Tania Torrens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tania Torrens est une comédienne de cinéma et de théâtre, ex-sociétaire de la Comédie-Française, née le 21 avril 1945. Tania Torrens est la fille des comédiens Jacques Torrens et Nathalie Nattier et la demi-sœur de la comédienne, chanteuse et musicienne Barbara Willar. Elle a pris part à de nombreux doublages de film, étant la voix française quasiment attitrée de Sigourney Weaver.

Carrière au théâtre[modifier | modifier le code]

Tania Torrens intègre la Compagnie Renaud-Barrault à sa sortie du Conservatoire national supérieur d'art dramatique. Elle y joue dans Numance, mis en scène par Jean-Louis Barrault et dans les Paravents de Jean Genet, mis en scène par Roger Blin.

En 1967, elle entre à la Comédie-Française, dont elle est sociétaire de 1976 à 1987. Elle y joue notamment Le Cid et Andromaque mis en scène par Paul-Émile Deiber, Le Carrosse du Saint-Sacrement mis en scène par Michel Etcheverry, Le Songe mis en scène par Raymond Rouleau, Nicomède mis en scène par François Chaumette, Cœur à deux mis en scène par Jean-Pierre Miquel, Iphigénie mis en scène par Jacques Destoop, L'Île des esclaves mis en scène par Simon Eine, L'Idiot mis en scène par Michel Vitold, La Sonate des spectres mis en scène par Henri Ronse, Le Mariage de Figaro mis en scène par Jacques Rosner, Meurtre dans la cathédrale mis en scène par Terry Hands, Le roi se meurt et Polyeucte mis en scène par Jorge Lavelli, Andromaque, Les Trois Sœurs et La Dame de chez Maxim mis en scène par Jean-Paul Roussillon, La Double Inconstance mis en scène par Jean-Luc Boutté, Victor ou les Enfants au pouvoir mis en scène par Jean Bouchaud, Les Estivants mis en scène par Jacques Lassalle, Macbeth et Le Misanthrope mis en scène par Jean-Pierre Vincent, Turcaret mis en scène par Yves Gasc, mais c'est surtout avec À Memphis il y a un homme d'une force prodigieuse de Jean Audureau que son exceptionnelle nature tragique va s'exprimer pleinement. L'auteur en fera, à l'instar de Denise Gence, l'une de ses muses.

Elle le retrouve d'ailleurs en 1993 pour la création du rôle-titre de Katherine Barker dans une mise en scène de Jean-Louis Thamin. À partir de 1995, elle travaille avec Jeanne Champagne pour sa trilogie Jules Vallès ainsi que Le Regard voilé ou Sous le regard de Clérambault et L'Événement. En 2006, avec la Comédie-Française, elle crée le rôle (écrit pour elle) par Jean Audureau dont c'est l'œuvre ultime. Il s'agit d'Agnès Marine dans L'Elégant profil d'une Bugatti sous la lune, mis en scène par Serge Tranvouez.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Voxographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Animation[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]