Mobile User Objective System

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Description de cette image, également commentée ci-après
Satellite MUOS en orbite (vue d'artiste)
Données générales
Organisation Drapeau des États-Unis US Navy
Constructeur Drapeau des États-Unis Lockheed Martin
Domaine Satellite de télécommunications
Nombre d'exemplaires 5
Constellation oui
Statut En activité
Lancement 2012-2016
Lanceur Atlas 5 551
Durée de vie 15 ans
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 6740 kg
Plateforme A2100M
Propulsion IHI BT-4
Contrôle d'attitude Stabilisé 3 axes
Source d'énergie Panneaux solaires
Puissance électrique 9800 Watts
Orbite
Orbite Orbite géostationnaire
Stations terrestres du Naval Computer and Telecommunications Area Master Station Pacific de Wahiawades, comté d'Honolulu, à Hawaï construit pour le MUOS.

Mobile User Objective System ou MUOS est une constellation de 5 satellites de télécommunications militaires de la Marine de guerre américaine qui a remplacé progressivement à compter de 2012 la constellation UFO qui remplissait le même rôle. Ce système repose sur des terminaux légers fonctionnant en bande UHF selon la norme W-CDMA. Le système complètement déployé en 2016 devrait rester opérationnel jusqu'en 2024.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Les satellites MUOS sont des satellites de télécommunications géostationnaires permettent aux unités de la Marine de guerre américaine de communiquer entre eux selon une forme d'onde dérivée de la norme de troisième génération W-CDMA de téléphonie mobile. Fonctionnant en bande UHF avec des terminaux légers le réseau MUOS permet à des unités situées sur le terrain de communiquer avec un interlocuteur utilisant le même réseau n'importe ou sur la planète (hors zones polaires). Les données, qui sont transmises avec un débit maximum de 384 kilobits par seconde, peuvent être la voix, des données ou des images. Le système MUOS est complémentaire des systèmes de télécommunications militaires WGS, GBS (en) et DSCS nécessitant des terminaux beaucoup plus lourds mais autorisant de plus grands débits. Le système dispose d'une capacité qui est 10 fois plus importante que le système UFO qu'il remplace. Le système comprend 4 satellites en orbite géostationnaire assurant une couverture complète de la planète (plus un satellite de rechange), des antennes de réception sur Terre situées à Hawaï, Chesapeake, en Sicile, et en Australie ainsi que deux stations gérant le réseau situées en Virginie et à Hawaï. Chaque communication est captée par un satellite qui la renvoie en bande Ka vers une des antennes sur Terre ; elle est alors routée vers un des deux centres de gestion qui détermine la destination et fait suivre la communication vers l'antenne appropriée. Celle-ci renvoie l'émission vers le satellite géostationnaire qui la surplombe qui la réémet vers l'utilisateur final. Les satellites prennent en charge les communications émises à partir de terminaux utilisateurs développés pour la génération précédente UFO [1].

Caractéristiques des satellites MUOS[modifier | modifier le code]

Satellite en orbite (vue d'artiste).

Le satellite MUOS utilise une plateforme A2100 de Lockheed Martin Space Systems développée pour les satellites commerciaux. Il dispose de deux réflecteurs paraboliques de 5 et 12 mètres de diamètre qui sont déployés une fois le satellite en orbite[2],[3],[4].

  • Envergure (panneaux solaires déployés) : 28 m
  • Largeur de la plateforme : 4,3 m
  • Hauteur de la plateforme : 7,9 m
  • Poids : 5,9 tonnes
  • Durée de vie théorique : 15 ans
  • Puissance du satellite : 9 800 Watts

Historique[modifier | modifier le code]

La marine de guerre américaine a passé commande des deux premiers satellites à la société Lockheed Martin Space Systems en septembre 2004 pour un montant de 2,1 milliards de dollars américain. Le programme a pris du retard car une partie du budget prévu initialement a été dépensé pour la guerre d'Irak. Le premier satellite a été placé en orbite géostationnaire en février 2012 par un lanceur Atlas V 551. Le cout total du projet jusqu'à la fin de sa vie opérationnelle en 2024 est évalué à 6,4 milliards de $[5].

Listes des satellites MUOSmise à jour le 25/06/2016[5].
Nom Date
lancement
Lanceur Identifiant COSPAR Position orbitale Statut
MUOS 1 24/02/2012 Atlas V 551 2012-009A 177° Ouest Actif
MUOS 2 19/07/2013 Atlas V 551 2013-036A 100° Ouest Actif
MUOS 3 21/01/2015 Atlas V 551 2015-002A 15,5° Ouest Actif
MUOS 4 02/09/2015 Atlas V 551 2015-044A 75° Est Actif
MUOS 5 24/06/2016 Atlas V 551 2016-041A 72° Est (prévu) Actif

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « MUOS », General Dynamics (consulté le 3 février 2012)
  2. (en) « MUOS » [archive du ], Department of Navy Research, Development & acquisition (consulté le 3 février 2012)
  3. (en) « Major Milestone On US Navy's Mobile User Objective System », spacewar.com,
  4. (en) « Harris Wins $37 Million Antenna Sale For MUOS Satellites », spacewar.com,
  5. a et b (en) « MUOS 1,2,3,4,5 », Gunter's space page (consulté le 2 septembre 2015)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • UFO Constellation qui l'a précédée

Liens externes[modifier | modifier le code]