Mark Rylance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mark Rylance
Description de cette image, également commentée ci-après
Mark Rylance au festival de Cannes 2016
Nom de naissance David Mark Rylance Waters
Naissance (58 ans)
Ashford, Kent, Angleterre, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Profession acteur, metteur en scène de théâtre, dramaturge
Films notables Intimité
Le Pont des espions
Site internet lien

Mark Rylance (de son vrai nom David Mark Rylance Waters) est un acteur, dramaturge et metteur en scène de théâtre britannique né le à Ashford dans le comté du Kent.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Mark Rylance Waters naît à Ashford en Angleterre. Il est le fils d'Anne (née Skinner) et de David Waters, tous les deux professeurs d'anglais. En 1962, la famille déménage dans le Connecticut, puis dans le Wisconsin en 1969, où son père enseigne l'anglais à l'University School of Milwaukee[1]. Le jeune David fréquente cette école, qui a alors le meilleur département théâtre de l’État. Il participe ainsi à la plupart des pièces de théâtre de l'école, sous la direction de Dale Gutzman. Son premier rôle notable est en 1976 dans Hamlet[2].

Il prend ensuite le nom de scène de Mark Rylance, car un acteur nommé Mark Water est déjà enregistré dans le syndicat britannique Equity (en). Il décroche ensuite une bourse pour la prestigieuse école Royal Academy of Dramatic Art de Londres. En 1988, il tient le rôle-titre de Hamlet sous la direction de Ron Daniels. La pièce fera une grande tournée au Royaume-Uni.

En 1991, il tourne dans le téléfilm The Grass Arena sous la direction Gillies MacKinnon. Il y incarne l'auteur britannique John Healy (en). Mark Rylance continue sa carrière audiovisuelle tout en restant au théâtre. En 2005, il incarne le docteur David Kelly dans le téléfilm The Government Inspector de Peter Kosminsky. Cette performance lui vaut le British Academy Television Award du meilleur acteur l'année suivante.

En 2015, il tient le premier rôle de la mini-série Wolf Hall de BBC Two, adaptées de romans historiques de Hilary Mantel. Il y incarne l'homme politique anglais Thomas Cromwell. La même année, il est à l'affiche du film Le Pont des espions de Steven Spielberg, qui revient sur l'incident de l'U-2 et dans lequel il incarne Rudolf Abel. Il tourne à nouveau avec le réalisateur américain pour Le Bon Gros Géant, prévu pour 2016.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié à la compositrice britannique Claire van Kampen (en). Elle a composé la musique de plusieurs des pièces de son mari. Il est le beau-père de l'actrice Juliet Rylance (mariée à l'acteur américain Christian Camargo)[1] que Claire van Kampen a eu d'une précédente union.

Oscars 2016[modifier | modifier le code]

Parmi les nommés aux Oscars 2016 pour son rôle dans Le Pont des espions de Steven Spielberg, l'acteur anglais décide de refuser l'ensemble des cadeaux proposés aux nommés[3], notamment un voyage en Israël d'une valeur de 55 000 dollars, en expliquant qu'il boycotterait l'ensemble des institutions israéliennes au nom des Palestiniens. Il a également appelé les autres nommés à refuser ce voyage. Il soutient l'association BDS, condamnée à plusieurs reprises en France[4] et prônant le boycott d'Israël et des produits israéliens dans le monde.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Et aussi

Distinctions (théâtre et cinéma)[modifier | modifier le code]

Sources : Internet Movie Database[6] et Internet Broadway Database

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Mark Rylance en 2015 à Whitehall lors d'une manifestation contre les bombardements en Syrie.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Biography sur l’Internet Movie Database
  2. (en) « The Milwaukee Journal – Google News Archive Search », google.com
  3. « Oscars gift bag: $200,000 worth of swag and controversy », sur CNN.com (consulté le 28 février 2016)
  4. Jean-Baptiste Jacquin, « L’appel à boycotter Israël déclaré illégal », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  5. a et b http://www.rsdoublage.com/acteur-10850-Rylance-Mark.html
  6. (en) Awards sur l’Internet Movie Database