Hilary Mantel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hilary Mantel
Nom de naissance Hilary Mary Mantel
Naissance (68 ans)
Glossop, Angleterre, Royaume-Uni
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Œuvres principales

  • Série Le Conseiller

Hilary Mary Mantel née le à Glossop, est une romancière britannique. Elle a écrit également des nouvelles et des articles de critique littéraire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hilary Mantel grandit à Glossop dans le Derbyshire dans une famille catholique. Lorsque ses parents se séparent, elle part vivre avec sa mère dans le Cheshire et ne revoit jamais son père[1]. Elle fait sa scolarité dans une école catholique puis étudie à la London School of Economics et à l'université de Sheffield[1].

Dès l'adolescence, elle souffre d'endométriose. Après son mariage, elle voyage en Afrique avec son mari géologue. A 27 ans, elle subit une première opération où on lui retire utérus et ovaires[1]. D'autres opérations suivent au fil des années[1].

Ses livres publiés depuis 1985 relèvent du genre de l’autofiction ou du roman historique. Elle a été la lauréate surprise du prix Booker en pour son roman Dans l’ombre des Tudors qui fait revivre Thomas Cromwell, l’un des principaux acteurs de la Réforme en Angleterre et ministre d’Henri VIII, roi d'Angleterre de 1509 à 1547[2].

En 2012, elle remporte une nouvelle fois ce prix pour son roman Le Pouvoir, suite de Dans l’ombre des Tudors, devenant la première femme à l’emporter deux fois[3]. Elle devient également le troisième écrivain à réussir le doublé avec l’Australien Peter Carey et le Sud-Africain J. M. Coetzee. Elle obtient également le prix Costa 2012 pour Le Pouvoir.

Au moment de la sortie de Dans l’ombre des Tudors, elle a critiqué Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, en la traitant ouvertement de « Barbie en plastique », de « mannequin de vitrine ».

Œuvres[modifier | modifier le code]

Série Le Conseiller[modifier | modifier le code]

  1. Dans l’ombre des Tudors, Sonatine, 2013 ((en) Wolf Hall, 2009), trad. Fabrice Pointeau, 809 p. (ISBN 978-2-35584-170-5)
  2. Le Pouvoir, Sonatine, 2013 ((en) Bring Up the Bodies, 2012), trad. Fabrice Pointeau, 432 p. (ISBN 978-2-35584-249-8)
  3. (en) The Mirror and the Light
    À paraître

Romans indépendants[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Rosie Kinchen, « Sa Majesté Hilary Mantel », Courrier International, no 1533,‎ , p. 38-41 (lire en ligne), traduit d'un article publié le 22 février dans The Sunday Times à Londres
  2. Voir le site Médiapart
  3. Voir le site du Telegraph

Liens externes[modifier | modifier le code]