Foncière Développement Logements

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Foncière Développement Logements

Création 2005
Forme juridique Société en commandite par actions - Statut SIIC (Société d'Investissement Immobilier Cotée)
Action MR - Compartiment B
Slogan Une Foncière résidentielle européenne
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Thierry Beaudemoulin, Directeur Général[1]
Actionnaires Foncière des Régions (38,2 %), Predica (13,8 %), Groupe GMF-Covea (14,9 %), Groupe BNP (11,5 %), Generali Vie (10,3 %), ACM Vie (7 %), flottant (4,3 %)
Activité Immobilier
Produits Logement
Société mère Foncière des Régions
Filiales Immeo Wohnen (Allemagne)
Site web http://www.fdlogements.fr/

Capitalisation 424 M
Fonds propres 1 903 M [2]
Dette 2 087 M )[2],[N 1]
Chiffre d’affaires 214 M (2008)[2]
Résultat net 83,6 M (2008)[2],[N 2]

Foncière Développement Logements, détenue à hauteur de 38,2 % par Foncière des Régions, est une Société d’Investissement Immobilier Cotée (statut SIIC), spécialisée dans la détention d’actifs résidentiels[3].

Investisseur long terme et opérateur immobilier, la société possède un portefeuille de plus de 49 000 logements, répartis entre la France et l’Allemagne via sa filiale Immeo Wohnen. S’appuyant sur des plates-formes de gestion dans ces deux pays, elle développe, valorise et gère en direct son patrimoine, au plus près de ses clients et de ses marchés.

Historique[modifier | modifier le code]

La société Foncière Développement Logements, en sa forme actuelle, a été créée en décembre 2005. Cette création résulte d'une stratégie de diversification des actifs de Foncière des Régions et de réorganisation de ses pôles d’activités. En 2001, Batipart, actionnaire de référence de GSFR[N 3] déploie sa politique d’investissement vers le tertiaire et le logement en réalisant plusieurs opérations en partenariat avec des investisseurs immobiliers tels que Axa (2001), le CEA[N 4] (2002) et AZUR-GMF (2003).

En 2002, le partenariat avec le CEA permet ainsi à Foncière des Régions[N 5] d’acquérir la SOVAKLE[N 6] et en novembre 2005, Foncière des Régions et ses partenaires (Predica, le Groupe Generali, ACM VIE et le Groupe AZUR-GMF) concluent un protocole d’accord en vue de créer une entité dédiée à la détention d’actifs résidentiels : Foncière Développement Logements. Elle regroupe dans un premier temps les actifs de SOVAKLE, forte de 2 464 logements, ainsi que 767 actifs résidentiels apportés par PREDICA.

Foncière Développement Logements poursuit son développement en 2006, en France, par l'acquisition auprès de Cardif Assurance Vie (filiale de BNP Paribas Assurance) des parts sociales de 11 SCI, soient 361 logements, et en Allemagne en acquérant la société Immeo Wohnen, propriétaire de près de 40 000 logements dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie[4]. Cette dernière opération faisant de Foncière Développement Logements une foncière résidentielle à dimension européenne[5].

En 2007, la Foncière mène diverses opérations d'investissements représentant plus de 3 500 logements, réalisées tant en France qu’en Allemagne[6],[6]. En 2009, elle dispose désormais en France d’une plateforme de gestion locative.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Faisant ressortir un LTV – Loan to Value- de 59 %. Cette dette est sécurisée tant en termes de couverture (taux de couverture global de 109,8 %)
  2. Résultat Net récurrent
  3. GSFR : Garages Souterrains et Foncière des Régions est l'ancien nom de Foncière des Régions
  4. Commissariat à l’Energie Atomique
  5. anciennement GSFR
  6. Société Varenne Kléber – Société Immobilière filiale immobilière logements de CEA-Industrie (devenu COGEMA)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Agefi du 02/03/06[réf. insuffisante]
  2. a, b, c et d cf. Rapport Annuel 2008[réf. insuffisante]
  3. Interview de Thierry Beaudemoilin : Les Échos en date du 21 février 2008 Trop peu d'institutionnels retiennent l'investissement logement [réf. insuffisante]
  4. Le Moniteur no 5368 du 13 octobre 2006, p. 20[réf. insuffisante]
  5. Les Echos.fr du 31 janvier 2008[réf. insuffisante]
  6. a et b Acquisition de 1 000 logements auprès de Generali, in Business Immo du 18 juillet 2007[réf. insuffisante] Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « Gewo » est défini plusieurs fois avec des contenus différents

Lien externe[modifier | modifier le code]