Alan Bates

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bates.
Alan Bates
Description de cette image, également commentée ci-après

Alan Bates

Nom de naissance Alan Arthur Bates
Naissance
Darley Abbey (Derbyshire)
Nationalité Drapeau de Grande-Bretagne Britannique
Décès (à 69 ans)
Londres
Profession Acteur
Films notables Zorba le Grec
Gosford Park

Alan Bates est un acteur britannique né le à Darley Abbey (Derbyshire) et mort le à Londres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alan Bates fait ses études à la Royal Academy of Dramatic Art où il fait la connaissance de Albert Finney et de Tom Courtenay. Il commence sa carrière théâtrale en 1955 dans une troupe du Midlands avant d'entrer à l'English Stage Company. Membre du groupe des « jeunes gens en colère » (Angry Young Men) animé par Harold Pinter, John Osborne et Peter Shaffer, il commence sa carrière cinématographique en 1960 dans The Entertainer écrit par John Osborne et mis en scène par Tony Richardson. La même année, il crée le rôle de Mick dans la pièce The Caretaker (Le Gardien) de Pinter. Rigoureux dans ses choix, il apparaît dans de nombreux succès commerciaux et critiques. En 1964, le triomphe international de Zorba le Grec, dont il partage la vedette avec Anthony Quinn, contribue à sa renommée. Il est nommé à l'Oscar du meilleur acteur pour L'Homme de Kiev de John Frankenheimer. Parmi ses principaux films, on compte Love de Ken Russell Le Messager de Joseph Losey, Une femme libre de Paul Mazursky, The Rose de Mark Rydell et Quartet de James Ivory. Parallèlement à sa carrière au cinéma, il continue de se produire sur scène. Ses apparitions au cinéma se font plus rares dans les années 1990 mais on le voit encore en 2001 dans Gosford Park de Robert Altman.

Alan Bates a été marié avec l'actrice Victoria Ward de 1970, jusqu'au décès de cette dernière en 1992 : ils ont eu deux fils, dont l'un est mort en 1990. Une biographie d'Alan Bates, publiée en 2007 par Donald Spoto, Otherwise Engaged: The Life of Alan Bates, révèle que le comédien était bisexuel et a connu plusieurs liaisons avec des hommes, notamment avant son mariage avec l'acteur Peter Wyngarde, puis plus tard avec le patineur John Curry. Selon cet ouvrage, publié avec l'accord du fils et du frère d'Alan Bates, l'acteur vivait sa vie amoureuse de manière paradoxale, allant jusqu'à affirmer à ses propres amants que leur liaison n'avait aucun caractère homosexuel. Discret sur sa vie privée, Alan Bates a néanmoins choisi d'interpréter à l'écran plusieurs rôles en rapport avec l'homosexualité, notamment dans Love[1],[2].

Il est fait commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique (CBE) en 1996 et chevalier le 31 décembre 2002[3]

Il meurt d'un cancer du pancréas en 2003.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.slate.fr/sports/83275/patinage-hommes-artistique-sida
  2. http://www.dailymail.co.uk/femail/article-456752/Alan-Bates-A-man-addicted-love.html
  3. London Gazette : no 56797, p. 1, 31-12-2002

Liens externes[modifier | modifier le code]