 1967): Annette a rejoint, comme prévu, la troupe de théâtre itinérante et doit maintenant faire sortir Vidocq et Desfossés de prison. Le directeur de la prison et fier de sa nouvelle cloche d’alarme. Juste celle-là fait partie du plan d’évasion de Vidocq, mais avant il faut toute l’adresse d’Annette pour lui faire passer une lime. Mais encore l’Inspecteur Flambart est là et beaucoup plus habile à comprendre ce qui s’est passé…
  8. Les Olympiens (première diffusion : 25 février 1967): Vidocq et Desfossés ont rejoint les corsaires, mais Vidocq veut retourner à terre. Muni des papiers d’un soldat mort, il débarque à Boulogne et rejoint l’armée. Trop tard il apprend que le mort faisait partie des Olympiens, une société secrète royaliste. Après avoir refusé de tuer un traître pour eux, Vidocq comprend qu’il est en danger. Sachant que la police va intercepter le courrier, il écrit à Annette. Est-ce que Flambart va arriver à temps pour sauver Vidocq et déjouer le complot ?
  9. L'auberge de la Mère Tranquille (première diffusion : 4 mars 1967): Pendant leur fuite, Vidocq et Annette rencontrent la chaîne des forçats du nord en route pour Bicêtre. Ils se cachent dans la prochaine auberge, mais c’est malheureusement juste-là une station de la chaîne. Vidocq est reconnu et par un associé de l’aubergiste et par un des forçats. Pour la première, il y a la récompense et parmi les derniers, il y en a un qui a un compte ouvert avec Vidocq…
  10. Le Mariage de Vidocq (première diffusion : 11 mars 1967): Regardant les alliances avec Annette, Vidocq doit encore s’enfuir. Quelques jours plus tard une femme apporte de ses nouvelles à Annette – cette femme est Louise Vidocq. Quand Vidocq comprend que sa première femme a négligé d’aussi dire à Annette qu’elle avait demandé un divorce quand il était au bagne, il va voir Annette, mais elle est partie. Vidocq décide donc de se faire arrêter pour la faire revenir. Mais il doit apprendre que, pour une fois qu’il veut être arrêté, ça se montre beaucoup plus difficile qu’il ne l’avait pensé. Et en plus, il n’y a pas de nouvelles d’Annette…
  11. Le Système du docteur Terrier (première diffusion : 18 mars 1967): En voyage de noces dans le nord chez le parrain d’Annette, deux faux-monnayeurs font chanter Vidocq : Ou il leur aide à tuer le messager anglais avec qui ils vont échanger de faux billets anglais contre de faux billets français ou ils le dénoncent. En plus, Flambart est dans le coin et le parrain d’Annette, qui croit Vidocq poursuivi comme conspirateur royaliste, ne doit pas apprendre la vérité…
  12. À vous de jouer, Monsieur Vidocq ! (première diffusion : 25 mars 1967): Vidocq et Annette retournent à Paris ou ils comptent se cacher chez Gibassier, ancien camarade de Vidocq et maître chanteur. Mais quand ils arrivent, Gibassier est mort et Vidocq est arrêté pour son meurtre. Il s’évade et retourne à plusieurs reprises voir M Henry, chef de la police parisienne, pour obtenir la permission de trouver lui-même le vrai coupable. Grimé en Gibassier, il attend que l’assassin revienne pour finir la besogne…
  13. Le Chapeau de l'empereur (première diffusion : 1er avril 1967): C’est quelques mois que Vidocq travaille pour la police, les plaintes des policiers jaloux se multiplient et M Henry est prêt à se passer de ses services. Une dernière chance se montre pour Vidocq : On a cambriolé le musée de la police et le chapeau de l’Empereur et le diamant noir ont disparu. Vidocq a seulement quelques jours de retrouver ses objets avant que l’Empereur lui-même inaugure le musée…

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liste des séries policières françaises

Liens externes[modifier | modifier le code]