Spencer Abraham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abraham (patronyme).
Spencer Abraham
Image illustrative de l'article Spencer Abraham
Fonctions
10e secrétaire à l'Énergie des États-Unis
Président George W. Bush
Gouvernement Administration Bush
Prédécesseur Bill Richardson
Successeur Samuel W. Bodman
Sénateur des États-Unis
représentant le Michigan
Prédécesseur Donald W. Riegle, Jr.
Successeur Debbie Stabenow
Biographie
Nom de naissance Edward Spencer Abraham
Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance East Lansing (Michigan)
(États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Université d'État du Michigan
Université Harvard
Religion Église orthodoxe

Spencer Abraham
Secrétaires à l'Énergie des États-Unis

Edward Spencer Abraham, né le à East Lansing (Michigan), est un homme politique américain. Membre du Parti républicain, il est sénateur du Michigan entre 1995 et 2001 puis secrétaire à l'Énergie entre 2001 et 2005 dans l'administration du président George W. Bush.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est fils d'immigrants libanais.

De 1983 à 1990, il siège au comité de direction du Parti républicain du Michigan.

En 1990-1991, il rejoint le cabinet du vice-président Dan Quayle.

De 1991 à 1995, il siège à la direction du comité national des républicains du Congrès (National Republican Congressional Committee).

Spencer Abraham en 2005.

De 1995 à 2001, il est sénateur du Michigan au Congrès et seul arabe américain représenté dans cette chambre. Il est alors membre de la commission judiciaire du sénat. Il est l'un des auteurs de la loi portant validité de la signature électronique dans les contrats commerciaux et de nombreuses lois concernant l'utilisation d'internet. Candidat à sa réélection en novembre 2000, il est battu par la démocrate Debbie Stabenow.

En 2001, il est nommé secrétaire à l'Énergie dans l'administration de George W. Bush.

Le , au lendemain de la réélection du président George W. Bush, il annonce sa démission du département de l'Énergie, laquelle prend effet à la prestation de son successeur Samuel W. Bodman, le .

Fondateur du « Abraham Group », une entreprise de conseil en stratégie internationale, il est nommé, le , président du conseil d'administration d'Areva Inc., la filiale nord-américaine du groupe industriel français Areva.

Père de trois enfants, Spencer Abraham est diplômé en droit de l'université d'Harvard.

Annexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]