Concours communs polytechniques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Concours communs polytechniques (CCP)
Image illustrative de l'article Concours communs polytechniques
Informations
Type Concours commun d'entrée en école d'ingénieurs post-prépa
Localisation
Ville Albi, Alès, Annecy, Besançon, Bidart, Brest, Bordeaux, Caen, Cachan, Calais, Castres, Cergy, Clermont-Ferrand, Compiègne, Dijon, Douai, Epinal, Evry, Grenoble, Lille, Limoges, Longuenesse, Lyon, Marseille, Montpellier, Mulhouse, Nancy, Nantes, Nevers, Orléans, Paris, Pau, Poitiers, Rennes, Roubaix, Rouen, Salon-de-Provence, Strasbourg, Toulouse, Toulon, Tours, Tarbes, Valence et Valenciennes.
Pays Drapeau de la France France
Chiffres clés
Étudiants 11 500 candidats
4000 places dans 61 établissements
Divers
Site web ccp.scei-concours.fr

Les concours communs polytechniques (CCP) sont des concours d’entrée dans 62 écoles d’ingénieurs françaises.

Ils sont ouverts aux étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) et en licences scientifiques. Cependant, les écoles accessibles ne sont pas les mêmes selon la provenance des élèves.

Présentation[modifier | modifier le code]

CCP organise des concours commun à 61 écoles d'ingénieurs françaises post-prépa qui délivrent toutes un diplôme reconnu par la commission des titres d'ingénieur (CTI) [1]. Environ 11 500 candidats y participent chaque année [2].

Tous les ans, les étudiants ont jusqu'à début janvier pour s'inscrire au concours, sur le site du service de concours écoles d'ingénieurs (SCEI). Les concours sont divisés en deux parties : une partie écrite composée de plusieurs épreuves qui a lieu en mai et des épreuves orales qui se déroulent de fin juin à mi-juillet pour les candidats admissibles [3]. Ce système concerne 33 des écoles d'ingénieurs partenaires. En effet, les 28 autres recrutent en banque d'épreuves [1]. Les étudiants sont ensuite dispatchés dans les différentes écoles partenaires selon les vœux qu'ils avaient organisés au préalable et selon leur classement. Chaque année, environ 4000 places sont offertes aux étudiants.

Concours sur programme des CPGE[modifier | modifier le code]

Les statistiques du nombre d'étudiants étant inscrits, admissibles et classés à CCP PC Chimie

Ce concours permet l’admission des élèves-ingénieurs sur les programmes des classes préparatoires aux grandes écoles pour les filières mathématiques et physique (MP), physique et chimie (PC) (option physique PH ou chimie CH), physique et sciences de l'ingénieur (PSI), physique et technologie (PT), technologie et sciences industrielles (TSI) et technologie, physique et chimie (TPC). La forme actuelle de ce concours date de 2004 [4].

Filières MP, PC, PSI, TSI, TPC[modifier | modifier le code]

Aucune condition d’âge, de diplôme ou de scolarité n’est généralement exigée, à l’exception des concours filières TSI et TPC qui sont ouverts exclusivement aux candidats scolarisés en classe préparatoire TSI ou TPC.

Le nombre de places offertes était de 2716 en 2016 [5].

Épreuves du concours [6]
Filière MP Filière PC Filière PSI
Épreuves écrites :
  • Mathématiques 1
  • Mathématiques 2
  • Physique-Chimie
  • Sciences Industrielles
  • Informatique
  • Français-Philosophie
  • Langue vivante
  • Langue vivante facultative

Épreuves orales :

Épreuves écrites :
  • Mathématiques
  • Physique
  • Chimie
  • Modélisation de systèmes Physiques-Chimiques
  • Français-Philosophie
  • Langue vivante
  • Langue vivante facultative

Épreuves orales :

  • Mathématiques
  • Chimie Physique
  • Travail d’initiative personnelle encadré (TIPE)
  • TP Physique ou Chimie
  • Langue vivante
Épreuves écrites :
  • Mathématiques
  • Physique - Chimie
  • Modélisation et Ingénierie Numérique
  • Sciences industrielles
  • Informatique
  • Français-Philosophie
  • Langue vivante
  • Langue vivante facultative

Épreuves orales :

  • Mathématiques
  • Physique
  • Sciences industrielles
  • Travail d’initiative personnelle encadré (TIPE)
  • Langue vivante
Filière TSI Filière TPC
Épreuves écrites :
  • Mathématiques
  • Physique et Chimie
  • Français-Philosophie
  • Modélisation
  • Informatique
  • Projet
  • Langue vivante
  • Langue vivante facultative

Épreuves orales :

  • Mathématiques
  • Physique et Chimie
  • Travail d’initiative personnelle encadré (TIPE)
  • TP
  • Langue vivante
Épreuves écrites :
  • Mathématiques
  • Physique
  • Chimie
  • Modélisation de systèmes physiques et/ou chimiques
  • Français-Philosophie
  • Langue vivante
  • Langue vivante facultative

Épreuves orales :

  • Mathématiques
  • Physique ou chimie
  • TP de physique ou chimie
  • Travail d’initiative personnelle encadré (TIPE)
  • Langue vivante

Filière PT[modifier | modifier le code]

Certaines écoles du groupe concours polytechniques recrutent des candidats issus de classe préparatoire physique et technologie (PT) via la Banque PT. Tout comme pour les filières MP, PC, PSI et TSI, aucune condition d’âge, de diplôme ni de scolarité n’est exigée. Le nombre de places offertes était de 179 en 2016 [5],[7].

Banque d'épreuves[modifier | modifier le code]

28 écoles d’ingénieurs recrutent leurs élèves provenant de classes préparatoires aux grandes écoles, en particulier les TSI, à l'aide de la banque d'épreuves des concours communs polytechniques. Elles utilisent les épreuves écrites et orales de CCP mais appliquent leurs propres coefficients. Parmi ces écoles, on compte les ENS Paris-Saclay et de Rennes ainsi que les petites Mines d'Albi, d'Alès, de Douai et de Nantes, qui recrutent leurs TSI de cette manière.

Certains concours en banque d’épreuves exigent des conditions particulières d’inscription [8].

Le nombre de places offertes était de 732 en 2016 [9].

Concours National DEUG[modifier | modifier le code]

Ce concours est réservé aux étudiants ayant validé quatre semestres de licence (L2, DEUG) dans le domaine des « Sciences et Technologies » et à ceux qui les auront la même année du concours. Les élèves de CPGE n’ont cependant pas le droit de le passer. Certaines universités assurent une préparation spécifique à ce concours. La forme actuelle de ce concours date de 2007 [10].

Il existe trois concours : un concours mathématiques (MA), un concours physique (PH), et un concours chimie (CH), avec des épreuves communes. Les candidats peuvent s’inscrire à un, deux ou trois de ces concours. Ces différents concours sont composés d'épreuves écrites et orales.

Le nombre de places offertes était de 121 en 2014 [11].

Écoles concernées[modifier | modifier le code]

Écoles du groupe concours polytechniques accessibles avec les concours communs polytechniques en 2016 [12][modifier | modifier le code]

Écoles en banques d'épreuves [13][modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Préparez le monde que vous imaginez - Concours communs polytechniques », sur ccp.scei-concours.fr
  2. « Données statistiques », SCEI,‎ (lire en ligne)
  3. « Les dates clés - Concours communs polytechniques », sur ccp.scei-concours.fr,
  4. Arrêté du 05 novembre 2004 publié au Journal Officiel de la République du 05 décembre 2004, modifié par l’arrêté du 23 janvier 2007 et par l’arrêté du 14 février 2008, pour la filière TSI
  5. a et b « Places - Concours communs polytechniques », sur ccp.scei-concours.fr, (consulté le 11 août 2016)
  6. Notice relative aux modalités d'inscription - Concours communs polytechniques, (lire en ligne), p. 6 à 17
  7. « Règlement filière PT : F. Particularités : CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES », sur banquept.fr
  8. Notice relative aux modalités d'inscription - Concours communs polytechniques, (lire en ligne), p. 20 à 47
  9. « Places en banques d'épreuves - Concours communs polytechniques », sur ccp.scei-concours.fr, (consulté le 11 août 2016)
  10. Arrêté du 3 avril 2007 relatif au recrutement par concours d'étudiants ayant validé quatre semestres de licence dans le champ des sciences et technologies, soit 120 crédits européens, dans certaines écoles d'ingénieurs
  11. « STATISTIQUES ADMISSION DG-L2 2014 - Concours communs polytechniques », sur ccp.scei-concours.fr, (consulté le 11 août 2016)
  12. « Les écoles des Concours Communs Polytechniques », sur ccp.scei-concours.fr (consulté le 11 août 2016)
  13. « Les écoles en banque d'épreuves par ville - Concours communs polytechniques », sur ccp.scei-concours.fr, (consulté le 11 août 2016)