Concours adaptation technicien supérieur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Concours ATS (Adaptation Technicien Supérieur) est un des concours scientifique pour l'entrée dans certaines écoles d'ingénieurs françaises (habituellement surnommées « Grandes Écoles »), publiques ou privées. Il s'est tenu pour la première fois en 1998[réf. nécessaire] et est organisé par l'ENSEA. Ce concours est passé chaque année par environ 900 étudiants, majoritairement titulaires de BTS et de DUT et inscrits en classe préparatoire ATS

Écoles[1][modifier | modifier le code]

En 2014, 39 écoles recrutaient par le biais de ce concours :

Acronyme Nom complet Places réservées
Mines ParisTech École nationale supérieure des mines de Paris 2 places
ENSEA École nationale supérieure de l'électronique et de ses applications 20 places
Arts et Métiers Arts et Métiers ParisTech 25 places
EC Lille École centrale de Lille 6 places
EC Marseille École centrale de Marseille 10 places
EC Nantes École centrale de Nantes 15 places
Mines Alès Mines d'Alès 5 places
Mines Douai Mines de Douai 5 places
ECAM Rennes ECAM Rennes - Louis de Broglie 5 places
ECAM Strasbourg-Europe ECAM Strasbourg-Europe 5 places
EIGSI École d'ingénieurs en génie des systèmes industriels 10 places
EIL Côte d'Opale École d'ingénieurs du Littoral Côte d'Opale 10 places
ENSAIT École nationale supérieure des arts et industries textiles 3 places
ENSISA École nationale supérieure des ingénieurs Sud Alsace 12 places
ENSMA École nationale supérieure de mécanique et d'aérotechnique de Poitiers 2 places
ENSSAT École nationale supérieure des sciences appliquées et de technologie 6 places
EPMI École d'électricité, de production et des méthodes industrielles 10 places
ESIEA Paris École d'ingénieurs du monde numérique 5 places
ESIEA Ouest École d'ingénieurs du monde numérique 5 places
ESIEE Amiens École supérieure d'ingénieurs en électronique et électrotechnique d'Amiens 15 places
ESIEE Paris École supérieure d'ingénieurs en électronique et électrotechnique de Paris 5 places
ESIGELEC École supérieure d'ingénieurs en génie électrique 10 places
ESIGETEL École supérieure d'ingénieurs en informatique et génie des télécommunications 10 places
ESIREM École supérieure d'ingénieurs de recherche en matériaux et en infotronique 6 places
ESIX Normandie École supérieure d'ingénieurs de l'université de Caen Basse-Normandie 20 places
ESTIA École supérieure des technologies industrielles avancées 20 places
ESTP École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie 15 places
IFMA Institut français de mécanique avancée 4 places
ISAT Institut supérieur de l'automobile et des transports 10 places
ISMANS Institut supérieur des matériaux et mécaniques avancées 5 places
réseau Polytech Réseau Polytech (dans 11 écoles) 108 places
Télécom SudParis (ex Télécom INT) Télécom SudParis 6 places

(Les chiffres et écoles affichés sont ceux du concours 2014)

Inscription[modifier | modifier le code]

  • L'inscription au concours ATS n'entraîne pas l'inscription aux écoles de la banque ATS : les élèves de classe préparatoire ATS doivent aussi choisir préalablement les écoles pour lesquels ils sont candidats et les classer selon leurs ordres de préférences (tarif d'environ 16 supplémentaires par école). À l'issue du concours écrit, les candidats sont « admissibles » à (aux) (l')école(s) choisie(s) s'ils franchissent une barre scientifique (la somme pondérée de leurs notes en matières scientifiques doit dépasser un certain seuil) et une barre générale (idem avec toutes les notes), chaque école fixant ses critères (environ 3/4 d'« admissibles »). Ils sont alors autorisés à passer une oral (commun) à l'issue duquel ils pourront être « admis » dans l'une de ses écoles.
  • Pour les écoles autres que celles citées ci-dessus, il est possible de postuler sur dossier pour une admission sur titre, dans les mêmes conditions et aux mêmes titres que les candidats titulaires de BTS, DUT ou diplôme universitaire correspondant aux spécialités de l'école concernée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]