Advanced Extremely High Frequency

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les forces armées des États-Unis image illustrant l’astronautique
Cet article est une ébauche concernant les forces armées des États-Unis et l’astronautique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Vue d'artiste d'un satellite du AEHF

L’Advanced Extremely High Frequency (AEHF) est une série de satellites de télécommunications exploitée par l’Air Force Space Command américain. Ils serviront à relayer des communications sécurisées des Forces armées des États-Unis, du British Armed Forces, des Forces armées du Canada et des forces armées des Pays-Bas. Le système comprendra quatre satellites en orbite géostationnaire et remplacera Milstar[1]. Le premier satellite, lancé en 2010, atteindra son orbite d'exploitation après un an de retard dû à des défauts de construction[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Advanced Extremely High Frequency » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) « Northrup Grumman AEHF » (consulté le 15 juin 2011)
  2. (en) Dan Elliott et Associated Press, « GAO: Blocked fuel line hampered military satellite », The Boston Globe,‎ (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]