Les Dossiers de l'Agence O

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Les Dossiers de l'agence O)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la série télévisée. Pour l'article sur le recueil de nouvelles, voir Les Dossiers de l'Agence O (nouvelles).
Les Dossiers de l'Agence O
Titre original Les Dossiers de l'Agence O
Genre Série policière
Création Marc Simenon
Pays d'origine Drapeau de la France France
Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine ORTF
Télévision de Radio-Canada
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 13
Durée 55 minutes
Diff. originale

Les Dossiers de l'Agence O est une série télévisée franco-canadienne en treize épisodes d'environ 55 minutes créée par Marc Simenon et diffusée d'abord au Québec du au à la Télévision de Radio-Canada, puis en France du au sur la première chaîne de l'ORTF.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série met en scène les enquêtes du célèbre cabinet de détectives privés, l'Agence O. Officiellement, l'agence est dirigée par Joseph Torrence (un ancien adjoint du commissaire Maigret), mais en réalité derrière une vitre sans tain de son bureau se cache le véritable patron, Émile le Roux.

Distribution[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

  • L’Homme tout nu (première diffusion, le 18 mars 1968), réalisé par Marc Simenon et Jean Salvy, d'après la nouvelle éponyme, avec Jean-Roger Caussimon (maître Duboin) et Paul Préboist (le vieux pilote)
  • Les Trois Bateaux de la calanque (première diffusion, le 25 mars 1968), réalisé par Jean Salvy, d'après la nouvelle éponyme, avec Marcel Dalio (Hubert Moss), Maurice Garrel (Larrignan), Achille Zavatta (inspecteur Machère) et Panisse (le pêcheur)
  • La Cage d’Émile (première diffusion, le ), réalisé par Marc Simenon, d'après la nouvelle éponyme, avec Louis Arbessier (commissaire Janvier), Noël Roquevert (inspecteur Bichon) et Mylène Demongeot (Myle Holga)
  • Le Docteur Tant-Pis (première diffusion, le 8 avril 1968), réalisé par Marc Simenon, d'après la nouvelle éponyme, avec Jean Servais (docteur Tant-Pis), Renée Barrel (Mme Pedretti), Françoise Deldick (Mme Delamain), Louis Arbessier (commissaire Janvier) et Noël Roquevert (inspecteur Bichon)
  • Le Club des vieilles dames (première diffusion, le 15 avril 1968), réalisé par Jean Salvy, d'après la nouvelle La Cabane en bois, avec Marius Goring (Mme Sacramento), Gabriel Gascon (le directeur de la compagnie d’assurances) et Margaretta Scott (Mme Pitchard)
  • L’Étrangleur de Montigny (première diffusion, le 22 avril 1968), réalisé par Marc Simenon, d'après la nouvelle L'Étrangleur de Moret, avec Pascale Roberts (l’hôtesse de l’air), Helmut Schneider (le journaliste), Maria Pacôme (l’aubergiste), Noël Roquevert (inspecteur Bichon) et Pierre Mondy (commissaire Lucas)
  • La Petite Fleuriste de Deauville (première diffusion, le 29 avril 1968), réalisé par Jean Salvy, d'après la nouvelle La Fleuriste de Deauville, avec Pascale Audret (Wanda Van Mollen), Pierre Doris (M. Van Mollen), François Maistre (comte Vatsi) et Robert Dalban (le commissaire)
  • Émile à Cannes (première diffusion, le 6 mai 1968), réalisé par Marc Simenon, d'après la nouvelle Émile à Bruxelles, Mario David (le truand), Guy Hoffmann (l’homme d’affaires), Hélène Rémy (la maîtresse)
  • L’Arrestation du musicien (première diffusion, le 13 mai 1968), réalisé par Marc Simenon, d'après la nouvelle éponyme, avec Grégoire Aslan (le banquier), Yoko Tani (la strip-teaseuse), Georges Poujouly (José), Louis Arbessier (commissaire Janvier), Noël Roquevert (inspecteur Bichon)
  • Le Ticket de métro (première diffusion, le 27 mai 1968), réalisé par Jacques Lanzmann et Marc Simenon d’après une nouvelle de Georges Simenon, avec Louis Arbessier, Noël Roquevert, Catherine Allégret, Jeanne Fusier-Gir et Claude Brasseur. Un colonel en retraite débarque un jour à Paris, prend le métro et arrive à l’Agence O en murmurant: « C'est le nègre… le nègre… » Il meurt aussitôt, un couteau planté entre les épaules. Sur lui, un ticket de métro.
  • Le Chantage de l’Agence O (première diffusion, le 3 juin 1968), réalisé par Jean Salvy, d'après la nouvelle éponyme, avec Jacques Folgado (Vatissard), Henri Nassiet (Trigano Alban) et Lucette Raillat (la caissière)

Ordre de diffusion[modifier | modifier le code]

Au Québec, les épisodes ont été diffusés dans cet ordre :

  1. L’Arrestation du musicien
  2. La Cage d’Émile
  3. Les Trois Bateaux de la Calanque
  4. L’Étrangleur de Montigny
  5. Le Prisonnier de Lagny
  6. Le Club des vieilles dames
  7. Le Docteur Tant-Pis
  8. Le Ticket de métro
(titres manquants)
13. Le Chantage de l’Agence O

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les premières nouvelles de « l'Agence O » paraissent dès 1941 dans le bimensuel policier belge « Le Jury ». Source : Centre S-A Steeman - Bibliothèque des Littératures d'Aventures, voir auteurs collection « Le Jury »