Nœud en tête d'alouette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le nœud de tête d'alouette est un nœud d'accroche. Il est utilisé essentiellement pour attacher un cordage à un crochet ou à un anneau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Très simple, le nœud d'alouette existait déjà au Ier siècle, comme en témoigne une monographie du médecin grec Heraklas portant sur les nœuds et bandages chirurgicaux[1].

Nouage[modifier | modifier le code]

Une méthode simple consiste à passer une ganse derrière le support (ici un anneau), puis passer les deux extrémités dans la ganse devant le support. Cette méthode est facile à faire et défaire, mais a comme inconvénient de nécessiter de disposer des deux extrémités du cordage libre.

Réalisation du nœud d'alouette

Usage[modifier | modifier le code]

Pour qu'il soit efficace, les deux brins doivent être soumis à une tension équivalente, faute de quoi il risque de glisser.

Il constitue le principal nœud d'attache pour les lignes de cerfs-volants.

Variantes[modifier | modifier le code]

Accroché à un autre cordage, il peut être transformé en nœud plat.

En faisant deux tour autour du support, on obtient un nœud de Prusik.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. J. Joris Hage, on Knots: Sixteen Surgical Nooses and Knots from the First Century A.D., World Journal of Surgery, Volume 32, Avril 2008, Numéro 4, p. 650