Covivio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Foncière des régions)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Covivio
logo de Covivio

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Charles Ruggieri
Personnages clés Christophe Kullmann, Directeur Général
Forme juridique Société anonyme - Statut SIIC (Société d'Investissement Immobilier Cotée)
Action Euronext : COV
Slogan L'immobilier vivant
Siège social Metz
Drapeau de France France
Direction Jean Laurent, Président du Conseil
Actionnaires Pacte d'actionnaires : Groupe Delfin (28,5 %) / Assurances du Crédit Mutuel (8,4%) / Groupe Covéa Finance (7,9 %) / Groupe Crédit Agricole (7,5 %) / flottant (47,7 %)
Activité Investisseur - Développeur immobilier
Produits Bureaux, hôtels, Résidentiel
Filiales Beni Stabili (Italie)
Foncière des Murs
Effectif 850(France, Allemagne, Italie)
Site web [1]

Capitalisation 7,07 Md€
Chiffre d'affaires 927 M
Résultat net 391 M

Covivio, précédemment Foncière des Régions est une entreprise française de gestion foncière créée en 1998. Ses activités sont réparties entre l'immobilier de bureaux (48.3%), le secteur résidentiel (24.4%) et le secteur hôtelier (21.1 %).

Historique[modifier | modifier le code]

Foncière des Régions est créée en 1998 à Metz, avec, au départ, le patrimoine immobilier et des logements ouvriers venant du groupe Usinor qui se recentre sur son métier sidérurgique[1],[2],[3]. En 2002, la société poursuit ses investissements dans le logement, en reprenant, via la filiale Sovakle, 4 000 logements au Commissariat à l'énergie atomique. Mais elle diversifie aussi ses investissements. Ainsi, en 2004, cette société prend le contrôle d'une autre foncière, cotée, Bail Investissement, qui détient un parc significatif de bureaux et des plates-formes logistiques. Une autre filiale, la Foncière des murs, acquière 22 maisons de retraite au groupe Suren, puis 128 immeubles d'hôtels du groupe AccorHotels[2].Elle traverse plutôt bien les années de crise en diminuant son endettement par des reventes[4]. En 2018, elle adopte un nouveau nom, Covivio[5],[6],[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Foncière des Régions devient Covivio mais ne change pas de stratégie », La Tribune,‎ (lire en ligne)
  2. a et b « De la Foncière des régions à General Electric, quatre stratégies offensives », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. « Immobilier : comment Covivio a trouvé une mine d’or », Challenges,‎ (lire en ligne)
  4. « Foncière des régions résiste grâce à son désendettement », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. Zone Bourse, « Covivio : Actionnaires, dirigeants et description métier | COV | FR0000064578 | Zone bourse », sur www.zonebourse.com (consulté le 13 juillet 2018)
  6. « Foncière des Régions devient Covivio », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  7. « De la Lorraine à l’Europe, Foncière des Régions devient Covivio », Le Moniteur,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]