The Long and Winding Road

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Long and Winding Road

Chanson par The Beatles
extrait de l'album Let It Be
Sortie 8 mai 1970
Durée 3:37
Genre ballade
Auteur Lennon/McCartney
Compositeur Lennon/McCartney
Producteur George Martin
Phil Spector

Pistes de Let It Be

The Long and Winding Road est une chanson des Beatles, composée par Paul McCartney, bien que signée Lennon/McCartney. Parue initialement sur l'album Let It Be, c'est le dernier single américain du groupe, N°1 du Billboard Hot 100 durant deux semaines en juin 1970.

Composition[modifier | modifier le code]

C'est dans sa ferme écossaise que Paul McCartney écrit ce morceau notamment inspiré par le sentiment d'abandon qu'il éprouve en pleine période de tensions grandissantes entre les membres du groupe. Comme l'explique le biographe Steve Turner, un parallèle peut aussi être tracé avec Yesterday, l'auteur de la chanson évoquant l'idée d'une perte sans donner plus de précisions, et apportant une touche positive puisque la route mène à ta porte[1]. Quoi qu'il en soit, c'est la ferme écossaise de Paul (à l'origine également de la chanson Fixing a Hole) qui constitue le décor de cette composition. Un endroit battu par les vents et très pluvieux où se trouve précisément une longue route sinueuse : Steve Turner précise qu'il s'agit de la B 842 qui chemine jusqu'à la ville à côté de laquelle se situe la ferme du bassiste des Beatles[1].

Il en enregistre une première version démo en septembre 1968, durant les séances d'enregistrement de l'album blanc.

Enregistrement et publication[modifier | modifier le code]

L'enregistrement a lieu aux studios d'Apple les 26 et 31 janvier 1969, lors des séances du « projet Get Back », avec Paul McCartney au piano et au chant, John Lennon à la basse, George Harrison à la guitare, Ringo Starr à la batterie et Billy Preston à l'orgue Hammond[2]. La chanson, comme tout le projet, fait l'objet de plusieurs tentatives de mixage par Glyn Johns avant que l'ensemble ne soit momentanément abandonné et que les Beatles se mettent à la réalisation d'un autre disque, leur dernière œuvre commune : Abbey Road.

En mars 1970, les bandes enregistrées 14 mois plus tôt sont confiées par Allen Klein, nouveau manager des Beatles, au producteur américain Phil Spector, avec l'accord de John Lennon et George Harrison. Spector est chargé de les mixer aux studios d'Abbey Road afin de proposer au public un dernier album original du groupe qui vient de se séparer. Spector s'attaque à la chanson le 1er avril en y ajoutant des violons, des guitares, de la trompette, des chœurs, etc. Ringo Starr, seul Beatle présent, enregistre des overdubs de batterie.

Dans une interview diffusée le 25 octobre 2008 sur BBC2, Phil Spector donne sa version des faits : « The Long and Winding Road était un enregistrement terriblement mauvais quand je l’ai entendu pour la première fois. John jouait de la basse avec des fausses notes partout. Il n’y avait pas de caisse claire dessus. J’ai dû demander à Ringo d’en jouer. C’était vraiment horrible. Paul chantait comme s’il n’y croyait pas, comme s’il s’en moquait. John n’aimait pas cette chanson. C’est pourquoi il jouait de la basse. Et il ne connaissait pas les changements d’accords, donc il les devinait. C’était une véritable farce et j’ai dû faire tout ce que je pouvais pour masquer toutes ces erreurs. »[3]

En avril 1970, Paul McCartney, qui a été mis devant le fait accompli, déteste l'ensemble du travail effectué par Spector lorsqu'il finit par le découvrir, et expédie une lettre rageuse à Allen Klein chez Apple, qu'il conclut par « Ne refaites plus jamais ça! »[4]. Cet événement précipite son annonce de la séparation du groupe (effective, en fait, depuis le départ de John Lennon fin septembre 1969), qu'il officialise le 10 avril 1970 dans un communiqué de presse. Le traitement de sa chanson est d'ailleurs une des six raisons qu'il évoque pour son départ du groupe.

Le morceau est tout de même édité dans sa version « spectorienne » sur l'album Let It Be qui paraît le 8 mai 1970 au Royaume-Uni et le 18 aux États-Unis. Il est également publié en 45 tours en Amérique le 11 mai, avec For You Blue en face B, où il atteint le sommet des charts le 13 juin[5].

The Long and Winding Road figure aussi sur les compilations The Beatles 1967-1970, Anthology 3 et sur 1.

En 2003, Paul McCartney sort une nouvelle version de l'album, débarrassée des arrangements de Phil Spector, sous le titre Let It Be... Naked. The Long And Winding Road y apparait donc telle qu'elle avait été conçue, c'est-à-dire jouée live par les quatre Beatles accompagnés par Billy Preston et sous une forme nettement moins sirupeuse que dans la production Phil Spector.

Reprises[modifier | modifier le code]

McCartney a interprété cette chanson plusieurs fois sur scène avec les Wings ou en solo.

Elle a été reprise par de nombreux artistes, notamment par Diana Ross, Kenny Rogers, Olivia Newton-John, Peter Frampton, Ray Charles et Count Basie, Cher, Aretha Franklin, Tom Jones, George Michael, S Club 7, par Prince lors de son concert à Monaco en 2009 et par Tori Amos lors de son concert à Cary en 2005. La version de Gareth Gates et Will Young s'est classé à la première place des charts britanniques en 2002. Leo Sayer l'a reprise sur la bande originale du film All This and World War II (1976).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Steve Turner, L'intégrale Beatles, les secrets de toutes leurs chansons, editions Hors collection, 1999. p.182, ISBN 2-258-04079-5
  2. Mark Lewisohn, The Complete Beatles Recording Sessions, Hamlyn, 1988
  3. "Phil spector in a rare interview" sur le site de The Independant
  4. The Beatles Anthology, Seuil, 2000
  5. (en) Hot 100 number-one hits of 1970 (USA)

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « The Long and Winding Road » (voir la liste des auteurs)