Daniel Kaluuya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Daniel Kaluuya
Daniel Kaluuya by Gage Skidmore.jpg

Au Comic-Con pour la présentation de Black Panther, en 2017.

Biographie
Naissance
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
St Aloysius' College (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Distinction

Daniel Kaluuya, né le à Londres, est un acteur britannique[1].

Il commence sa carrière par le théâtre puis se fait remarquer à la télévision, dans quelques épisodes de la série britannique Skins. Il joue ensuite des rôles importants dans les minis-séries The Fades et Babylon.

Il est finalement révélé au grand public grâce au film d'horreur plébiscité Get Out, qui lui vaut de nombreux prix et nominations.

En 2018, il joue dans le blockbuster à succès Black Panther.

Biographie[modifier | modifier le code]

Naissance et débuts[modifier | modifier le code]

Né à Londres en 1989 de parents ougandais, Daniel Kaluuya grandit à Camden[2]. Daniel Kaluuya fait des études à la St Aloysius Secondary School. Poussé par sa mère, il écrit sa première pièce à 9 ans, puis prend des cours d'improvisation[2]. Il obtient très jeune son premier rôle dans la série Shoot the Messenger.

Il rejoint ensuite le casting original de Skins dans le rôle de Posh Kenneth et participe en tant qu'écrivain aux trois premières saisons. Très impliqué dans ce projet, il est également scénariste de l'épisode Jal de la saison 2, ainsi que du troisième épisode (Thomas) de la troisième saison. C'est lui qui présente le podcast disponible sur le site de la chaîne E4.

Il fait des apparitions dans plusieurs séries télévisées comme Affaires non classées, ou encore Doctor Who. On le retrouve aussi dans les divertissements télévisés That Mitchell and Webb Look et Harry and Paul. En 2009, il obtient le rôle de Michael « Tea Leaf » Fry dans la série noire Psychoville. À la fin de l'année, le magazine Screen International parle de lui en tant que « star britannique de demain »[3].

En 2010, c'est au Royal Court Theatre que l'on retrouve Daniel Kaluuya, dans Sucker Punch de Roy Williams. Il remporte un franc succès et les critiques sont très bonnes, ce qui lui vaut même deux prix : l'Evening Standard Award et le Critics' Circle Theatre Award[4].

Révélation critique[modifier | modifier le code]

L'année suivante, il obtient le rôle principal du court métrage Baby de Daniel Mulloy qui remporte les awards du meilleur court-métrage au Festival international du film d'Édimbourg et aux Awards du Film Indépendant en Angleterre.

Il assume ensuite un des rôles principaux du film Chatroom, aux côtés de sa partenaire de Skins, Hannah Murray. Le , on le retrouve à nouveau sur le grand écran dans Johnny English, le retour, dans le personnage de l'agent Tucker. Il se voit également proposer le rôle de Mac, meilleur ami du personnage principal, dans la nouvelle mini-série de Jack Thorne, scénariste de Skins, nommée The Fades. Enfin, il intervient aussi dans un épisode de Black Mirror.

En 2013, il est à l'affiche de deux longs métrages tièdement accueillis[5],[6] : d'abord le film d'action Welcome to the Punch face à James McAvoy et Mark Strong et participe au second volet des aventures de Kick-Ass. En 2014, il retourne alors à la télévision pour la mini-série dramatique Babylon. L'année suivante, il joue le second rôle de Reggie Wayne dans Sicario de Denis Villeneuve.

En 2017, il se révèle en interprétant le rôle de Chris Washington, dans le film d'horreur Get Out de Jordan Peele qui connaît un gros succès critique et public. Ce rôle va lui permettre d'être nommé dans plus de 25 catégories, dont celle de meilleur acteur aux Oscars, de meilleur acteur dans une comédie ou un film musical aux Golden Globes ainsi que celle de meilleur acteur au British Academy Film Awards (BAFTA). Sur plus d'une trentaine de nominations, il est récompensé une dizaine de fois.

En 2018, il incarne ainsi le personnage de W'Kabi pour le blockbuster Black Panther qui reçoit un accueil critique dithyrambique en plus d'un large succès commercial.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Much Ado About a Minor Ting de Jesse Lawrence : Shocker
  • 2010 : Baby de Daniel Mulloy : Damon
  • 2012 : Beginning de Pier Wilkie : Stanley
  • 2013 : Jonah de Kibwe Tavares : Mbwana
  • 2014 : Date Night de Reggie Yates : Dave
  • 2017 : Robot & Scarecrow de Kibwe Tavares : L'homme

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

  • 2008 : The Jason Lewis Experience de Jamie Cox : Youth
  • 2009 : Not Safe for Work de Misha Manson-Smith : Dan
  • 2011 : Random de Debbie Tucker Green : Brother

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

  • 2007 : The Whistleblowers : Bully (1 épisode)
  • 2007 : Comedy: Shuffle : Dean (1 épisode)
  • 2007-2009 : Skins : Posh Kenneth (rôle récurrent - 11 épisodes) -également scénariste de 2 épisodes-
  • 2008 : Delta Forever : Roger (1 épisode)
  • 2008 : Affaires non classées : Errol Harris (2 épisodes)
  • 2009 : Doctor Who : Barclay (1 épisode)
  • 2009 : Inspecteur Lewis : Declan (1 épisode)
  • 2009 : FM : Ades (4 épisodes)
  • 2009 : 10 Minutes Tales : Solider 2 (1 épisode)
  • 2009-2011 : Psychoville : Michael Fry (rôle principal - 12 épisodes)
  • 2010 : Bellamy's People : personnages variés (4 épisodes)
  • 2010 : Comedy Lab : Various (1 épisode)
  • 2010-2012 : Harry & Paul (en) : Parking Pataweyo (rôle récurrent - 5 épisodes)
  • 2011 : The Fades (mini série) : Mac (6 épisodes)
  • 2011 : Black Mirror : Bingham « Bing » Madsen (1 épisode)
  • 2011 : Coming Up : Micah (1 épisode)
  • 2014 : Babylon (mini série) : Matt Coward (rôle principal - 7 épisodes)
  • prochainement : Watership Down : Bluebell (en production)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[7].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Daniel Kaluuya sur l’Internet Movie Database.
  2. a et b (en) « Daniel Kaluuya's Journey from the Streets of London to Hollywood », Vice,‎ (lire en ligne).
  3. (en) « Daniel Kaluuya », sur Screen (consulté le 21 février 2018).
  4. « Les secrets de tournage du film Johnny English, le retour », sur AlloCine (consulté le 21 février 2018).
  5. (en) « Punch 119 (2013) Critic Reviews », sur IMDb
  6. (en) « Kick-Ass 2 (2013) Critic Reviews », sur IMDb
  7. (en) « Daniel Kaluuya Awards », sur IMDb

Liens externes[modifier | modifier le code]