Let It Be (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Let It Be.

Let It Be est une chanson des Beatles, écrite par Paul McCartney et publiée en single le 6 mars 1970 avec You Know My Name en face B. Cette chanson fut « numéro un » des ventes aux États-Unis, et « numéro deux » au Royaume-Uni.

En 2004, elle a été classée à la vingtième place sur la liste des 500 plus grandes chansons de tous les temps du magazine musical Rolling Stone.

Genèse et composition[modifier | modifier le code]

À sa sortie, beaucoup de gens ont vu dans cette chanson des références bibliques. Paul McCartney a déclaré plus tard que la chanson lui avait été inspirée par un rêve qu'il a fait durant la période tendue des enregistrements du projet Get Back (devenu l'album Let It Be). Il avait rêvé de sa mère Mary McCartney, la Mother Mary à laquelle font référence les paroles, qui est morte d'un cancer lorsque Paul avait 14 ans.

Enregistrement et publication[modifier | modifier le code]

L'enregistrement de la chanson a lieu les 25 et 31 janvier 1969 au studio Apple. L'organiste Billy Preston accompagne les Beatles à l'initiative de George Harrison. C'est McCartney qui chante et joue du piano. C'est une prise du 31 janvier 1969 qui est retenue. George Harrison ajoute des overdubs le 30 avril, puis le 4 janvier 1970 aux studios d'Abbey Road[1]. Deux versions avec des solos de guitare légèrement différents sont issues de ces séances.

Let It Be est le dernier single anglais du groupe. Produit par George Martin, il est publié en 45 tours par Apple le 6 mars 1970 au Royaume-Uni. Il paraît aux États-Unis le 11 mars. Le titre You Know My Name (Look Up the Number) est choisi pour la face B. Retravaillé par Phil Spector, Let It Be est aussi le sixième titre de l'album du même nom qui sort le 8 mai en Angleterre et le 18 en Amérique.

La chanson entre dans les charts britanniques le 14 mars où elle culmine à la 2e place. Elle est numéro 1 dans les classements américains le 11 avril pour deux semaines[2].

Sur la version du 33-tours original de 1970, le solo de guitare d'Harrison est très rock. Sur la version 45 tours, qui est la plus connue et qui figure sur les compilations Past Masters, The Beatles 1967-1970 et sur 1, Harrison joue son solo avec sa Telecaster branchée à un amplificateur Fender (85-watt "silverface" Twin amps) relié à une Cabine Leslie[3]. On trouve une autre version à la fin de l'album Let It Be... Naked, sorti en 2003 à l'initiative de McCartney, où on a enlevé les effets de production de Phil Spector. Une quatrième version (il s'agit ici d'une répétition) est aussi disponible sur Anthology 3.

Interprètes[modifier | modifier le code]

Les Beatles

Musiciens additionnels

Reprises et parodies[modifier | modifier le code]

  • La chanteuse française Nicole Rieu l'interprète dans sa version originale, soit en anglais, et l'incorpore à son album Naissance, paru chez Barclay en 1975.
  • L'ex-Ikette Claudia Linnear l'a reprise pendant la tournée américaine de Joe Cocker, Mad Dogs and Englishmen, fin mars 1970. Sa version ne figure pas sur le CD mais est présente dans le DVD.
  • Le groupe parodique Rolling Bidochons l'a parodiée sous le titre Les p'tites bites en 1990.
  • Le groupe Beatallica l'a mélangé avec une chanson de Metallica sous le titre The Things That Should Not Let It Be.
  • En 2007, la chanson a été reprise par Carol Woods et Timothy T. Mitchum dans le film Across the Universe, une comédie musicale de Julie Taymor.

Notes et références[modifier | modifier le code]