John Houseman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un réalisateur image illustrant américain
image illustrant un acteur image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un réalisateur américain et un acteur américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques. Pour plus d’informations, voyez le projet Cinéma.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Houseman.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hausmann.
John Houseman
Description de cette image, également commentée ci-après

John Houseman en 1979

Nom de naissance Jacques Haussmann
Naissance
Bucarest, Roumanie
Nationalité d'origine : Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Naturalisé : Drapeau des États-Unis Américain
Décès (à 86 ans)
Malibu (Californie)
États-Unis
Profession Acteur, producteur, réalisateur scénariste

John Houseman est un acteur, enseignant, producteur, réalisateur et scénariste américain d'origine britannique, né le à Bucarest (Roumanie), et décédé le à Malibu, en Californie (États-Unis).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né « Jacques Haussmann », d'une mère britannique et d'un père alsacien de confession juive et négociant en grains, devenu John Houseman quand il prit la nationalité américaine, il commence à travailler aux côtés d'Orson Welles à partir des années 1934-1937, principalement dans le cadre du Federal Theatre Project (en), un programme lancé par l'administration Roosevelt et destiné à soutenir les arts vivants au moment de la Dépression économique. Après, entre autres, un Macbeth (1936) monté avec des comédiens noirs, puis la comédie musicale The Cradle Will Rock (1937) de Marc Blitzstein, Houseman et Welles fondent ensemble la compagnie Mercury Theatre (en) et poursuivent leurs collaboration avec Citizen Kane mais leur amitié prend fin au cours de l'élaboration du film.

Entre 1945 et 1962, Houseman est producteur pour la Paramount, les studios Universal et la Metro-Goldwyn-Mayer, entre autres pour Le Dahlia bleu (1947), Les Ensorcelés (1952) ou Jules César (1953).

En 1968, il devient le directeur d'un nouveau département, la « New Drama Division », à la Julliard School de New York, poste qu'il conserve jusqu'en 1976.

En 1974, il reçoit l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation dans The Paper Chase (1973).

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme acteur[modifier | modifier le code]

comme producteur[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]