MiTex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

MiTex (abréviation de Micro-satellite Technology Experiment) désigne une famille de micro-satellites artificiels américains mis en orbite géostationnaire dans le but de surveiller les autres satellites dans l'espace[1].

En date de janvier 2009, leurs capacités et leur orbite sont classifiées.

Histoire[modifier | modifier le code]

En juin 2006, une fusée Delta 2 a mis en en orbite géosynchrone une paire de MiTex pour le compte du DARPA[2].

Les MiTex ont initialement inspectés leur jumeau, démontrant ainsi de nouvelles capacités chez les satellites. Par la suite, ils ont été redéployés sur une nouvelle orbite pour déterminer les raisons qui ont provoqué la panne d'un satellite de surveillance, le DSP 23.

Description[modifier | modifier le code]

L'étage supérieur a été conçu et fabriqué par NRL, alors que l'un des deux micro-satellites a été conçu et fabriqué par Lockheed Martin, l'autre par Orbital Sciences Corporation[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jack Loftus, « Pentagon Mitex Satellites Are the First to Actively Spy... On Other Satellites! », Gizmodo,‎ 25 janvier 2009 (lire en ligne)
  2. (en) Noah Shachtman, « Secret Micro-Sat Mission Feeds Space War Worries », Wired,‎ 15 janvier 2009 (lire en ligne)
  3. (en) Tyan Caron, « Mysterious microsatellites in GEO: is MiTEx a possible anti-satellite capability demonstration? », The Space Review,‎ 31 juin 2006 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) « And now, micro satellites », Belmont Club,‎ 15 janvier 2009 (lire en ligne)