Administration Bush

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'administration Bush en février 2008.
Politique aux États-Unis
Image illustrative de l'article Administration Bush

L’« administration Bush » (en anglais Bush Administration dont la traduction correcte est plutôt « gouvernement Bush[1] ») assure la gestion de l’État fédéral des États-Unis sous la direction de George W. Bush, 43e président des États-Unis, élu le .

Ce gouvernement ne doit pas être confondu avec le gouvernement de George Herbert Walker Bush (« Bush père »), 41e président des États-Unis entre 1989 et 1993.

Outre le président Bush, ce gouvernement inclut le vice-président Dick Cheney, les différents Secrétaires (équivalents de la fonction de ministre), membres du cabinet des États-Unis et quelques autres conseillers et responsables. Avec le vice-président Dick Cheney et le secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld, George Bush s'est entourée d'une équipe de néoconservateurs, rompant ainsi clairement avec la politique du président démocrate Bill Clinton, mais aussi avec la politique plus modérée[réf. souhaitée] de son père.

Le gouvernement Bush comprend ou comprenait des figures déjà présentes dans des gouvernements précédents, en particulier l'ancien secrétaire d'État Colin Powell, qui a été, entre autres fonctions, conseiller à la Sécurité nationale de Ronald Reagan, et le secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld, qui était directeur du cabinet à la Maison-Blanche et secrétaire à la Défense sous Gerald Ford. Enfin, le vice-président Dick Cheney était secrétaire à la Défense sous Bush père.

La présidence de Bush est caractérisée par l'accent mis sur la prérogative de l'exécutif au détriment des autres pouvoirs, ce qu'on retrouve par exemple dans l'executive order (décret présidentiel) 13 233. Beaucoup d'analystes ont souligné cet aspect lors des trois nominations de juges à la Cour suprême proposées, ainsi que celle du John R. Bolton en tant qu'ambassadeur aux Nations unies.

En novembre 2006, suite aux élections de mi-mandat (élection au Congrès) remportées par les démocrates, Donald Rumsfeld démissionne. Bush nomme alors Robert Gates à ce poste.

L'administration Bush a été remplacée par l'administration Obama en janvier 2009.

Composition du cabinet ministériel[modifier | modifier le code]

Fonction Nom Mandat
Président George W. Bush 2001-2009
Vice-président Dick Cheney 2001-2009
Secrétaire d'État (Chef de la diplomatie)) Colin L. Powell 2001-2005
Condoleezza Rice 2005-2009
Secrétaire à la Défense Donald H. Rumsfeld 2001-2006
Robert Gates 2006-2009
Secrétaire au Trésor Paul H. O'Neill 2001-2003
John W. Snow 2003-2006
Henry Paulson 2006-2009
Attorney General John D. Ashcroft 2001-2005
Alberto R. Gonzales 2005-2007
Paul D. Clément interim
Peter Keisler interim
Michael B. Mukasey 2007-2009
Secrétaire à l'Intérieur Gale A. Norton 2001-2006
Dirk Kempthorne 2006-2009
Secrétaire à l'Agriculture Ann M. Veneman 2001-2005
Mike Johanns 2005-2007
Chuck Conner interim
Edward Schafer 2008-2009
Secrétaire au Commerce Donald L. Evans 2001-2005
Carlos M. Gutierrez 2005-2009
Secrétaire au Travail Elaine L. Chao 2001-2009
Secrétaire à la Santé et aux services sociaux Tommy Thompson 2001-2005
Michael O. Leavitt 2005-2009
Secrétaire au Logement et au Développement urbain Mel Martinez 2001-2003
Alphonso R. Jackson 2004-2008
Roy Bernardi interim
Steve Preston 2008-2009
Secrétaire aux Transports Norman Y. Mineta 2001-2006
Maria Cino interim
Mary Peters 2006-2009
Secrétaire à l'Énergie Spencer Abraham 2001-2005
Samuel W. Bodman 2005-2009
Secrétaire à l'Éducation Rod Paige 2001-2005
Margaret Spellings 2005-2009
Secrétaire aux Anciens combattants Anthony J. Principi 2001-2005
Jim Nicholson 2005-2007
Gordon H. Mansfield interim
James Peake 2007-2009
Secrétaire à la Sécurité intérieure Tom Ridge 2003-2005
Michael Chertoff 2005-2009


Autres membres du cabinet de la Maison-Blanche[modifier | modifier le code]

Poste Titulaires
Chef de cabinet de la Maison Blanche Andrew Card (2001-2006)
Joshua B. Bolten (2006-2009)
Administrateur de l'Agence de protection de l'environnement des États-Unis Christine Todd Whitman (2001–2003)
Michael O. Leavitt (2003–2005)
Stephen L. Johnson (2005-2009)
Directeur du Bureau de la gestion et du budget Mitch Daniels (2001-2003)
Joshua B. Bolten (2003-2006)
Rob Portman (2006-2007)
Jim Nussle (2007-2009)
Directeur de la politique nationale de contrôle des drogues John P. Walters (2001-2009)
Représentant des États-Unis au commerce Robert Zoellick (2001–2005)
Rob Portman (2005-2006)
Susan Schwab (2006-2009)

Autres responsables et conseillers[modifier | modifier le code]

Législation[modifier | modifier le code]

Principales législations adoptées[modifier | modifier le code]

2001[modifier | modifier le code]

  • 7 juin : Economic Growth and Tax Relief Reconciliation Act of 2001
  • 18 septembre : loi autorisant l'usage de la force militaire contre les terroristes (à la suite des attentats du 11 septembre 2001)
  • 28 septembre : United States-Jordan Free Trade Area Implementation Act
  • 26 octobre : USA PATRIOT Act
  • 28 novembre : Internet Tax Nondiscrimination Act

2002[modifier | modifier le code]

2003[modifier | modifier le code]

  • 11 mars : Do-Not-Call Implementation Act
  • 30 avril : PROTECT Act
  • 27 mai : United States Leadership Against HIV/AIDS, Tuberculosis and Malaria Act
  • 28 mai : Jobs and Growth Tax Relief Reconciliation Act
  • 3 septembre : US-Chile Free Trade Agreement Implementation Act
  • 3 septembre : US-Singapore Free Trade Agreement Implementation Act
  • 5 novembre : loi d'interdiction de l'avortement partiel (Partial-Birth Abortion Ban Act)
  • 3 décembre : Healthy Forests Restoration Act
  • 8 décembre : Medicare Prescription Drug, Improvement, and Modernization Act
  • 16 décembre : Controlling the Assault of Non-Solicited Pornography and Marketing Act

2004[modifier | modifier le code]

  • 1er avril : Unborn Victims of Violence Act
  • 17 juillet : US-Morocco Free Trade Agreement Implementation Act
  • 3 aout : U.S.-Australia Free Trade Agreement Implementation Act

2005[modifier | modifier le code]

2006[modifier | modifier le code]

  • 11 janvier : US-Bahrain Free Trade Agreement Implementation Act
  • 9 mars : USA PATRIOT Improvement and Reauthorization Act
  • 27 juillet : Adam Walsh Child Protection and Safety Act
  • 17 août : Pension Protection Act
  • 30 septembre : Loi de soutien à la liberté en Iran
  • 4 octobre : Department of Homeland Security Appropriations Act
  • 17 octobre : Military Commissions Act
  • 26 octobre : Secure Fence Act

2008[modifier | modifier le code]

  • octobre : plan Paulson
  • novembre : Loi sur l'allongement de la période d'indemnisation des chômeurs

Législation rejetée[modifier | modifier le code]

Le président George W. Bush a apposé son veto à 4 propositions de loi :

  • 19 juillet 2006 : loi sur le financement publique des recherches sur les cellules souches
  • 1er mai 2007 : U.S. Troop Readiness, Veterans' Care, Katrina Recovery, and Iraq Accountability Appropriations Act
  • 20 juin 2007 : loi sur le financement publique des recherches sur les cellules souches
  • 3 octobre 2007 : loi d'extension de la couverture médicale obligatoire aux familles avec enfants

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. explication linguistique de Bernard Cerquiglini.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Struye de Swielande, Tanguy, La Politique étrangère de l'administration Bush, Groupe éditorial Peter Lang, ISBN 978-90-5201-070-0

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Précédé par Administration Bush Suivi par
Administration Clinton
Great Seal of the United States (obverse).svg Administration américaine Transparent.gif
2001-2009
Administration Obama