Anthony Principi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anthony Principi
Image illustrative de l'article Anthony Principi
Fonctions
4e secrétaire aux Anciens combattants des États-Unis
Président George W. Bush
Gouvernement Administration Bush
Prédécesseur Hershel Gober
Successeur Jim Nicholson
Biographie
Date de naissance (72 ans)
Lieu de naissance New York (New York)
(États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Académie navale d'Annapolis
Profession Militaire
Magistrat

Anthony Principi
Secrétaires aux Anciens combattants des États-Unis

Anthony Joseph Principi, né le à New York, est un homme politique américain. Membre du Parti républicain, il est secrétaire aux Anciens combattants entre 2001 et 2005 dans l'administration du président George W. Bush.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1967, Anthony Principi est diplômé de l'académie navale d'Annapolis dans le Maryland. Il commence son service actif sur le destroyer USS Joseph P. Kennedy puis prend le commandement de patrouilles dans le delta du Mekong au Viêt Nam.

En 1975, il est diplômé en droit et commence une carrière dans le corps des juges-avocats (JAG) de la marine américaine à San Diego en Californie.

En 1980, il rejoint Washington, D.C. en tant que conseiller juridique au département de la marine.

De 1984 à 1988, il est conseiller républicain à la commission sénatoriale chargée des vétérans.

De 1989 à 1992, il est secrétaire adjoint aux Anciens combattants dans le gouvernement de George H. W. Bush. Le 26 septembre 1992, il est nommé secrétaire aux Anciens combattants par interim (acting secretary).

En janvier 1993, il devient le conseiller de la commission sénatoriale chargée des forces armées.

Il devient plus tard le vice-président de Lockheed Martin IMS, partenaire dans un cabinet juridique de San Diego et président de QTC Medical Services, Inc.

En 2001, le président George W. Bush en fait le secrétaire aux Anciens combattants (poste ayant rang au cabinet présidentiel)

En novembre 2004, il présente sa démission pour prendre en 2005 la direction à Washington, D.C. de la compagnie pharmaceutique Pfizer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :