Max Baucus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Max Baucus
Image illustrative de l'article Max Baucus
Fonctions
Ambassadeur des États-Unis en Chine
En fonction depuis le
Prédécesseur Gary Locke
Sénateur des États-Unis
pour le Montana
Prédécesseur Paul G. Hatfield
Successeur John Walsh
Représentant des États-Unis
pour le 1er district du Montana
Prédécesseur Richard Shoup
Successeur Pat Williams
Biographie
Date de naissance (74 ans)
Lieu de naissance Helena, Montana
Drapeau des États-Unis États-Unis
Parti politique Démocrate
Conjoint Wanda Minge
Religion Congrégationaliste

Max Sieben Baucus, né le 11 décembre 1941 à Helena (Montana), est un homme politique américain, membre du Parti démocrate et sénateur du Montana au Congrès des États-Unis de 1979 à 2014 puis, à partir de cette date, ambassadeur des États-Unis en Chine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Max Baucus est né le à Helena dans le Montana. Il est diplômé en droit de l'université Stanford. Marié à Wanda Minge, il a un fils prénommé Zeno.

En 1971, il commence sa carrière professionnel en tant que juriste à Missoula, dans son État natal. En 1973, Baucus est élu à la législature du Montana pour la circonscription de Missoula. L'année suivante, il est élu à la Chambre des représentants des États-Unis et réélu en 1976.

En 1978, il est élu au Sénat des États-Unis et réélu depuis lors.

En tant que sénateur, Baucus est membre de plusieurs comité du Sénat fédéral, dont celui des Finances, de l'Environnement, des Travaux publics et de l'Agriculture.

Lors des élections de 2002, Baucus est accusé d'avoir orchestré une campagne homophobe contre Mike Taylor, son principal adversaire[réf. nécessaire].

Max Baucus est qualifié de Democrat In Name Only par ses adversaires libéraux ; depuis 2007, il préside le Comité des finances du Sénat des États-Unis.

En 2008 alors que Barack Obama échoue de peu à emporter le Montana dans les primaires démocrates, Baucus est largement réélu avec 73 % des voix pour un sixième mandat de sénateur.

En 2014, il devient ambassadeur des États-Unis en Chine, succédant à Gary Locke.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]