William Hanna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
William Hanna
Bill Hanna Joseph Barbera 1965.jpg
Bill Hanna (à droite) et Joseph Barbera en 1965
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
William Denby HannaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
William Denby Hanna
Surnom
Bill
Nationalité
Formation
El Camino College Compton Center (en)
Université de Californie à Los Angeles
Compton High School (en) (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Conjoint
Violet Blanch Wogatzke (épousée en 1936, décédée centenaire en 2014)
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions
Films notables

William Denby « Bill » Hanna (14 juillet 1910 – 22 mars 2001) est un animateur, réalisateur, producteur, doubleur, et dessinateur de presse américain, dont les personnages de séries télévisées et de films ont diverti des millions de téléspectateurs au XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alors qu'il était enfant, la famille d'Hanna a fréquemment déménagé avant de s'installer définitivement à Compton (Californie), à partir de 1919. Là-bas, Hanna devient Eagle Scout. Hanna étudie au Compton High School (en) en 1928. Il étudie brièvement au Compton City College mais laisse tomber ses études au lendemain de la Grande Dépression.

Après avoir fait quelques petits boulots durant la Grande Dépression, Hanna se joint au studio d'animation Harman and Ising en 1930. Pendant les années 1930, Hanna gagne en expérience en travaillant sur des cartoons comme Captain and the Kids. En 1937, pendant sa période à Metro-Goldwyn-Mayer (MGM), Hanna rencontre Joseph Barbera. Les deux hommes collaborent et créent les cartoons Tom et Jerry, en plus de films d'action live. En 1957, ils fondent ensemble Hanna-Barbera, qui deviendra par la suite le studio d'animation télévisé à succès, auteur de séries comme Les Pierrafeu, Roquet belles oreilles, Les Jetson, Scooby-Doo, Les Schtroumpfs, et Yogi l'ours. En 1967, Hanna–Barbera est racheté par Taft Broadcasting (en) pour $ 12 millions, mais Hanna et Barbera restent à la tête de l'entreprise jusqu'en 1991. À cette période, le studio est racheté par Turner Broadcasting System[1], qui, par la suite, deviendra Time Warner.

Hanna et Barbera remportent sept Academy Awards et huit Emmy Awards. Leurs dessins animés deviennent célèbres, et leurs personnages sont parus dans une variété de films, ouvrages, jouets, et autres médias. Les émissions Hanna–Barbera ont recensé plus de 300 millions de téléspectateurs durant les années 1960, et ont été traduites en 28 langues.

Vie privée[modifier | modifier le code]

William est né à Melrose (Nouveau-Mexique), et ses parents se nomment William John et Avice Joyce (Denby) Hanna[2]. Il est le troisième enfant d'une famille uniquement composée de garçons. Hanna explique qu'il n'y avait « aucune guerre des sexes », hormis des rivalités entre frères[2],[3]. Hanna est d'une famille irlandaise[2].

À ses trois ans, sa famille emménage à Baker City (Oregon), où son père travaillait sur le barrage de Balm Creek. C'est à cet endroit que Hanna développe sa passion pour des activités en plein air[2],[4]. La famille emménage à Logan (Utah), avant de vivre à San Pedro, Californie, en 1917[5]. Les deux années suivantes, ils emménagent à de nombreuses reprises avant de s'installer définitivement à Watts (Californie), en 1919[2].

En 1922, à Watts, il devient scout[2]. Il étudie au Compton High School (en) de 1925 à 1928, dans lequel il jouait du saxophone dans un groupe musical[6]. Passionné de musique, il écrit de nombreuses chansons pour ses cartoons, dont le thème de la série Les Pierrafeu[5],[7],[8],[9]. Hanna devient Eagle Scout et se passionne pour le scoutisme[5],[10]. À l'âge adulte, il devient chef scout et il est récompensé du Distinguished Eagle Scout Award par les Boy Scouts of America en 1985[4],[5],[11]. Malgré ses nombreuses récompenses liées à sa carrière, Hanna reste fier de cette distinction[6]. Il s'intéressait également au nautisme et chantait dans un quatuor barbershop[9],[12],[13]. Hanna étudie le journalisme et l'ingénierie structurale au Compton City College[7],[14], mais devra abandonner ses études au lendemain de la Grande Dépression[15].

Le 7 août 1936, Hanna épouse Violet Blanch Wogatzke (née le 23 juillet 1913), un mariage qui durera 64 ans ; Elle mettra au monde deux enfants[2] : David William et Bonnie Jean[10], ils auront sept petits-enfants[16]. En 1996, Hanna, avec l'aide de l'écrivain Tom Ito, publie son autobiographie — Joe Barbera avait publié la sienne deux ans auparavant[5].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Après avoir abandonné ses études, Hanna aide brièvement à la construction du Pantages Theatre à Hollywood[7],[14]. Il perd son travail durant la Grande Dépression et en trouve un autre dans une laverie pour voitures. Le petit copain de sa sœur l'encourage, à cette période, à postuler au Pacific Title and Art, spécialisé dans les intertitres pour les films[17]. En travaillant là-bas, le talent d'Hanna pour le dessin se révèle au grand jour, et se joint en 1930 au studio de Harman et d'Ising, créateur des séries Looney Tunes et Merrie Melodies[18]. Hormis l'encrage et la peinture, Hanna se charge également de l'écriture des paroles de chansons[18]. Pendant les premières années d'Hanna au studio, le studio conclut un partenariat avec Pacific Title et Leon Schlesinger. Hanna obtient l'opportunité de réaliser son propre cartoon en 1936 ; il réalise l'épisode To Spring, de la série Happy Harmonies[4]. L'année suivante, MGM décide d'achever son partenariat avec Harman-Ising et de faire de la production maison[5]. En 1938 et 1939, il réalise Captain and the Kids.

Tom et Jerry[modifier | modifier le code]

En 1940, Hanna et Barbera s'allient pour réaliser Faites chauffer la colle !, nommé pour l'Oscar du meilleur court métrage d'animation[19],[20]. Le studio souhaitait un autre thème de cartoon, mais malgré le succès de Faites chauffer la colle !, le superviseur d'Hanna et Barbera, Fred Quimby, ne voulait plus produire de cartoons axés chat et souris[5]. Surpris par le succès de Faites chauffer la colle !, Hanna et Barbera ignorent le point de vue de Quimby[2] et continuent la réalisation de leur cartoon. À cette période, cependant, Hanna souhaitait retourner travailler chez Ising, envers qui il était loyal. Quimby donne par la suite la permission à Hanna et Barbera de développer plus en détail l'idée du chat et de la souris. Ils créent alors la série qui se popularisera très fortement par la suite, Tom et Jerry[5].

Inspiré des personnages présentés dans Faites chauffer la colle !, la série suit Jerry, une petite souris anthropomorphe harcelant constamment son éternel ennemi, Tom[4],[12]. Hanna explique qu'ils se sont basés sur le thème du chat et de la souris : « Nous savions que nous avions besoin de deux personnages. Nous pensions que nous avions besoin de conflit, de courses-poursuites, d'action. Et un chat poursuivant une souris était une bonne base[7]. » Ces personnages apparaissent pour la première fois en 1941 dans l'épisode The Midnight Snack[2]. Pendant les 17 années suivantes, Hanna et Barbera travaillent presque exclusivement sur Tom et Jerry[19] avec la réalisation de plus de 114 courts-métrages d'animation à succès[21]. Pendant la Seconde Guerre mondiale, ils réalisent un film basé sur la série[5]. Tom et Jerry se base plus sur l'action visuelle que sur le dialogue[22]. Malgré sa popularité, Tom et Jerry a souvent été critiqué pour sa violence excessive[23],[24]. Néanmoins, la série remporte son premier Academy Award pour son onzième cartoon, La souris part en guerre (1943) — une aventure au temps de la Guerre[4]. Tom et Jerry est nommé pour 14 Academy Awards, et n'en remporte que 7[25]. Aucun autre court-métrage d'animation du genre n'a pu dépasser ce nombre d'Oscars, même dans d'autres séries qui présentaient les mêmes personnages[18],[26]. Tom et Jerry sont également apparus dans plusieurs films live-action de chez MGM dont Escale à Hollywood (1945), Invitation à la danse (1956) avec Gene Kelly, et Traversons la Manche (1953) avec Esther Williams[15],[26],[27].

Télévision[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

Après son décès des suites d'un cancer le 22 mars 2001, à North Hollywood, en Californie[28], la chaîne Cartoon Network diffuse un portrait de William Hanna de 20 secondes avec la phrase « We'll miss you – Cartoon Network » (soit Tu vas nous manquer - Cartoon Network).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Gina Misiroglu, The Superhero Book: The Ultimate Encyclopedia of Comic-Book Icons and Hollywood Heroes, Visible Ink Press, (ISBN 9781578593958, lire en ligne)
  2. a b c d e f g h et i (en) William Hanna, A Cast of Friends, Emeryville, California, Da Capo Press, (ISBN 0-306-80917-6, lire en ligne)
  3. (en) Sean Hogan, « William Hanna », The Irish Times, (consulté le 17 août 2008).
  4. a b c d et e (en) Gifford, Denis, « William Hanna: Master animator whose cartoon creations included Tom and Jerry and the Flintstones », The Guardian, R.U,‎ (lire en ligne, consulté le 22 août 2011).
  5. a b c d e f g h et i (en) Barbera, Joseph, My Life in "Toons": From Flatbush to Bedrock in Under a Century, Atlanta, GA, Turner Publishing, (ISBN 1-57036-042-1).
  6. a et b (en) Hal Erickson, « William Hanna—Biography », allmovie (consulté le 13 août 2008).
  7. a b c et d (en) « Hanna Obit », City News Service—Los Angeles,‎ .
  8. (en) Alison Kerr, « William Hanna; Cartoon scriptwriter with a natural gift for gags and comic timing », The Herald (Glasgow),‎ , p. 16 (lire en ligne)
  9. a et b (en) Moore, Ron, « Toons King Dies; Hanna's Magic Touch Brought Us Fred, Yogi, and Scooby-Doo », Daily Record,‎ .
  10. a et b (en) Megan Mullen, « Hanna, William, and Joseph Barbera: U.S. Television Animators », Museum of Broadcast Communications (consulté le 10 août 2008).
  11. (en) « Distinguished Eagle Scouts », Scouting.org (consulté le 4 novembre 2010).
  12. a et b (en) « William Hanna », The Daily Telegraph, (consulté le 16 août 2008)
  13. (en) Harry L. Rinker, « William Danby Hanna and Joseph Roland Barbera », Antiques & Collecting Magazine, vol. 100, no 12,‎ .
  14. a et b (en) Richard Natale, « Toon titan Hanna dies at 90 », Daily Variety,‎
  15. a et b (en) « William Hanna Dies at 90; Created Cartoon Characters », The New York Times, (consulté le 6 août 2008).
  16. (en) Rick DeMott, « Bill Hanna Passes Away », AWN News, (consulté le 23 août 2012).
  17. (en) « William Hanna », The Times, UK,‎
  18. a b et c (en) Tom Vallance, « William Hanna », The Independent, (consulté le 4 août 2008).
  19. a et b (en) « The cartoon dream team », BBC News, (consulté le 13 août 2008).
  20. (en) « Legendary cartoonist William Hanna dies », United Press International,‎ .
  21. (en) « Tom and Jerry: Episode Guide », Cartoon Network (consulté le 25 septembre 2008).
  22. « A Cartoon King Is Dead at 90 », Associated Press, (consulté le 23 août 2012).
  23. (en) William Hanna, The Art of Hanna-Barbera: Fifty Years of Creativity, New York, NY, Viking Studio Books, (ISBN 0-670-82978-1)
  24. (en) Oxford University Press, « Cartoon and Comic Classicism: High-Art Histories of Lowbrow Culture », American Literary History, vol. 4, no 1,‎ ..
  25. (en) Richard Pearson, « William Hanna TV Animator », The Washington Post,‎ , C04
  26. a et b (en) « Animation Legend William Hanna Dead », CBS News, (consulté le 14 août 2008).
  27. (en) « Animation legend William Hanna dies at 90 », sur CNN.com, (consulté le 6 août 2008).
  28. (en) Patricia Brooks, Laid To Rest In California, Guilford, CT, Insider's Guide, (ISBN 0-7627-4101-5, lire en ligne), p. 224

Liens externes[modifier | modifier le code]