Festival du cinéma américain de Deauville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article contient une ou plusieurs listes. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Festival du cinéma américain de Deauville
Date de création 1975
Créateur Lionel Chouchan et André Halimi
Prix principal Grand prix
Édition courante Festival du cinéma américain de Deauville 2016
Durée 10 jours
Lieu Centre international
Deauville, Drapeau de la France France
Site web www.festival-deauville.com


Le Festival du cinéma américain de Deauville est un festival de cinéma créé en 1975 et consacré au cinéma américain. Fondé par Lionel Chouchan et André Halimi, avec l'aide financière du groupe Lucien Barrière et de la ville de Deauville alors dirigée par Michel d'Ornano, il n'est à l'origine pas compétitif. Il le devient à partir de 1995 et se tient chaque année au Centre international de Deauville en Normandie pendant dix jours au mois de septembre.


Histoire[modifier | modifier le code]

Lionel Chouchan Gerardmer 2008
Lionel Chouchan Gerardmer 2008

Un festival en plein essor[modifier | modifier le code]

Le Festival de Deauville accueille les plus grandes stars du cinéma américain, comme Robert De Niro (1987, 1988, 1995), Clint Eastwood (1980, 1992, 1995, 2000), George Clooney (1998, 2007), Harrison Ford (1977, 1981, 1982, 1997, 2000, 2002, 2003, 2009), Tom Cruise (1993), Sharon Stone (1991), Al Pacino (1999), Michael Douglas (1990, 1998, 2007, 2013), Julia Roberts (1990), John Travolta (1978, 1991, 2013), Nicole Kidman (2004)… Ses Hommages, créés en 1977, lui ont permis de recevoir avec faste quelques gloires hollywoodiennes, comme Liz Taylor (1985), Bette Davis (1987), Kirk Douglas (1978, 1999), Robert Mitchum (1989), Gregory Peck (1977), Burt Lancaster (1979).

De Hollywood au cinéma indépendant[modifier | modifier le code]

Non-compétitif à son origine, le festival ne l'est plus aujourd'hui : depuis 1995, il met en concurrence une sélection de longs métrages et depuis 1998, une sélection de courts métrages. En vérité, le festival s'était initié à la compétition dès 1987, mais de manière non officielle, en créant les Coups de cœur LTC. Auparavant, il servait essentiellement de rampe de lancement en France aux grosses productions américaines. Sans avoir abandonné cette fonction, il valorise désormais, à travers ses récompenses, le cinéma indépendant américain.

Le déclin[modifier | modifier le code]

Nouvelle stratégie[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Prix décernés[modifier | modifier le code]

Jury de la compétition officielle[modifier | modifier le code]

Président(e) Membres du jury
1995 Andrei Konchalovsky
Andrei-Konchalovskiy-2.jpg
Anouk Aimée, Michael Lonsdale, Claudie Ossard, René Bonnell,
Valérie Kaprisky, Steven Zaillian, Mathilda May, Élie Chouraqui
1996 Charlotte Rampling
Charlotte Rampling Cannes cropped.jpg
Sabine Azéma, René Cleitman, Dominique Farrugia, Charlotte Gainsbourg,
Chiara Mastroianni, Laura Morante, Ornella Muti, Melvil Poupaud et Alain Rocca.
1997 Sophie Marceau
Sophie Marceau Cabourg 2014 cropped.jpg
Élodie Bouchez, Philippe Carcassonne, Étienne Chatiliez, Alain Finkielkraut, John Hurt,
Michèle Laroque, Inés Sastre, Nathalie Quintane et Lambert Wilson.
1998 Jean-Paul Rappeneau
Rappeneau.jpg
Michèle Halberstadt, Sandrine Kiberlain, Virginie Ledoyen, Russell Banks, Maurice Bernart,
Alessandro Gassman, Ewan McGregor, Liam Neeson, Éric Serra et Christian Vincent.
1999 Régis Wargnier
Régis Wargnier 2012.jpg
Jean-Hugues Anglade, Humbert Balsan, Richard Berry, Gabriel Byrne, Jean-Pierre Dionnet,
Marie Gillain, Michel Houellebecq, Marie-France Pisier et Elsa Zylberstein.
2000 Neil Jordan
Neil Jordan.4756.jpg
Guillaume Canet, Clotilde Courau, Tchéky Karyo, Philippe Labro, Samuel Le Bihan,
François Ozon, Vincent Pérez, Danièle Thompson et Marie Trintignant.
2001 Jean-Jacques Annaud
Jean-Jacques Annaud par Claude Truong-Ngoc février 2015.jpg
Sandrine Bonnaire, Marion Cotillard, Arielle Dombasle, Gérard Darmon,
Jean-Pierre Jeunet, Darius Khondji, Benoît Poelvoorde et Gabriel Yared.
2002 Pierre Lescure
Pierre Lescure Cannes 2014.jpg
Chantal Akerman, Richard Anconina, Jean-Marc Barr, Charles Berling,
Amira Casar, Julie Gayet, Irène Jacob, Cédric Kahn et Bruno Wolkowitch.
2003 Roman Polanski
Roman Polański.jpg
Claudia Cardinale, Pawel Edelman, Jacques Fieschi, Ben Kingsley,
Anne Parillaud, Zbigniew Preisner, Ludivine Sagnier, Fernando Trueba et Tom Tykwer.
2004 Claude Lelouch
Claude Lelouch Deauville 2014.jpg
Anouk Aimée, Marie-Josée Croze, Danièle Heymann, Diane Kurys,
Jeanne Labrune, Lio, Claudie Ossard, Bettina Rheims et Mathilde Seigner.
2005 Alain Corneau
Alain Corneau FFF Yokohama 2005.jpg
Enki Bilal, Dominique Blanc, Romane Bohringer, Rachida Brakni,
Christophe, Dominik Moll, Melvil Poupaud et Brigitte Roüan.
2006 Nicole Garcia
Nicole Garcia 20070411 Fnac 6.jpg
Maurice Barthélémy, Guillaume Canet, Amira Casar,Emmanuelle Castro,
Antoine de Caunes, Julien Clerc, Philippe Djian et Marthe Keller.
2007 André Téchiné
André Téchiné 2008.jpg
Odile Barski, Xavier Beauvois, Nicolas Cazalé, Charlélie Couture,
Émilie Deleuze, Anouk Grinberg et Marie-France Pisier.
2008 Carole Bouquet
Carole bouquet cropped.jpg
Édouard Baer, Ronit Elkabetz, Diane Fleri, Pierre Jolivet,
Cédric Kahn, Cristian Mungiu, Leonor Silveira et Dean Tavoularis.
2009 Jean-Pierre Jeunet
JP Jeunet.jpg
Hiam Abbass, Dany Boon, Jean-Loup Dabadie, Émilie Dequenne, Déborah François,
Sandrine Kiberlain, Patrice Leconte, Géraldine Pailhas et Bruno Podalydès.
2010 Emmanuelle Béart
Emmanuelle Béart Deauville 2010.jpg
Lucas Belvaux, Faouzi Bensaïdi, Fabrice Du Welz, Christine Citti,
Tony Gatlif, Abderrahmane Sissako, Jeanne Balibar et Denis Lavant.
2011 Olivier Assayas
Olivier Assayas Cannes 2011.jpg
Nathalie Baye, Claire Denis, Nicolas Godin,
Chiara Mastroianni, Angelin Preljocaj, Jean Rolin et Bruno Todeschini.
2012 Sandrine Bonnaire
Sandrine Bonnaire 17 12 2011.jpg
Sami Bouajila, Clotilde Courau, Philippe Decouflé, Anaïs Demoustier,
Christophe Honoré, Joann Sfar, Florent Emilio Siri et Alice Taglioni.
2013 Vincent Lindon
Vincent Lindon Cannes 2011.jpg
Lou Doillon, Jean Echenoz, Hélène Fillières, Xavier Giannoli,
Famke Janssen, Pierre Lescure, Bruno Nuytten et Rebecca Zlotowski.
2014 Costa-Gavras
Costa-Gavras - Vence.JPG
Pour le 40e anniversaire du Festival, les membres du jury sont
d'anciens présidents de ce jury [1]
2015 Benoît Jacquot
Benoît Jacquot Césars 2013.jpg
Pascal Bonitzer, Louise Bourgoin, Louis-Do De Lencquesaing, Marc Dugain,
Marie Gillain, Julien Hirsch, Sophie Fillières, Marthe Keller.
2016
Silhouette-personne.jpg

Le 40e anniversaire "snobé"


Un 41emoins "boudé" que le précédent!.

La 41e édition du Festival du cinéma américain s'est tenue du 4 au 13 septembre 2015 à Deauville, promettant comme chaque année d’accueillir un impressionnant parterre de stars. Repérés ce 2 septembre à la Mostra de Venise, Jake Gyllenhaal et Jason Clarke ont fait une apparition[2] en Normandie pour présenter le nouveau long-métrage de Baltasar Kormákur,«Everest», qui a été projeté en ouverture. Keanu Reeves[3], Ian McKellen et Orlando Bloom qui avaient été annoncés parles organisateurs sont venus, en revanche Robert Pattinsonn'est pas venu, il était en tournage. En effet, ce mercredi soir, les organisateurs avaient mis fin au suspense cinéphile, confirmant une information du directeur du Festival de Venise, Alberto Barbera, annonçant dans un tweet l'absence de l'acteur britannique Robert Pattinson, à Venise et à Deauville[4]. Du côté du jury présidé par le réalisateur Benoit Jacquot, les comédiens Louis-Do de Lencquesaing, Louise Bourgoin, Marie Gillain et le scénariste Pascal Bonitzer ont eu à départager les quatorze films en compétition : «99 Homes» de Ramin Bahrani, «Babysitter» de Morgan Krantz, «Cop Car» de Jon Watts, «Day out of days» de Zoe Cassavetes, «Dixieland» de Hank Bedford, «Dope» de Rick Famuyiwa, «Emelie» de Michael Thelin, «Green Room» de Jérémy Saulnier, «I smile back» d’Adam Salky, «Tangerine» de Sean Baker, «James White»
de Josh Mond, «Krisha» de Trey Edward Shults, «Les chansons que mes frères m’ont apprises» de Chloé Zhao et enfin «Madame Bovary» de Sophie Barthes[5]

Un 42e qui promet[6]


Jury de la Révélation[modifier | modifier le code]

Direction du Festival[modifier | modifier le code]

Les Hommages[modifier | modifier le code]

Les « Hommages » sont créés en 1977 pour honorer des figures remarquables du cinéma américain. La cérémonie a lieu la plupart du temps en présence des intéressés, venus spécialement des États-Unis.

Hommages à titre posthume[modifier | modifier le code]

Des Hommages ont été rendus à titre posthume à des acteurs tels que George Stevens en 1984, à Jerome Kern en 1985, à Rita Hayworth en 1987 et aussi George Gershwin en 1998 ainsi que James Dean en 2001 , sans oublier bien sûr Stanley Kubricken 2001 évidemment.
Puis il y a eu aussi John Frankenheimer en 2002, ainsi queMarlon Brando en 1994 et en 2004, notons les moins connus dans le public français Ida Lupino 2007 qui a pourtant joué dans 74 films et en a même réalisé 13. Mitchell Leisenen 2008, réalisateur, costumier et décorateur des années 1930 aux années 1960; Robert Aldrich en 2009, réalisateur qui aura marqué avec le célèbre Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? mettant en vedette les féroces mais talentueuses Bette Davis et Joan Crawford et le célèbre Blake Edwards en 2011 avec les fameuses séries de film de la Panthère rose, enfin Danny Kaye en 2013, acteur, chanteur et danseur qui a marqué les esprits en étant invité au Muppet show dans l'épisode du 21 novembre 1978 (3-16) : L'oncle suédois; et en 2015 un prix d'hommage tardif pour Orson Welles, artiste américain, à la fois réalisateur, acteur, producteur et scénariste, mais également metteur en scène de théâtre, dessinateur, écrivain et prestidigitateur.

Remises de prix à des institutions et thématiques[modifier | modifier le code]

Il y a eu aussi plusieurs Hommages à des institutions : American Film Institute (1985), les 20 ans du Studio Action (1987), les 60 ans des Oscars (1988), Ucla Film et Television Archive (1989), American Playhouse (1990), les 75 ans d'Universal (1990), HBO Films (2003), les 25 ans du Sundance Institute (2006).
Des prix thématiques : Hollywood 44 (1994), New York au cinéma (1995), le jazz au cinéma (1996), Broadway (2000), les 60 ans du débarquement (2004), la boxe au cinéma (2005), les films du président des États-Unis (2006).

Francis Ford Coppola, qui avait reçu un Hommage en 2004, est « invité d'honneur » en 2011, inaugurant cette nouvelle section.

Carte blanche[modifier | modifier le code]

Signalons enfin, qu'à cinq occasions une « carte blanche » a été délivrée à des personnalités pour présenter une sélection personnelle de films du patrimoine américain : Clint Eastwood en 1995, William Friedkin en 1997, Jean-Charles de Castelbajac en 2011, Agnès B. en 2012 et le groupe Justice en 2013.

En 1992, Jessica Tandy partage son Hommage avec Hume Cronyn. Les frères Weinstein, les producteurs Bob Weinstein et Harvey Weinstein ont également partagé le leur en 1998, ainsi que les réalisateurs David Zucker, Jim Abrahams et Jerry Zucker en 2009. La personnalité la plus âgée à avoir reçu un hommage est Jean Negulesco : il avait 86 ans en 1986. Les deux comédiens âgés de 38 ans, Matt Dillon en 2002, et Orlando Bloom en 2015, sont les plus jeunes à recevoir cet honneur.

Le Nouvel Hollywood[modifier | modifier le code]

« Le Nouvel Hollywood » est une distinction comme les « Hommages », mais pour honorer un début de carrière. Il est créé en 2015. La cérémonie a lieu la plupart du temps en présence des intéressés, venus spécialement des États-Unis.

2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roland Godefroy (préf. Kirk Douglas, photogr. Jean-Yves Desfoux), Deauville, 25 ans de cinéma américain, Deauville, CID,‎ , 183 p. (ISBN 2951557205, OCLC 466535257)
    L'histoire du festival détaillée année par année (1975-1999).
  • Programmes officiels du festival de 1975 à 2013.
  • Dossiers de presse Le Public Système Cinéma 1999, 2003, 2004, 2008 à 2014.
  • Roland Sadaune, Deauville entre les planches, Ravet-Anceau,‎ , 240 p. (ISBN 978-2-35973-204-7) (Roman policier)
  • Deauville, 40 ans de cinéma américain, éd. Michel Lafon, 2014

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]