Barry Keoghan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Barry Keoghan
Description de l'image Barry Keoghan at Dunkirk World Premiere.jpg.
Naissance (25 ans)
Dublin, Irlande
Nationalité Drapeau de l'Irlande Irlandaise
Profession Acteur

Barry Keoghan est un acteur irlandais né le [1] à Dublin[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans le quartier populaire de Summerhill[3], Barry Keoghan raconte avoir passé une enfance difficile[2] à Dublin. Avec son frère, il a été placé pendant cinq ans en famille d'accueil avant d'être élevé, à partir de ses dix ans, par sa grand-mère et sa tante. « L'héroïne est arrivée à Dublin et a touché beaucoup de familles. Ma mère a été l'une de ces malheureuses. Elle a été prise là-dedans et elle est décédée », raconte-t-il dans une interview au Hollywood Reporter en mai 2017[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Après des débuts dans des courts métrages et des petits rôles dans des films indépendants, Barry Keoghan se révèle en 2013 dans la quatrième saison de la série télévisée Love/Hate, diffusée sur la RTE. Il y incarne Wayne, un adolescent désœuvré qui choque les téléspectateurs, dès sa première apparition à l'écran, en abattant un chat d'un coup d'arme à feu. Cette scène lui vaudra d'être longtemps surnommé le « tueur de chat » par certains médias irlandais[5], une image dont il aura du mal à se débarrasser. Trois ans plus tard, il racontera à l'Irish Mirror : « Un jour, j'étais au MetLife Stadium dans le New Jersey, il y avait près de 90 000 personnes présentes et quelqu'un est venu me tirer par l'épaule pour me dire : « C'est toi le gars qui a tué ce chat »[3].

En 2015, Barry Keoghan fait partie de la sélection Stars of Tomorrow[6] établie chaque année par le magazine Screen International, en lien avec des professionnels du cinéma britannique.

L'année 2016 marque un tournant dans sa jeune carrière d'acteur. Il remporte l'ADIFF Discovery Award[7], au Festival international du film de Dublin, pour son rôle dans le film Mammal de Rebecca Daly. Barry Keoghan est ensuite recruté par Christopher Nolan pour jouer dans Dunkerque, film consacré à l'Opération Dynamo de mai/juin 1940, pendant la Seconde Guerre mondiale. Aux côtés de Mark Rylance et Tom Glynn-Carney, il incarne George, un des trois membres d'équipage du Moonstone[8],[9], un Little Ship venu prêter main-forte à la marine britannique pour évacuer les soldats alliés encerclés à Dunkerque par l'armée allemande. Il raconte avoir obtenu le rôle après avoir envoyé un enregistrement vidéo dans lequel il utilise une télécommande en guise de pistolet. « Je retirais les piles comme si c'était des balles », explique-t-il au Hollywood Reporter en mai 2017[4].

Après avoir bouclé les prises de vue de Dunkerque à Weymouth fin juillet 2016, Barry Keoghan enchaîne immédiatement un autre tournage à Cincinnati, aux États-Unis[10] : celui de Mise à mort du cerf sacré, sous la direction du cinéaste grec Yorgos Lanthimos. Le jeune acteur irlandais y côtoie Colin Farrell, Nicole Kidman et Alicia Silverstone. Ce film est présenté en compétition officielle au Festival de Cannes 2017 où il reçoit le Prix du Scénario. Keoghan y joue le rôle de Martin, un adolescent inquiétant qui va s'immiscer dans la vie de famille d'un chirurgien.

En mars 2017, Barry Keoghan est nommé aux Irish Film & Television Awards (IFTA)[11] dans la catégorie Etoile Montante, mais ne remporte pas le prix décerné à Patrick Gibson[12]. Il reçoit en revanche le prix de la révélation de l'année de la part du Dublin Film Critics' Circle pour ses prestations dans Mise à mort du cerf sacré et Dunkerque[13].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Barry Keoghan est un adepte de la boxe, un sport qui représente selon lui « le meilleur moyen de grandir et de se discipliner »[14].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

  • 2011  : Stand Up d'Aoife Kelleher et Anna Rodgers (court-métrage) : Stand Up Bully
  • 2011 : Between The Canals de Mark O'Connor : Aido
  • 2012 : Stalker de Mark O'Connor : Tommy
  • 2012 : King of the Travellers de Mark O'Connor : jeune type de Dublin
  • 2013 : Wasted de Cathy Brady (court-métrage) : Ben
  • 2013 : Life's a Breeze de Lance Daly : type à la pizza
  • 2013 : Stay de Wieble von Carosfeld : Sean Meehan
  • 2014 : '71 de Yann Demange : Sean Bannon
  • 2014 : Standby de Rob et Ronan Burke : Crusty
  • 2014 : North de Phil Sheerin (court-métrage) : Aaron
  • 2015 : Norfolk de Martin Radich : le garçon
  • 2015 : Traders de Peter Murphy et Rachael Moriarty : Ken
  • 2015 : The Break de Denis Fitzpatrick et Ken Williams (court-métrage) : Sean
  • 2016 : Margaret de Rebecca Daly : Joe
  • 2016 : Candy Floss de Jed Hart (court-métrage) : Shane
  • 2017 : A ceux qui nous ont offensés d'Adam Smith : Windows
  • 2017 : Dunkerque de Christopher Nolan : George
  • 2017 : Life Thereafter de Konstantin Bojanov : Pavel
  • 2017 : Mise à mort du cerf sacré de Yorgos Lanthimos : Martin Lang
  • 2018 : Black '47 de Lance Daly : Hobson
  • 2018 : American Animals de Bart Layton

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Fair City : Dave Donoghue
  • 2013 : Jack Taylor : jeune à capuche
  • 2013 : Love/Hate : Wayne
  • 2016 : Rebellion : Cormac McDevitt

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Barry Keoghan - Movie'n'co », sur www.movienco.co.uk (consulté le 21 octobre 2016)
  2. a et b (en) Sam Hamilton, « Love/Hate star reveals how tough childhood in foster care prepared him for gritty role », irishmirror,‎ (lire en ligne)
  3. a et b (en) Sharon McGowan, « Love/Hate star opens up about life since the hit RTE show », irishmirror,‎ (lire en ligne)
  4. a et b (en) « Hollywood's Next Big Thing: Cannes Breakout Barry Keoghan Draws on Tough Upbringing for His Roles », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Sharon McGowan, « Love/Hate star to join Harry Styles in new Hollywood blockbuster », irishmirror,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Screen unveils Stars of Tomorrow 2015 with BFI London Film Festival », Screen Daily,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Mammal’s Barry Keoghan Wins ADIFF Discovery Award - Wildcard Distribution », Wildcard Distribution,‎ (lire en ligne)
  8. « Tournage de "Dunkirk" : du grand spectacle en mer », France 3 Nord Pas-de-Calais,‎ (lire en ligne)
  9. « Euro 2016 : deux acteurs de "Dunkirk" de passage à la fan zone de Lille », France 3 Nord Pas-de-Calais,‎ (lire en ligne)
  10. (en) Michael Nordine, « ‘The Killing of a Sacred Deer’: Starts Filming in Cincinnati | IndieWire », sur www.indiewire.com,
  11. (en) « And the IFTA 2017 Rising Star nominees are... », RTE.ie,‎ (lire en ligne)
  12. IFTAAwards, « Patrick Gibson Irish Film Board Rising Star Winner 2017 », (consulté le 11 mai 2017)
  13. (en) « Dublin Film Critics Circle Awards, 2017 », the m0vie blog,‎ (lire en ligne)
  14. Grazia.fr, « Barry Keoghan, rencontre avec l'acteur de The Killing of a Sacred Deer », Grazia.fr,‎ (lire en ligne)
  15. (en) Jenelle Riley, « Variety Announces 10 Actors to Watch for 2017 », Variety,‎ (lire en ligne)
  16. (en) « 2017 San Diego Film Critics Society’s Award Nominations », San Diego Film Critics Society,‎ (lire en ligne)
  17. (en) « 'Blade Runner 2049' Leads the 2017 Seattle Film Critics Society Nominations - Seattle Film Critics Society », Seattle Film Critics Society,‎ (lire en ligne)
  18. (en) « 2017 FFCC Winners », Florida Film Critics Circle,‎ (lire en ligne)
  19. (en) « Best Supporting Male Archives - Film Independent », sur Film Independent (consulté le 26 décembre 2017)