Impossible... pas français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Impossible n'est pas français.
Impossible... pas français
Réalisation Robert Lamoureux
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 92 minutes
Sortie 1974

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Impossible... pas français est un film français comique, réalisé par Robert Lamoureux, sorti sur les écrans le 11 décembre 1974.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Antoine Brisset, comptable, se retrouve au chômage à la suite de la faillite de son patron qui a misé aux courses. Il reprend du travail avec son frère Louis, dans une agence de détectives privés dirigée par Albert Lombard. Ayant à fréquenter un club de ball-trap huppé pour les besoins d'une enquête, une série de malentendus le fait passer pour un industriel spécialisé dans l'import-export et se voit ainsi proposer une affaire : il touchera une commission de cent-vingt millions d'anciens francs s'il parvient à acheminer sous neuf jours trois cents tonnes de malachite verte au port du Havre ; par chance, il apprend que cette marchandise est disponible à Barcelone.

Cependant, en raison d'une grève des dockers, il est contraint de chercher désespérément là-bas des transporteurs routiers. Une course contre la montre s'ensuit pour répondre aux engagements pris auprès du commanditaire, Nadar. Heureusement, à Barcelone, Antoine retrouve par hasard le comte de Bonfort qui lui propose de l'aide. En particulier de lui fournir des camions via une de ses relations. Mais plusieurs problèmes de taille : Antoine, Louis et Albert n'ont pas conduit de poids lourds depuis leur service militaire, les femmes respectives d'Antoine et Louis ont dépensé par avance, dans des biens immobiliers, l'argent de la future commission et le chèque d'acompte, non barré et perdu par Antoine, a été encaissé par un jardinier indélicat.

L'aventure est encore compliquée par la tentative de vol d'un camion par un chauffeur malhonnête, engagé d'urgence à Barcelone, des erreurs d'itinéraires et le bras cassé d'Albert...

Commentaires[modifier | modifier le code]

C'est un film de transition pour Robert Lamoureux. Tourné après le succès de Mais où est donc passé la 7e Compagnie et un an avant On a retrouvé la 7e compagnie

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Les scènes au ball-trap sont tournées au stand de la Roche-Couloir, à Chevreuse. Le club a fermé ses portes mais le bâtiment a, depuis, été réhabilité.

Les scènes du golf sont tournées au golf de Saint-Nom-la-Bretèche.

Magali de Vendeuil (Francine Brisset, la femme de Pierre Mondy dans le film) est la femme de Robert Lamoureux.

Liens externes[modifier | modifier le code]