École internationale des sciences du traitement de l'information

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
École internationale des sciences du traitement de l'information (EISTI)
École internationale des sciences du traitement de l'information
Informations
Fondation 1983
Type École d'ingénieurs
Localisation
Coordonnées 49° 02′ 06″ nord, 2° 04′ 11″ est
Ville Cergy et Pau
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France, Nouvelle-Aquitaine
Campus Avenue du Parc
95000 Cergy

2 boulevard Lucien Favre
CS 77563
64075 Pau Cedex

Direction
Directeur Nesim Fintz[1]
Chiffres clés
Enseignants-chercheurs 65 (110 vacataires)
Étudiants 1 100 élèves ingénieurs (en 2013)
Niveau Bac+5/Bac+6
Diplômés/an 230
Divers
Affiliation Institut polytechnique Grand Paris

PRES UPGO
UGEI
CGE, CDEFI
Université Paris-Seine

Site web www.eisti.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
École internationale des sciences du traitement de l'information (EISTI)

L'École internationale des sciences du traitement de l'information (EISTI) est l'une des 210 écoles d'ingénieurs françaises habilitées à délivrer le titre d'ingénieur.

Située à Cergy et à Pau, elle est membre de la conférence des grandes écoles (CGE)[2]. Accessible après le baccalauréat ou une classe préparatoire aux grandes écoles, elle délivre un diplôme unique pour ses deux campus, dans deux spécialités : génie mathématique et génie informatique.

Sa mission est de former de futurs ingénieurs-managers possédant des bases scientifiques solides et des connaissances techniques approfondies, capables d'évoluer dans leurs fonctions et de conduire des projets innovants.

Présentation générale[modifier | modifier le code]

Charte[modifier | modifier le code]

Depuis 1989, l'école s'est dotée d'une charte : professionnalisme, ouverture, solidarité, éthique.

Campus[modifier | modifier le code]

Situés à Cergy et à Pau, les campus de l'EISTI sont intégrés aux campus universitaires de leur ville.

Cergy est le campus historique avec près de 900 élèves et trois bâtiments propres à l'école. Le campus de Pau, créé en 2003, auparavant situé dans l'immeuble Le Piano, accueille depuis la rentrée 2011 quelques 300 étudiants dans un nouveau bâtiment de 4 100 m2 situé en bordure du campus universitaire palois.

Chaque campus délivre le même diplôme, les examens sont communs. L'élève choisit librement son campus et peut en changer d'une année sur l'autre voire d'un semestre sur l'autre. Seule exception : la spécialisation de dernière année qui n'existe que sur l'un des deux campus.

Historique[modifier | modifier le code]

Conditions d'admission[modifier | modifier le code]

L'admission est possible à différents niveaux selon le cursus scolaire.

Admission en cycle préparatoire intégré[modifier | modifier le code]

En 1re année[modifier | modifier le code]

L'admission en 1re année de la prépa EISTI se fait :

  • Pour les Terminales S (toutes spécialités) : Concours Avenir (dossier et éventuellement épreuves écrites) via le portail Admission Post-Bac[8]. Nombre de place pour la rentrée 2017-2018 : 218.
  • Pour les Terminales STI2D : Concours Avenir (dossier et éventuellement entretien de motivation) via le portail Admission Post-Bac[8]. Nombre de place pour la rentrée 2017-2018 : 5 sur le campus de Pau uniquement.
  • Pour les personnes en formation scientifique de niveau L1 (PACES, L1 non validées, 1ère année de classe prépa aux grandes écoles etc.) : Concours Avenir Plus (dossier et éventuellement entretien de motivation)

En 2e année[modifier | modifier le code]

Pour intégrer la 2e année, l'admission se fait, pour les élèves de 1re année de classe préparatoire scientifique ou pour les titulaires d'une L1 scientifique ou technologique, via le Concours Avenir Plus

Admission en cycle ingénieur[modifier | modifier le code]

En 1re année[modifier | modifier le code]

L'admission en 1re année du cycle ingénieur[9] se fait :

En 2e année[modifier | modifier le code]

Pour les titulaires d'un master 1 (M1) à caractère scientifique ou technologique, l'admission se fait via le Concours Avenir Plus (dossier et éventuellement entretien de motivation).

Frais de scolarité[modifier | modifier le code]

Les frais de scolarités sont de 4 900 €/an pour le cycle préparatoire et de 7 500 €/an pour le cycle ingénieur pour l'année universitaire 2017-2018[10].

En dernière année, les élèves peuvent être financés dans le cadre d'un contrat de professionnalisation : l'élève-ingénieur effectue alors son année de formation en alternance avec une entreprise.

Formation[modifier | modifier le code]

Cycle préparatoire[modifier | modifier le code]

L'objectif de la classe préparatoire intégrée (CPI) est de préparer les élèves au cycle ingénieur en leur fournissant des méthodes et un rythme de travail, mais aussi des bases scientifiques solides ainsi que des connaissances en informatique. L'EISTI permet de valider en parallèle la L1 (Licence 1ère année) puis la L2 (2ème année de Licence) en mathématiques et en informatique de l'Université de Cergy-Pontoise, sans examen supplémentaire.

Accessible via Concours Avenir après un bac S, la prépa EISTI[11] permet de rejoindre, en deux ans, le cycle ingénieur de l'EISTI, via le contrôle continu. Ce cursus peut être suivi à Cergy ou à Pau. Le programme comporte environ 31 heures hebdomadaires, réparties entre informatique, sciences de l'ingénieur, physique, mathématiques, français, anglais et travaux d'intérêt personnel encadrés (TIPE).

Cycle Ingénieur[modifier | modifier le code]

Le cursus en cycle ingénieur se fait progressivement plus précis au fur et à mesure des années, allant des fondamentaux à la spécialisation. Le cursus de l'EISTI est fortement articulé autour de la notion de projet. Des cours en petits groupes alternent avec des travaux dirigés et des travaux pratiques dispensés par les professeurs permanents de l'EISTI, de nombreux intervenants professionnels et des consultants.

Première année : choix du génie[modifier | modifier le code]

L'élève choisit son génie : mathématique ou informatique. Durant cette première année, l'élève-ingénieur voit les fondamentaux (mathématiques, informatique, relations humaines, management des entreprises, langues vivantes). En fin de 1re année, l'élève-ingénieur effectue un stage en entreprise de 12 semaines en analyse/programmation.

Deuxième année : 4 parcours possibles[modifier | modifier le code]

En deuxième année du cycle Ingénieur, l'élève-ingénieur choisit son parcours entre quatre (deux en génie informatique (GI) et deux en génie mathématique (GM)), selon ses préférences et ses aptitudes. Ces parcours permettent à chacun d'orienter sa formation selon son projet professionnel.

Parcours en génie mathématique[modifier | modifier le code]

Mathématiques et finances
Bases scientifiques, financières et informatiques nécessaires aux métiers concernés par la gestion des risques et des portefeuilles.
Option ultérieure de 3e année :

  • Ingénierie financière

Mathématiques et informatique
Bases scientifiques nécessaires aux métiers concernés par la modélisation mathématique et mise en œuvre informatique des modèles générés.
Options ultérieures de 3e année :

Parcours en génie informatique[modifier | modifier le code]

Génie des systèmes d'information
Connaissances et compétences nécessaires à la résolution de l'ensemble des problématiques informatiques.
Options ultérieures de 3e année :

  • Sécurité Informatique
  • Informatique Embarquée
  • Image & Interaction homme-machine
  • Ingénierie du Cloud Computing
  • Smart Systems

Systèmes d'information d'entreprise
Bases scientifiques, managériales et informatiques nécessaires aux métiers concernés par la mise en place ou l'évolution des systèmes d'information des entreprises.
Options ultérieures de 3e année :

  • Business Intelligence
  • Intégration ERP

L'élève-ingénieur choisissant un parcours en génie mathématique aura une dominante mathématique et continuera à recevoir des cours d'informatique (et vice-versa pour les parcours en génie informatique). La force d'un ingénieur EISTI réside dans sa double compétence (mathématique et informatique). Le génie est mentionné sur le diplôme d'ingénieur. En fin de 2e année, l'élève-ingénieur effectue un stage en entreprise de 20 semaines en analyse/programmation.

Troisième année : 10 options au choix[modifier | modifier le code]

La dernière année est consacrée à une option, choisie parmi 10 possibilités, qui finalise le cursus, en fournissant des compétences professionnelles directement opérationnelles. Cette 3e année s'achève par un stage de fin d'études en entreprise de 22 semaines. Cette dernière année peut également être effectuée en alternance avec une entreprise dans le cadre d'un contrat de professionnalisation.

La spécialité génie informatique (GI) conduit à sept options :

La spécialité génie mathématique (GM) conduit aux trois options suivantes :

* FinTech (Ouverture 2017-2018)

Mastères spécialisés®[modifier | modifier le code]

Pour intégrer un mastère spécialisé®, les étudiants doivent être titulaires d'un bac+5, ou d'un bac+4 accompagné d'une expérience professionnelle de trois ans[14]. Le mastère spécialisé® est également accessible aux salariés désirant évoluer vers des postes de management. Il s'agit d'un diplôme reconnu par le Conférence des Grandes Écoles (CGE).

  • Business Intelligence : L'objectif de ce mastère spécialisé® est de former des professionnels de la business intelligence, disposant des compétences nécessaires pour intervenir sur tous les aspects des projets décisionnels[15] (mise en place ou gestion de projets).
  • Analyse Stratégique & Intelligence Économique : Le mastère spécialisé® en intelligence économique[16] a pour objectif de sécuriser la stratégie offensive de l'entreprise.
  • Gestion des Risques sur les Territoires - Cindynique : Cette formation a pour objectif de former les risk managers des entreprises et des collectivités publiques.
  • ERP Management : L'objectif est d'optimiser le déploiement des ERP dans les entreprises incluant le passage de la certification SAP TERP10.
  • Qualité Sécurité Environnement : L'objectif est d'optimiser le système de management intégré. Cette formation est dispensée par Tasq-Om à la Défense.

International et doubles diplômes[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

En cycle ingénieur, les élèves-ingénieurs ont la possibilité d'obtenir un Master of Science (double-diplôme) ou d'effectuer un semestre universitaire dans l'une des 22 universités partenaires[17] (Osaka Prefecture University[18] – Japon, Florida Institute of Technology – États-Unis, Illinois Institute of Technology – États-Unis, Université de Montréal – Canada, University of Bristish Columbia – Canada, Politecnico di Milano – Italie, UNESP – Brésil, University of Wollongong – Australie, Chalmes University of Technology – Suède, Tecnológico de Monterrey – Mexique, Université de La Rioja – Espagne, Heriot-Watt University - Écosse...). Ils peuvent également effectuer des stages à l'étranger.

Doubles diplômes en France[modifier | modifier le code]

Il est possible de diversifier ses compétences en effectuant un double diplôme avec une école de management partenaire (ESSEC, Grenoble École de management) ou avec une université partenaire(Paris Sud, Paris Dauphine, Cergy-Pontoise, Pau et des Pays de l'Adour) ou alors d'affiner sa spécialisation avec une université scientifique (Cergy-Pontoise, Paris Sud, Paris Dauphine).

Stages[modifier | modifier le code]

Les stages permettent de compléter les enseignements théoriques, de construire son projet professionnel, d'enrichir son réseau professionnel et d'affiner sa connaissance de la vie en entreprise et du marché du travail. À l'EISTI, 60 semaines de stages jalonnent le cycle ingénieur : 12 semaines en 1re année (stage de programmation), 20 semaines en 2e année (stage d'analyse et de programmation) et 22 semaines en fin de 3e année (stage de conduite de projet de fin d'études).

Associations[modifier | modifier le code]

Qu'elles soient festives, sportives, culturelles, professionnelles, artistiques, humanitaires ou informatiques, les associations étudiantes des campus assurent une ambiance conviviale, en assurant également le lien entre les deux sites.

Bureau des élèves : BDE[modifier | modifier le code]

Sur chaque campus, le bureau des élèves (BDE) s'occupe d'organiser les activités extra-scolaires telles que des soirées étudiantes et thématiques, l'accueil des nouveaux élèves (week-end d'intégration), des voyages en France et à l'étranger et diverses activités culturelles et professionnelles. Il fédère les différentes associations étudiantes de l'EISTI.

Bureau des sports : BDS[modifier | modifier le code]

Le bureau des sports (BDS) organise les activités sportives : foot, rugby, basket, volley, handball, aviron, voile, roller, badminton, tennis, golf, athlétisme, musculation et fitness, danse, judo, karaté, tir, etc. Il encadre également les évènements sportifs et les compétitions universitaires.

Association des Techniques Internet et du Logiciel Libre ou Alternatif : ATILLA[modifier | modifier le code]

Fondée en 1998, l'association des techniques internet et du logiciel libre ou alternatif (ATILLA[19]) organise des conférences et des formations à destination de l'ensemble des étudiants de l'EISTI. Cette association est aussi à l'origine de différents projets déployés au sein de l'école, dont les plus connus sont :

  • eistiens.net, sorte de réseau social destiné aux étudiants de l'EISTI.
  • Les EisTVs, un ensemble de télévisions d'information dispersées au sein du campus de Cergy diffusant diverses actualités sur la vie étudiante de l'école.
  • Learn[20] : site internet basé sur le partage des connaissances, ouvert à tous.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]