OneWeb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un exemple visuel animé de la constellation GPS à 24-satellites, avec rotation de la Terre. Le nombre de satellites visibles d'un point donné de la surface terrestre change en fonction du temps.

OneWeb (connue antérieurement sous le nom de WorldVu) est un projet de constellation d'environ 650 satellites de télécommunications circulant sur une orbite basse pour fournir aux particuliers un accès mondial à Internet à haut débit à partir de 2022.

Historique du projet[modifier | modifier le code]

WorldVu est créé, début 2014, avec l'objectif de fournir aux particuliers un accès à internet à haut débit grâce à une constellation de près de 1 000 satellites. Un des principaux points d'architecture est le recours à des satellites de petite taille dont le coût est largement abaissé grâce à l'effet d'échelle découlant du nombre d'engins commandés. La cible commerciale est constituée par les centaines de millions d'usagers potentiels d'internet vivant dans des régions trop isolées pour bénéficier du réseau terrestre internet à haut débit. En juin 2014, WorldVu rachète les droits de bande passante détenus par SkyBridge tombé en faillite en 2000 qui avait un projet similaire.

O3b Networks, qui dispose d'une constellation de satellites ayant le même projet initial mais s'est finalement reconvertie dans le BtoB, est rachetée par Google en 2013. Plusieurs cadres de O3b quittent en septembre 2014 cette société pour rejoindre WorldVu. L'américain Greg Wyler fait partie de ces cadres et prend la tête du projet. Des échanges informels ont lieu la même année entre WorldVu et SpaceX pour la construction d'une usine commune afin de fabriquer les satellites puis les lancer. En novembre, WorldVu lance un appel d'offres auprès des constructeurs de satellites pour la construction de 900 satellites ainsi que celle d'installations au sol. L'objectif de coût de production d'un satellite est de 500 000 US$. En janvier 2015, Virgin Group et Qualcomm décident d'investir dans la société rebaptisée OneWeb LTD.

En juin 2015, OneWeb signe un contrat avec Arianespace pour la mise en orbite d'un premier sous-ensemble de satellites par 21 lanceurs Soyouz. Airbus Defence and Space est sélectionné pour la construction des satellites. Ceux-ci seront assemblés par Airbus-Oneweb-Satellite, une coentreprise fondée à cet effet par Airbus d'une part et OneWeb d'autre part. L'usine d'assemblage doit se situer à Exploration Park près du Centre spatial Kennedy en Floride. Les 10 premiers exemplaires sont fabriqués dans l'usine de Toulouse du groupe Airbus pour mettre au point le processus de production[1].

Les premiers satellites devraient être lancés en 2018[1].

Le 28 février 2017, Intelsat annonce son intention de fusionner avec OneWeb[2]. En juin 2017, Intelsat renonce finalement à cette fusion[3].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Les satellites OneWeb sont des microsatellites de 150 kg stabilisés 3 axes. Chaque satellite émet 16 faisceaux couvrant une surface au sol de forme elliptique dont le grand axe mesure environ 1500 km. Chaque faisceau utilise la bande de fréquence Ku en TDMA/FDMA[4].

Les satellites seront placés sur une orbite basse quasi polaire à 1 200 km d'altitude[5]. Pour offrir le service internet, une faible altitude est requise pour les satellites, mais celle-ci réduit leur durée de vie par rapport à des satellites en orbite géostationnaire, ce qui implique de les remplacer régulièrement.

Les satellites seront équipés d'un système de propulsion électrique pour rejoindre l'orbite[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « OneWeb Satellites finalise son organisation industrielle », Airbus Defence and Space,
  2. « Mariage en orbite entre Intelsat et OneWeb », lesechos.fr,‎ (lire en ligne)
  3. Intelsat says it expects $14 billion OneWeb merger deal to fail, Jessica DiNapoli et Aishwarya Venugopal, Reuters, 1er juin 2017
  4. (en) Gunter Krebs, « OneWeb 1, ..., 900 », sur The Gunter's Page (consulté le 25 septembre 2016)
  5. Internet pour tous : le projet de constellation OneWeb Article de Sciences et Avenir, publié le 26 juin 2015]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]