Mur de son

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec mur du son.

Le mur de son en anglais : wall of sound, parfois fautivement traduit par « mur du son », est un effet musical créé par le producteur Phil Spector.

Origine et processus de création[modifier | modifier le code]

Voici comment cet effet fut créé pour la première fois par Phil Spector, aux Gold Star Studios de Los Angeles :

  • Une prise de son est réalisée à partir de l’addition de la musique produite…
  1. … par une série d’instruments de musique classique (instruments à vent, à cordes, cuivres…)
  2. … par des instruments de rock : batteries et électromécaniques (guitares électriques…)
  • Le signal est retraité dans une chambre d’écho (à l’époque une cave munie d’enceintes audio dont le son réverbéré est capté par des micros).
  • C’est le son résultant qui est enregistré et qui constitue le mur de son.

Effet recherché[modifier | modifier le code]

À l’époque du premier enregistrement, la réverbération sur les murs de la cave et la concaténation des sonorités donnait aux productions de Spector une qualité unique : un son riche et complexe passant très bien sur les chaînes de radio des années 1960, une profondeur impressionnante pour un enregistrement monophonique.

L’effet constitue un contraste saisissant avec le mixage « standard » de la musique pop : un solo vocal d’une part et un arrière-plan instrumental. Le mur de son, en choisissant au contraire d’imposer un « micro unique », immerge l’auditeur dans une masse de son wagnérienne.

On est également en opposition avec les « espaces ouverts » égaux du funk ou les « textures » du mixage reggae, qui demandent à l’auditeur une écoute active en choisissant un espace parmi ceux proposés.

Morceaux célèbres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]