Glenn Research Center

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Glenn Research Center

Le Glenn Research Center, officiellement appelé NASA John H. Glenn Research Center at Lewis Field, est un des dix centres spatials de la NASA. Ses installations sont situées sur le territoire des villes de Brook Park, Cleveland et Fairview Park, dans l'Ohio, près de l'aéroport international de Cleveland-Hopkins. Le centre qui emploie environ 3000 personnes dont la moitié sont des sous-traitants, dispose d'un budget en 2015 de 675 millions US$.

Historique[modifier | modifier le code]

Le centre est créé en 1941 par la NACA, précurseur de la NSA, sous l'appellation Aircraft Engine Research Laboratory. Il change à plusieurs reprises de désignation avant d'être renommé en 1981 Centre de recherche John H. Glenn en l'honneur du premier astronaute américain John Glenn.

Missions[modifier | modifier le code]

Un étage supérieur du lanceur Delta III est descendu dans la chambre à vide de Plum Brook Station pour tester le fonctionnement du moteur dans le vide.

La principale mission de ce centre est de concevoir et mettre au point de nouvelles technologies utilisées dans l'aéronautique et l'astronautique.

Le centre joue depuis 1958 un rôle central dans le développement de la propulsion électrique appliquée aux engins spatiaux[1].

Installations[modifier | modifier le code]

Par ailleurs le centre gère la Plum Brook Station près de Sandusky dans l'Ohio. Celle-ci comporte la plus grande chambre à vide du monde permettant de tester les engins spatiaux de grande taille dans des conditions de température et de pression de l'espace. Sur ce site se trouvent également une installation de test acoustique et une autre installation pour soumettre des engins spatiaux de grande taille à des vibrations[2]. Une deuxième installation dite B-2 située sur le même site permet de tester des moteurs destinés à fonctionner dans le vide dans des conditions reproduisant à la fois la pression et la température de l'espace[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]