Queue de vire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Queue de vire
Queue de vire double.JPG

Queue de vire à triple boucle

Catégorie
Voisins

La queue de vire est un nœud de la famille des nœuds de boucle. C'est une version cohérente du nœud de pompier[1].

Nouage de base[modifier | modifier le code]

  1. Réaliser un nœud de cabestan ;
  2. imbriquer les deux boucles de façon à obtenir un nœud de capelage ;
  3. au cœur du nœud, attraper le passant supérieur avant qu'il sorte, et lui faire faire une boucle[2] ;
  4. coiffer en clef la boucle dont ce passant est issu[3] ;
  1. procéder de même de l'autre côté du nœud, avec le brin du dessous.
  2. Serrer en tirant alternativement sur boucles et brins.

Nouage en triple boucle[modifier | modifier le code]

Doubler une des deux boucles du nœud de cabestan initial, puis agir comme précédemment.

Sécurité[modifier | modifier le code]

Ce nœud n'est ni testé ni documenté.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le nœud de pompier est l'assemblage d'un nœud de capelage et de deux demi-clefs qui le verrouillent (Ashley's Book of knots 1140, 1163). Dans la queue de vire, les demi-clefs ne sont pas ajoutées, mais coiffées depuis l'intérieur du nœud.
  2. Ne pas réaliser une ganse mais une boucle. Selon le sens dans lequel la ganse est tournée, l'erreur menace plus ou moins.
  3. Dans le nœud de pompier, les coiffes sont réalisées avec les brins sortis, donc à l'extérieur du nœud de capelage, et non pas avec les brins sortants, à l'intérieur du nœud.