Xena, la guerrière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Xena, la guerrière

Titre original Xena: Warrior Princess
Genre série d'action/
fantastique/
d'aventure
Création John Schulian
Robert Tapert
Production Sam Raimi
Robert Tapert
Acteurs principaux Lucy Lawless
Renée O'Connor
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Chaîne d'origine Syndication
Nb. de saisons 6
Nb. d'épisodes 134 (plus trois épisodes pilotes que l'on nomme « la Trilogie de Xena »)
Durée 41-44 minutes
Diff. originale 4 septembre 199525 juin 2001

Xena, la princesse guerrière (Xena: Warrior Princess) est une série télévisée américaine et néo-zélandaise en 134 épisodes de 42 minutes créée par les réalisateurs et producteurs Robert Tapert et John Schulian, avec l'aide des producteurs Sam Raimi et R. J. Stewart. Elle fut produite par Pacific Renaissance Pictures Ltd, dont les propriétaires sont Robert Tapert et Sam Raimi, réalisateur de la série et distribuée par Universal Pictures[1]. Elle a été diffusé entre le 15 septembre 1995 et le 18 juin 2001 en syndication. La série est un spin-off de la série Hercule.

L'idée est venue de Xena, un personnage secondaire dans la première saison de la série Hercule[2]. Tournée en Nouvelle-Zélande[3], cette série est une coproduction entre ce pays et les États-Unis.

En France, la série a été diffusée à partir du 2 novembre 1996 sur TF1, puis Syfy, NRJ 12 et depuis août 2012 sur Gulli.

Résumé[modifier | modifier le code]

Xena, la princesse guerrière est une série d'aventures qui mêle histoire et mythologie et se déroule essentiellement dans la Grèce antique, mais qui s'autorise de multiples libertés à l'égard de la localisation temporelle. Les protagonistes voyagent aussi bien dans des lieux comme la Scandinavie, la Chine, l'Inde ou l'Égypte. La série, qui se déroule pendant la période de la Grèce antique, suit les aventures de Xena (Lucy Lawless) et Gabrielle (Renée O'Connor), dans leur quête de justice et de rédemption pour Xena avec diverses péripéties parfois liées à la mythologie. Le personnage de Xena a été inspiré par la reine Amina de Zaria. La série relate les aventures de la guerrière Xena (Lucy Lawless), qui après plusieurs années passées en redoutable chef de guerre, parvient à se racheter de son passé grâce au héros Hercule (Kevin Sorbo)[4],[5]. À partir de ce moment, Xena fera tout son possible pour lutter pour le bien et la paix, en se battant contre des guerriers impitoyables, des dieux, des démons et même avec la mort. Pour cela, elle se déplace en compagnie de Gabrielle la barde qui deviendra sa plus fidèle amie dans tous ses voyages, Gabrielle (Renée O'Connor), dont le personnage va évoluer tout au long de la série, passant d'une paysanne innocente à une guerrière puissante, et qui est considérée comme une trame aussi importante que la rédemption de Xena[6]. En plus de Xena et Gabrielle, la série est aussi jouée par une ample variété de personnages secondaires, en incluant des ennemis comme Arès (Kevin Smith), Alti (Claire Stansfield), ou Callisto (Hudson Leick) et de bons amis comme Salmoneus (Robert Trebor), Autolycos (Bruce Campbell), Eli (Timothy Omundson) ou Joxer (Ted Raimi).

Distribution[modifier | modifier le code]

Ted Raimi (à droite) au côté de Suzanne Keilly en avril 2007. L'acteur incarne Joxer, le meilleur ami de Xena et de Gabrielle.

Plusieurs personnages de la série apparaissent également dans la série Hercule.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

Victoria Pratt : Cyane

Fiche Technique[modifier | modifier le code]

Générique[modifier | modifier le code]

Xena, la princesse guerrière a bénéficié de deux génériques différents lors de sa diffusion. Le premier a été utilisé au cours des cinq premières saisons, et le second, au cours de la sixième et dernière saison[9]. Le générique de la série est accompagnée par de la musique de fond et un animateur dit en voix off le texte suivant :

dans la version française

« À l'époque des Dieux de la mythologie, des Seigneurs de la guerre et des Rois de légende, un pays en plein désordre demandait un héros. Alors survint Xena, une prestigieuse princesse issue du cœur des batailles. Combat. Passion. Danger. Par son courage, Xena changera la face du monde.[10] »

dans la version originale

« In a time of ancient Gods, Warlords and Kings, a land in turmoil cried out for a hero. She was Xena, a mighty princess forged in the heat of battle. The power. The passion. The danger. Her courage will change the world. »

Genre[modifier | modifier le code]

La série est un mélange de styles, allant de très mélodramatique dans un épisode à slapstick dans un autre, de curieux à type film d'action et / ou film d'aventure dans un autre[6]. Bien que l'action se déroule officiellement dans les temps anciens, les thèmes développés sont toujours d'actualité : assumer la responsabilité de méfaits passés, la valeur de la vie humaine, la liberté personnelle, les valeurs de sacrifice et d'amitié. Le cadre souple fantasy du spectacle accueille une considérable variété de styles, y compris un épisode musical original, Amertume. Bien que la série aborde souvent des dilemmes éthiques tels que la moralité du pacifisme, les scénarios fournissent rarement des solutions sans équivoque.

Tournage[modifier | modifier le code]

Xena, princesse guerrière a été tournée en Nouvelle-Zélande, dans des zones naturelles et dans des décors de la zone d'Auckland. Certains endroits sont confidentiels, mais de nombreuses scènes ont été enregistrées dans des endroits tels que le Parc régional de Waitakere Ranges, une partie du parc régional d'Auckland souvent crédité à la fin des épisodes.

Musique[modifier | modifier le code]

  • La musique de la série, composée par Joseph LoDuca[6], est basée sur la chanson traditionnelle bulgare « Kaval Sviri » et est chantée par Le Mystère Des Voix Bulgares.
  • L'original « Kaval Sviri » peut être entendu dans quelques épisodes de la série, quand une bataille se déroule, ainsi que dans les épisodes de Hercule dans lesquelles Xena apparaît. Joseph LoDuca a également coécrit avec Dennis Spiegel les paroles des chansons de l'épisode Amertume, pour lesquelles il a reçu une nomination aux Emmy Awards en 2000[11].

Doublage français[modifier | modifier le code]

  • Du côté de la version française, le doublage et la traduction ont gommé la relation ambiguë entre les deux héroïnes. Les « Je t'aime » qu'elles se disent dans certains épisodes de la série ont été remplacés par des phrases ayant un sens beaucoup plus soft.
  • Argo, le cheval de Xena, est une femelle (jument) dans la version anglaise, alors que dans la version française il s'agit d'un mâle et certains personnages de la mythologie grecque ont été mal traduits par les traducteurs de la version française.

Thème abordé[modifier | modifier le code]

  • La série prend librement des noms et des thèmes de diverses mythologies du monde entier, mais principalement de la Grèce antique, en s'adaptant pour répondre aux exigences de l'intrigue.
  • Les personnages et les événements historiques de différentes époques historiques ainsi que des mythes font de nombreuses apparitions et le scénario attribue le mérite de la résolution des conflits importants historiques aux personnages principaux. Par exemple, dans la série, elles apparaissent dans une rencontre avec Homère avant qu'il ne devienne célèbre, que Gabrielle encourage à raconter des histoires, la chute de Troie, la capture de Jules César par des pirates avec Xena comme leader, et la boîte de Pandore. Ce mélange étrange et cette fusion d'éléments historiques et mythiques a alimenté la trame de la série jusqu'à devenir une série incontournable de la fin des années 1990 et du début des années 2000[9].
  • La série a commencé à avoir un groupe important de fans, grâce à Internet, qui débattaient et argumentaient sur la série.
  • De nos jours, la série continue de conserver une fan base très importante dans le monde entier, des conventions sont même organisées une fois par an aux États-Unis en présence des acteurs et actrices.

Calligraphie grecque[modifier | modifier le code]

Comme la série se déroule dans la Grèce antique, de nombreux exemples de la calligraphie grecque y sont présents. Dans les parchemins de Gabrielle de l'épisode Un Jour Dans La Vie (saison 2, épisode 15), l'épisode est divisé en chapitres dont les titres apparaissent dans un texte écrit en grec ancien comme, par exemple, συμφωνώντας (en s'éveillant)[5].

Saisons et épisodes[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

La série est restée à l'antenne pendant six saisons aux États-Unis, entre 1995 et 2001, devenant la série la plus réussie en syndication du moment et elle est devenue un phénomène social à travers le monde[réf. souhaitée]. De fait, elle fut l'une des meilleures séries de l'histoire d'après la revue TV Guide[9] et, de nos jours, le fanatisme pour la série, ou fandom, reste très actif sur Internet. Cette série d'aventure a été diffusée dans plus de quatre-vingt-six pays des cinq continents, a reçu plusieurs prix, dont un Emmy Award[12]. De plus, en mettant à profit le succès de la série, de nombreux produits ont été commercialisés, tels que la sortie des épisodes en DVD, un film, des livres, des comics ou des jeux vidéo.

Influences sur la communauté lesbienne[modifier | modifier le code]

La série est devenue très populaire dans la communauté gay en raison de la relation ambiguë entre les deux héroïnes, entretenue par les scénaristes (et les actrices) dès la deuxième saison, mais surtout dans les trois dernières. Les dialogues "entre les lignes" (subtext en anglais), est aujourd'hui encore une "référence culte" pour la communauté lesbienne[13],[14],[15].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Cross-over et clins d'œil[modifier | modifier le code]

  • Voici la liste des épisodes où Xena et Gabrielle apparaissent dans la série Hercule :
    • Saison 1, épisode 11 : Xena, la guerrière (Xena, Warior Princess) (uniquement Xena)
    • Saison 1, épisode 12 : Le Rituel (The Gauntlet) (uniquement Xena)
    • Saison 1, épisode 13 : L'Immortel (Unchained Heart) (uniquement Xena)
    • Saison 3, épisode 15 : Le Jour du Jugement (Judgement Day)
    • Saison 4, épisode 5 : Un monde étrange (Stranger in a strange world)
    • Saison 4, épisode 14 : Armageddon 2/2 (Armageddon now 2/2)
  • Xena, doublée par Lucy Lawless en VO, apparaît dans le quatrième épisode de la saison 11 de la série Les Simpson.
  • Dans le sixième épisode de la saison 2 de Buffy contre les vampires, Willow fait une référence à la série, en disant que Buffy aurait dû prendre son déguisement.
  • D'autres clins d'œil sont faits dans d'autres séries ou films telles que :

Dérivé de la série[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Romans

(en)

    • Princess In Profile (1996) de Kerry Milliron.
    • The Official Guide to the Xenaverse (1998) de Robert Weisbrot.
    • All I Need To Know I Learned From Xena (1998) de "Gabreille".
    • Xena & Hercules: The Official Companion (1998) de James Van Hise.
    • Battle On!: An Unauthorized, Irreverent Look at Xena: Warrior Princess (1998) de Greg Cox.
    • Life Lessons From Xena: Happiness, Success And Body Armor (1999) de Chris Kreski.
    • The Xena: Warrior Princess Internet Guide (1999) d'Ashley Harper.
  • Comics
    • "Xena: Warrior Princess" 1997 de Roy Thomas & Tom Morgan (Topps Comics).
    • la première éditions chez Dark Horse Comics est "Xena: Warrior Princess" #1-14 (1999-2000) et un one shot"Xena: Warrior Princess - Blood and Shadows" par Ian Edginton, John Wagner, Joyce Chin, Clint Hilinski et Mike Deodato Jr..
    • Dernière édition chez Dynamite Entertainment, Xena 1-4 ; "Dark Xena" #1-4 par John Layman, Noah Salonga, Aaron Lopresti et Fabiano Neves ;
    • un crossover "Xena VS. Army OFf Darkness: What, Again ?" #1-3, 2008 par John Layman, Brandon Jerwa, Elliott Serrano et Miguel Montenegro
Divers
    • "All I Need To Know I Learned From Xena: Warrior Princess" 1998 de Josepha Sherman
    • "Xena Warrior Princess: Complete Illustrated Companion" 2003 de K. Stoddard Hayes
    • "A Case Study On Xena: A Warrior And Her Fans" (2005) de K Lawrence.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Merchandising[modifier | modifier le code]

Tous les personnages sont sortis en Action Figure chez Toy Biz.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Crédit de la série Xena, la guerrière. Internet Movie Database. Consulté le 25 janvier 2011.
  2. (en) Résumé de la série Xena. Consulté le 25 janvier 2011.
  3. (en) Lieu de tournage de la série Xena, la guerrière. Internet Movie Database. Consulté le 25 janvier 2011.
  4. (es) Hercule UniversoTV.com. Consulté le 28 janvier 2011.
  5. a et b (en) Résumé de la série Xena, la guerrière Internet Movie Database. Consulté le 28 janvier 2011.
  6. a, b et c (es) Xena, la guerrière UniversoTV.com. Consulté le 28 janvier 2011.
  7. (en) « Xena (personnage) », sur Internet Movie Database (consulté le 6 février 2011)
  8. (en) « Gabrielle (personnage) », sur Internet Movie Database (consulté le 6 février 2011).
  9. a, b et c (en) Anecdotes sur "Xena: la guerrière" (1995). Consulté le 24 janvier 2011.
  10. Secrets de tournage Xena, la guerrière. Allo ciné. Consulté le 3 février 2011.
  11. Un emmy-award pour Xena, la guerrière. SeriesLive. Consulté le 3 février 2011.
  12. (en) Récompense de la série Xena, la guerrière. Internet Movie Database. Consulté le 27 janvier 2011.
  13. Xena la guerrière icone lesbienne sur rtl.be
  14. Xena la guerrière sur univers-l.com
  15. Xena sur afds.tv

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]