NOAA POES

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir NOAA (homonymie) et Poes.
NOAA POES
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue d'artiste du satellite NOAA-17.
Données générales
Organisation Drapeau des États-Unis NASA, NOAA
Programme NOAA Polar Operational Environmental Satellites
Domaine Satellite météorologique
Statut Opérationnels
Lancement 1998-2009
Durée 5 ans (mission primaire)
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 2 232 kg
Contrôle d'attitude Stabilisé sur 3 axes
Source d'énergie Panneaux solaires
Puissance électrique > 833 W
Orbite
Orbite Héliosynchrone
Altitude 833 ou 870 km
Inclinaison 98,7°
Le satellite NOAA-17 peu avant son lancement.

NOAA POES constitue la cinquième génération de satellites météorologiques polaires de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA). Ces satellites font partie intégrantes du programme de la NOAA développé en partenariat avec la NASA, et l'organisation européenne EUMETSAT qui fournit les satellites MetOp. Cinq satellites de cette série ont été lancés entre 1998 et 2009. Quatre d'entre eux sont toujours opérationnels début 2015. Ils sont en cours de remplacement par Suomi NPP (lancé en 2011) et les satellites Joint Polar Satellite System.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Les satellites NOAA POES ont une masse au lancement de 2 232 kg qui inclut 756 kg d'ergols. Le satellite comprend un moteur d'apogée de type Star 37XFP chargé de circulariser l'orbite après la séparation avec son lanceur grâce à un moteur à propergol solide d'une poussée de 42 kN qui fonctionne durant 51 secondes. Une fois sur son orbite finale la masse du satellite n'est plus que de 1 479 kg. Les satellites NOAA POES sont largement modifiés par rapport à la génération précédente. Pour répondre aux besoins en énergie des instruments, les panneaux solaires fournit 45% d'énergie supplémentaire. Tous les équipements sont redimensionnés pour faire face à l'augmentation des capacités de cette génération. La structure est renforcée pour permettre de supporter le poids de l'instrument AMSU. La plate-forme stabilisée sur trois axes utilise une combinaison de senseurs du Soleil et de Terre pour maintenir l'orientation avec une précision de 0,2°. Les changements d'orientation sont réalisés à l'aide de roues de réaction et propulseurs à gaz froid. Le corps du satellite de forme parallélépipédique est long de 4,18 m pour un diamètre de 1,88 m (longueur hors tout de 7,4 m). Une aile unique longue de 6,14 m et large de 2,73 m porte les panneaux solaires qui fournissent au minimum 833 watts. Les données recueillies sont stockées sur 5 enregistreurs à bande magnétique d'une capacité unitaire de 0,9 gigabits. À partir de NOAA-17, une partie des enregistreurs à bande est remplacée par des mémoires de masse de type mémoire flash d'une capacité de 2,7 gigabits[1].

Instruments scientifiques[modifier | modifier le code]

Les satellites NOAA POES emportent une dizaine d'instruments dont deux équipements pour le sauvetage en mer (SARSAT) et la collecte de données (ARGOS)[1] :

  • AVHRR (Advanced Very High Resolution Radiometer) fournit des images dans six bandes spectrales en lumière visible et infrarouge avec une fauchée de 2 900 km et une résolution au nadir de 1,1 km.
  • HIRS (High Resolution Infrared Sounder) fournit des profils de température et d'humidité de l'atmosphère, l'épaisseur des nuages et l'albédo du sol dans 20 bandes spectrales entre 0,69 et 14,95 µm. La fauchée est de 2 160 km et la résolution au nadir d'environ 20 km.
  • AMSU (Advanced Microwave Sounding Unit).
  • AMSU-B (Advanced Microwave Sounding Unit-B).
  • MHS (Microwave Humidity Sounder).
  • SBUV-2 (Solar Backscatter Ultraviolet Radiometer-2).
  • SEM-2 (Space Environment Monitor-2).
  • Argos DCS.
  • SARSAT (Search and Rescue Satellite Aided Tracking System).

Statut des satellites[modifier | modifier le code]

Les satellites NOAA POES sont mis en orbite par différents lanceurs entre 1998 et 2009. Ils circulent sur une orbite héliosynchrone rétrograde de 833 ou 870 km avec une inclinaison de 98,7°. Leur durée de vie minimale de 2 ans est largement dépassée. NOAA-19 est victime peu avant son lancement d'un accident peu courant : le satellite de 2 tonnes qui est en position verticale dans l'établissement de son constructeur tombe sur le sol au cours d'une manœuvre visant à la placer en position horizontale à la suite d'une erreur de procédure. Les réparations se montent à 135 millions de dollars américains[2]. Début 2015, tous les satellites sont opérationnels sauf NOAA-17 retiré du service en avril 2013 et NOAA-16 retiré en juin 2014[1],[3].

Historique des lancements
Satellite Date de lancement Lanceur Statut Instruments (spécificités)¹ Rôle Commentaire
NOAA-15 (NOAA-K) 13 mai 1998 Titan-2 en service - Orbite du matin (7 h 30)
NOAA-16 (NOAA-L) 21 septembre 2000 Titan-2 retiré du service en juin 2014 SBUV/2 -
NOAA-17 (NOAA-M) 24 juin 2002 Titan-2 retiré du service en avril 2013[4] - Orbite du matin (10 h 00)
NOAA-18 (NOAA-N) 20 mai 2005 Delta II en service KLM, HIRS/4 Orbite du matin
NOAA-19 (NOAA-N') 6 février 2009 Delta II en service KLM, HIRS/4, SBUV/2 Orbite de l'après midi
¹Par rapport à l'équipement suivant : AVHRR/3, HIRS/3, AMSU-A (A1+A2), AMSU-B, SEM-2, ARGOS (DCS-2) et SARSAT.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « NOAA POES », EO Portal (ESA) (consulté le 1er mars 2015)
  2. (en) « NOAA-N-Prime Satellite Mishap Investigation Report Released », SpaceRef,
  3. (en) « NOAA retires NOAA-16 polar satellite », NOAA,
  4. « NOAA retires polar-orbiting satellite », sur www.noaanews.noaa.gov (consulté le 17 juillet 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]