Al-Anbar (province)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Al-Anbâr
محافظة الأنبار
Image illustrative de l'article Al-Anbar (province)
Administration
Pays Drapeau de l'Irak Irak
Type Province (gouvernorat)
Capitale Ramâdî
Démographie
Population 1 432 717 hab. (1999)
Densité 10 hab./km2
Géographie
Superficie 138 501 km2

Al-Anbâr[1] est une province d'Irak. Avant 1976 elle s'appelait Ar-Ramâdî[2] et avant 1962, Ad-Dulaym[3]. C'est la plus étendue (138 501 km2) et la plus à l'ouest des provinces irakiennes.

La capitale actuelle et plus grande ville de la province est Ramâdî[4]. La seconde ville est Falloujah[5]. La province tient son nom de la ville en ruine d'Al-Anbâr qui se trouve à cinq kilomètres au nord-ouest de Falloujah[6].

La population est de 1 432 717 habitants[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'un des bastions de l'insurrection anti-américaine dans les années qui ont suivi l'invasion de l'Irak (bataille de Falloujah en novembre 2004), le transfert du contrôle de la province d'al-Anbar de la coalition militaire au gouvernement provincial est accompli en septembre 2008. Ceci a été possible en grande partie par l'alliance de tribus sunnites avec le gouvernement d'al-Maliki et les Américains : ce rassemblement tribal conduit par le Conseil du salut d'Al-Anbar, sous la direction de Cheikh Abdul Sattar Abou Richa, assassiné en 2007, est le point de départ du mouvement du Réveil (Sahwa) visant à joindre leurs forces contre Al-Qaïda en Mésopotamie et d'autres groupes intégristes.

Le Conseil du salut d'Al-Anbar, dirigé par Ahmed Abou-Risha, arrive premier dans la province aux élections provinciales de janvier 2009. Celle-ci était dirigée auparavant par le Parti islamique irakien.

Après le départ des Américains, la province d'Al-Anbar devient un foyer de la contestation sunnite puis un bastion des insurgés de l'État islamique et de leurs alliés au cours de la seconde guerre civile irakienne.

Géographie[modifier | modifier le code]

La province est traversée du nord-ouest au sud-est par l'Euphrate.

Districts[modifier | modifier le code]

District   Capitale  
Al-Anbâr الانبار Al-Anbâr الانبار
Hît هيت Hît هيت
Al-Fallûja الفلوجة Al-Fallûja الفلوجة
`Ana عنه `Ana عنه
Hadîta حديثة Hadîta حديثة
Ar-Rutba الرطبة Ar-Rutba الرطبة
Al-Qa'im القائم Al-Qa'im القائم
Suddâmaya ath-Tharthâr صدامية الثرثار Suddâmaya ath-Tharthâr صدامية الثرثار

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. arabe : al-ʾanbār, arabe : الأنبار du persan : anbār, arabe : انبار, grenier ; arsenal ; entrepôt
  2. arabe : ar-ramādī, الرمادي
  3. arabe : ad-dulaym, الدليم
  4. arabe : ramādī, رمادي
  5. arabe : fallūja, فلوجة
  6. Position des fouilles d'Al-Anbâr 33° 22′ 43″ N 43° 42′ 57″ E / 33.37861, 43.71583
  7. consulter le site de la coalition

Articles connexes[modifier | modifier le code]